Les investisseurs européens privilégient les stratégies à haut rendement

Le 14 juin 2017

banniere-ass-vie_300-250

investir-argent-bourse-300250

Selon le dernier rapport de Morningstar, les investisseurs européens ont principalement plébiscité les fonds obligataires, les fonds alternatifs et la gestion diversifiée, ce qui a profité à certaines sociétés de gestion.
Au mois d’avril, les fonds ouverts domiciliés en Europe ont affiché une collecte supérieure à la moyenne comme le révèle le dernier rapport mensuel de Morningstar. Les fonds obligataires ont largement été privilégiés par les investisseurs européens qui semblent davantage suivre des stratégies « global macro ». Ces dernières, qui consistent à tirer profit des évolutions de l’économie globale, avaient été particulièrement délaissées lors des 18 derniers mois.

Les fonds alternatifs, l’obligataire et la gestion diversifiée en forte croissance

Les taux de croissance ont été importants pour les fonds obligataires et alternatifs ainsi que pour la gestion diversifiée au mois d’avril. En effet, la collecte s’élève à 25 milliards d’euros pour l’obligataire. Il faut dire que ces fonds, ciblant notamment les marchés émergeants ont connu une forte demande sur cette période. De même, ceux libellés en devises ont enregistré une collecte de 3,9 milliards d’euros, représentant la seconde plus grande collecte mensuelle de la catégorie depuis sa création. En revanche, les actions américaines affichent une décollecte nette.

La collecte atteint 5,1 milliards d’euros pour les fonds alternatifs. Différents facteurs expliquent cet engouement, notamment les taux d’intérêt bas et les valorisations des actions dans les pays développés qui ont pu conduire les investisseurs européens à diversifier leurs placements et à se tourner davantage vers les fonds alternatifs.

Dans l’environnement actuel de taux bas, la gestion diversifiée semble aussi favorisée par les investisseurs européens. Cette stratégie, qui consiste à construire une exposition modérée et équilibrée aux risques, a été particulièrement visible au mois d’avril.

Quelles sociétés de gestion dominent actuellement la collecte ?

Ce mouvement favorisant les stratégies à haut rendement a profité à plusieurs sociétés de gestion. PIMCO domine actuellement la collecte avec 4,4 milliards d’euros, suivi de BlackRock (4,2 milliards d’euros) et UBS (1,8 milliard d’euros). BlackRock est présent en France, dans la moitié des entreprises du CAC 40. Il attire aujourd’hui des capitaux et de l’épargne provenant du monde entier. Le succès des fonds en devises locales a également profité à GAM et Ashmore. Les investisseurs se sont aussi tournés vers les stratégies obligataires diversifiées, ce qui a profité à certaines sociétés comme JPMorgan et PIMCO.

Cet appétit pour la dette émergente a joué en défaveur des stratégies obligataires en euros. BlueBay, Pioneer Investments et Amundi sont les fonds qui ont le plus souffert. Les investisseurs ont montré leur désintérêt à l’égard des fonds d’actions françaises, ce qui a affecté certains acteurs locaux comme Amundi, Natixis, Moneta AM.

Si les investisseurs ont longtemps favorisé les actions américaines grâce à leur croissance et des résultats rapide, la situation est aujourd’hui différente. En effet, les actions européennes ont battu les actions américaines depuis le début de l’année 2017. Toutefois, certains fonds comme le Fidelity FAST Europe ou l’UBS (Lux) ES European Opportunity Uncontrained ont affiché une importante décollecte.

Quels fonds ont été privilégiés par les investisseurs européens ?

Le fonds Pimco GIS Income est celui qui s’est le plus distingué au mois d’avril, puisqu’il a recueilli plus de 90% de la collecte dans la catégorie des fonds flexibles internationaux. En revanche, la version britannique du fonds SLI GARS enregistre une décollecte de 720 millions d’euros, suite à sa faible performance en 2016.

Depuis 2007, les investisseurs européens privilégient davantage le style de gestion « Growth » et non les fonds « Value », comme le précise Morningstar. Le début de l’année 2017 suit la tendance de 2016 avec une différence notable : les fonds favorisant le style « Growth » souffrent et le style « Value » est également délaissé, affichant 735 millions de décollecte. Le constat est différent concernant la gestion passive. En effet, les ETF montrent une préférence des investisseurs pour les indices « Value ».

Consulter également notre dossier Investir en Bourse avec la gestion value

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


Investir-SCPI

Investir en SCPI

Investir dans l’immobilier physique sans acheter un bien dans son intégralité, c’est ce que proposent les Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) qui ont connu […]

EHPADEHPAD

Comment revendre son EHPAD

La revente en EHPAD est un sujet important. En effet que vous souhaitez acquérir un bien en EHPAD ou que vous soyez déjà propriétaire, c’est une […]

Crédit immo et prêt immobilier

À l’heure où l’on connaît encore des taux d’emprunt historiquement bas, Café de la Bourse vous donne les clés pour bien choisir votre prêt immobilier […]

dossier-phare-livret