Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
PER : l’arme secrète des Français pour la retraite

PER : l’arme secrète des Français pour la retraite

La retraite est souvent vue comme une période d’incertitude sur le plan financier. Pour affronter ces doutes, le plan d’épargne retraite (PER) apporte une solution d’anticipation efficace. Flexible et fiable, le PER contribue à une gestion intelligente des ressources durant la retraite.

Découvrez notre présentation du plan épargne retraite, le fonctionnement du PER et les différents types de PER existants, les avantages du PER et tous nos conseils pour optimiser ce placement.

Présentation du plan d’épargne retraite ou PER

En 2022, avec plus de 6 millions de bénéficiaires, soit plus du double du nombre prévu, le PER a largement excédé les prévisions de souscription. Si autant de Français s’appuient sur cette solution pour préparer leur retraite, c’est en partie à cause de son fonctionnement simple et des avantages qui en découlent.

Créé par la loi Pacte de 2019, le PER consiste en une formule d’investissement dont l’objectif est de constituer une épargne, appelée à jouer le rôle de complément de revenu durant la retraite. L’un des intérêts du plan d’épargne retraite vient du fait qu’il permet également d’accéder à divers avantages fiscaux.

Fonctionnement et différents types de PER

Pour adhérer à un plan d’épargne retraite, vous devez payer des cotisations à échéance régulière, ou effectuer des versements ponctuels, en fonction de votre profil et de votre capacité d’épargne. Vos cotisations sont ensuite placées sur divers supports d’investissement (que vous êtes libre de choisir).

Pour votre souscription, vous avez le choix entre trois types de PER.

  • PER individuel : vous souscrivez à titre personnel, auprès d’une banque, d’une assurance ou de tout autre établissement financier habilité. Le plan individuel prend la forme d’un compte-titre basé ou d’un contrat d’assurance de groupe.
  • PER d’entreprise obligatoire : dans le cadre d’un régime retraite supplémentaire obligatoire, votre employeur peut vous orienter vers un plan d’épargne retraite obligatoire. Les conditions sont fixées en accord avec l’organisme financier, selon les particularités de l’activité de l’entreprise ou de l’institution.
  • PER collectif : ce PER est élaboré par un organisme que choisit votre employeur, et inclut des conditions d’accès et des clauses particulières s’appliquant à tous les employés adhérents. L’adhésion est néanmoins facultative.

Il n’existe pas de durée minimum pour le PER. Vous êtes libre d’ouvrir un plan à 5 ans, 10 ans ou 25 ans de votre retraite. Par ailleurs, vous pouvez transférer d’autres plans vers un PER. Par la suite, les retraits du Plan Épargne Retraite s’effectuent soit de manière anticipée, à condition de remplir les conditions requises, soit à la retraite sous forme de capital ou de rentes.

Les avantages du plan d’épargne retraite

Une fiscalité avantageuse

En comparaison à d’autres produits d’épargne, le PER propose une fiscalité bénéfique. Les cotisations versées sont déductibles de vos revenus professionnels imposables, à hauteur de 10 % des revenus perçus dans l’année précédant l’année des versements dans la limite d’un certain plafond. En outre, les revenus sur la base desquels s’effectuent les calculs sont limités à huit fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PASS), qui est de 43 992 euros en 2023. D’autres avantages sont également associés au PER.

La souplesse dans la gestion de l’épargne

Le PER se caractérise en outre par une certaine flexibilité. Le plan d’épargne retraite, contrairement aux anciens produits de l’épargne retraite, vous laisse choisir le mode de sortie. Il est possible d’opter pour une sortie en rentes viagères, ce qui vous donne droit à des versements périodiques (généralement chaque mois), et ainsi, vous toucherez un complément de revenus régulier. Il est également possible avec une PER d’opter pour une sortie en capital ; vous récupérez alors en bloc la totalité de votre épargne. Une sortie mixte est également envisageable (capital + rente viagère).

En principe, votre épargne dans le cadre du PER n’est débloquée qu’après votre départ à la retraite. Néanmoins, dans des cas exceptionnels, tels que le décès du conjoint, une invalidité ou encore un surendettement, une sortie anticipée reste envisageable.

Retraits du PER : conseils pour optimiser son plan d’épargne retraite




Pour tirer le meilleur de votre PER, vous devez bien organiser votre sortie. Le mode de sortie doit être choisi avec précaution, en tenant compte de votre situation personnelle et familiale, de vos revenus, de votre âge et de votre état de santé, etc. Vous devez également mener des réflexions poussées sur le moment auquel vous sortirez du PER, notamment pour vous assurer que le marché est favorable et que vos investissements sont en situation de rentabilité optimale.

Le plan d’épargne retraite est un placement à destination des futurs retraités relativement avantageux. Il présente néanmoins quelques inconvénients, comme par exemple les coûts liés à une sortie anticipée, le risques de perte du capital, etc. Effectuez donc des analyses et comparez plusieurs offres, avant de faire un choix.

Sources :

https://www.lesechos.fr/finance-marches/banque-assurances/le-plan-depargne-retraite-depasse-les-attentes-1868410

https://www.economie.gouv.fr/particuliers/plan-epargne-retraite-individuel 

Source des image : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.