Banque et crédit consommation : comparatif des organismes de crédit

Le 18 septembre 2019

banniere-ass-vie_300-250

credit consommation comparatif organismes prets

Retrouvez dans notre article et notre vidéo tout ce qu’il faut savoir sur les crédits et prêts personnels. Découvrez les différents types de crédits conso ainsi que nos conseils pour bien choisir son crédit, nos recommandations sur le rachat de crédits et notre comparatif régulièrement actualisé des offres de crédit.

Les différents crédits à la consommation


Que vous ne disposiez pas de l’épargne suffisante pour une dépense ou que vous ne souhaitiez pas piocher dans vos placements, de nombreux crédits à la consommation existent. Les prêts à la consommation sont des prêts d’un montant minimum de 200 euros et d’un montant maximum de 75 000 euros, s’étalant sur une période de 3 mois minimum.

Café du Patrimoine vous présente les différents types de prêts à la consommation qu’il ne faut pas confondre.

Crédit à la consommation : le crédit affecté

Les prêts affectés sont des prêts liés à une dépense donnée dont les plus connus sont le prêt lié à des travaux ou le prêt automobile. À noter : la forte progression de la location avec option d’achat (LOA) au détriment du crédit automobile classique dans le cadre de l’acquisition de voiture neuve. La part de la LOA dans ces financements est passée de 42 % en 2013 à 75 % en 2018 » selon le dernier rapport de l’Association française des sociétés financières. la LOA a progressé de + 13,2 % en 2018 jusqu’à représenter 9,4 milliards d’euros toujours selon cette même source. Cette croissance du crédit affecté se confirme depuis plusieurs années déjà.

Crédit consommation : prêt personnel ou crédit personnel sans justificatif

Le prêt personnel est un prêt non lié à une dépense précise. L’emprunteur est donc libre d’utiliser le montant de son crédit comme il l’entend. Ce type de prêt a tendance à se maintenir, la production est relativement stable ces dernières années.

Crédit à la consommation : crédit renouvelable ou crédit revolving

Selon la dernière analyse de la Banque de France portant sur les tendances récentes du crédit à la consommation  (1er trimestre 2019) « la croissance des crédits à la consommation se maintient à un rythme soutenu (+5,6 % en mars 2019 après +6,1 % en décembre 2018)». On relèvera également que « celle-ci est principalement portée par les prêts amortissables (+5,1 %) et les crédits-bails (+16,8 %). ».

À noter : le crédit renouvelable est de plus en plus contraint par une succession de dispositions législatives, les lois Lagarde de 2010 et Hamon de 2014 visant à éviter le surendettement des ménages français provoqué par l’utilisation de ce type de crédit.

Comparatif crédits à la consommation

Top crédit consoLes offres du momentVoir offres
logo-cetelem
1,00% de 4 000€ à 20 000€ sur 12 mois (jusqu'au 02/12/19)*Découvrez
hello-bank1,99% de 5 000€ à 75 000€ sur 13 à 48 mois (jusqu'au 02/12/19)*Découvrez
logo-sg

1,99% de 1 500€ à 7 000€ sur 1 à 5 ans (offre réservée au moins de 30 ans et jusqu'au 31/12/19)*

Découvrez
logo-banque-casino
3,40% de 7 000€ à 8 999€ sur 37 à 48 mois*Découvrez
*Voir conditions sur le site

Outre les banques et les établissements de crédit, il est également possible de souscrire un crédit à la consommation auprès d’enseignes de la grande distribution et dans certains grands magasins comme Le Printemps ou Le BHV Marais. En effet, ces derniers proposent le plus souvent une carte de fidélité à laquelle est adossée une fonction de crédit. Il s’agit alors d’un crédit renouvelable. Mais ces cartes peuvent aussi être utilisées sans activer le crédit.

Nos conseils avant de souscrire à un crédit consommation

Crédit consommation : vérifiez votre contrat et le coût de votre crédit

Un crédit à la consommation n’est pas forcément très aisé à comprendre. Assurez-vous de bien avoir saisi le fonctionnement et le prix du crédit avant de signer quoi que ce soit. Un crédit comporte 3 éléments distincts à bien identifier :

  • le capital (somme empruntée) ;
  • les intérêts ;
  • les frais fixes (frais de dossier, assurance, etc.).

Ne prenez pas non plus à la légère la mention obligatoire suivante : « Un crédit vous engage et doit être remboursé. Vérifiez vos capacités de remboursement avant de vous engager. » De toutes façons, si vous ne le faites pas, depuis la loi Lagarde, les établissements financiers sont eux dans l’obligation de le faire puisqu’ils sont tenus, avant la signature du contrat, de vérifier la solvabilité de l’emprunteur.

Choisissez un organisme de crédit fiable qui respecte la réglementation

Le crédit à la consommation est très réglementé, dans le but de protéger le particulier qui souscrit à ce type de crédit. Optez donc pour un acteur qui respecte la réglementation en vigueur. Le prêteur doit remettre au futur emprunteur une fiche d’information standardisée qui décrit les caractéristiques du crédit auquel le particulier souhaite souscrire.

Cette fiche est très utile puisqu’elle vous permettra de comparer facilement deux crédits entre eux. À noter : pour comparer le coût de deux crédits, surtout si leur durée diffère, basez-vous sur le TAEG (taux annuel effectif global) qui prend en compte tous les frais obligatoires.

Au moment de signer le contrat, vérifiez bien qu’il comporte l’encadré, en haut de la feuille, qui rappelle les caractéristiques essentielles du prêt :

  • type de crédit ;
  • montant du prêt, montant des échéances et durée des remboursements (pour les prêts personnels) ;
  • taux du crédit, exprimé sous la forme du TAEG (taux annuel effectif global), qui reprend tous les frais obligatoires de l’opération de crédit (taux d’intérêt, frais de dossier, etc.) ;
  • coût total du crédit, avec et sans assurance.

Le délai de rétractation d’un crédit consommation

Pour toute offre de crédit à la consommation, l’emprunteur bénéficie d’un droit de rétractation de 14 jours qui vous permet durant ce laps de temps de revenir sur votre engagement, sans motifs. Pour ce faire, complétez le bordereau spécifique fourni avec votre contrat et expédiez-le en recommandé avec accusé de réception à l’établissement prêteur. Attention, pour les crédits affectés, ce délai est réduit à trois jours si l’emprunteur demande la livraison immédiate du bien financé.

Rachat de crédit : nos conseils pour réduire vos dettes

Les rachats de crédit vous permettent de regrouper tous vos crédits en un seul afin de faciliter la gestion de vos comptes, avec une seule mensualité, auprès d’un seul organisme, et éventuellement d’alléger vos mensualités. Plusieurs organismes, outre les organismes producteurs de crédits, peuvent vous proposer cette option.

Vous pouvez donc déposer une demande auprès de votre banque ou bien auprès d’un autre organisme financier habilité. Après étude de votre dossier, si cet organisme vous accepte comme client, vous ne serez plus redevable qu’à lui seul. Durant la négociation du contrat de rachat de crédit à la consommation, l’organisme payeur vous proposera :

  • un prêt unique ;
  • un taux unique (qui peut être fixe ou variable) ;
  • un nouvel échéancier (unique) ;
  • un nouveau remboursement (unique) modulable selon votre capacité et vos besoins.

Le rachat de crédit offre parfois une dernière alternative aux ménages très endettés avant de passer devant la commission de surendettement de la Banque de France. En effet, lorsque vous souscrivez à un rachat de crédit vous n’êtes fiché nulle part. Cependant, le rachat de crédit n’est pas une échappatoire. Il ne vous dégage en aucun cas de vos dettes.

Ne vous laissez jamais convaincre par un démarcheur par téléphone ou par email sans comparer les établissements et les taux : avant de regrouper vos crédits, vous devez être sûr que vous optez pour la solution la plus adaptée.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


pret immo tendance 2020
livret-a-compte-epargne
protection-juridique-assurance