Rejoignez +31 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

10 stratégies de défiscalisation pour payer moins d’impôts en 2018

Le 30 janvier 2018

banniere-ass-vie_300-250

Ces dernières années, les possibilités de réduire son imposition sur le revenu ont été revues progressivement à la baisse du fait notamment de la mise en place du plafonnement des niches fiscales. Voici nos conseils et solutions pour défiscaliser en investissant dans l’immobilier ou dans des placements pour payer moins d’impôt en 2018.

Avant toute chose, il importe de comprendre que l’objectif premier d’un investissement, est, comme son nom l’indique, d’investir, c’est-à-dire de se constituer un patrimoine. L’avantage fiscal doit être pris en compte seulement dans un second temps.

La loi Pinel 2018

Le dispositif Pinel permet de réduire de son impôt sur le revenu de 12 %, 18 % ou 21 % du montant investi (plafond annuel d’investissement de 300 000€) dans l’acquisition d’un bien immobilier neuf qu’on s’engage à louer 6, 9 ou 12 ans.

La loi de finance 2017 a bien prévu une prorogation des réductions d’impôt Pinel jusqu’au 31 décembre 2022 et une prorogation du dispositif Censi-Bouvard d’un an.

Pour en savoir plus sur la loi Pinel, consultez notre dossier Loi Pinel, défiscalisation immobilière

La loi Malraux 2018

Le dispositif Malraux permet de réduire son impôt sur le revenu en fonction des dépenses réalisées dans des secteurs sauvegardés ou des quartiers dégradés. Ce dispositif a pour objectif la restauration de l’immobilier ancien des centres-villes historiques.

Les taux de la réduction d’impôt sur le revenu au titre des investissements Malraux sont de 30 % des dépenses pour les immeubles situés en secteur sauvegardé et de 22 % des dépenses pour les immeubles situés en ZPPAUP (zone de protection du patrimoine architectural urbain et paysager).

Cette réduction d’impôt est conditionnée à la mise en location du bien durant 9 ans.

Pour en savoir plus sur le dispositif Malraux, consultez notre dossier Loi Malraux, investir dans l’immobilier historique et payer moins d’impôt

Loi monuments historiques

L’investissement dans les monuments historiques permet d’imputer toutes les charges, dont les intérêts d’emprunt, sur son revenu global et sans limitation de montant afin de faire baisser son impôt sur le revenu. Le monument historique nouvellement acquis doit être loué et conservé pendant une période minimum de quinze ans.

Pour pouvoir être qualifié de monument historique, le bien doit avoir reçu un agrément du directeur des services fiscaux ou avoir obtenu le label de la fondation du patrimoine.

Pour en savoir plus sur l’investissement Monuments historiques, consultez notre dossier Investir dans des monuments historiques

La location meublée

La location meublée non professionnelle (LMNP) est un dispositif de réduction d’impôt accordée aux particuliers qui investissent dans des résidences de tourisme, des résidences étudiantes et des établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) afin de les louer.

Dans le cas d’un bien neuf, vous pouvez choisir de profiter du dispositif locatif de la Loi Censi Bouvard qui prévoit une réduction d’impôt de 11 % du montant investi étalée sur neuf ans, avec un plafond annuel d’investissement de 300 000 euros.

Pour en savoir plus sur toutes les possibilités de location meublée, consultez notre dossier sur l’investissement LMNP

La loi Girardin 2018

La loi Girardin a pour but de favoriser les investissements industriels (Girardin industriel) et dans le logement social (Girardin social) dans les DOM-TOM. Il s’agit d’un dispositif  « one shot » qui permet une réduction d’impôt maximum de 50 % des montants investis. Le bien doit être mis en location pendant cinq ans à l’activité pour laquelle il a été acquis.

Pour en savoir plus sur ce sujet, vous pouvez consulter notre article Loi Girardin social : investir dans le logement social

Le groupement forestier

L’investissement en groupement forestier permet de profiter du rendement -pas si faible que cela- de la filière bois, mais aussi et surtout d’optimiser son impôt sur le revenu. En effet, vous pourrez bénéficier d’une réduction de 18 % pour l’IR (avec un plafond de 50 000€ pour une personne seule et 100 000€ pour un couple). À noter : en 2018, cette réduction est boostée et passe de 18 % à 25 %.

Il existe aussi d’autres investissements « immobiliers » défiscalisants de niche comme le viticole via un groupement foncier viticole.

Télécharger aussi gratuitement notre guide : Réduisez vos impôts grâce à l’immobilier

Tout comme pour l’immobilier défiscalisant, l’investissement dans des placements défiscalisants est aussi et avant tout un investissement. L’aspect fiscal doit donc uniquement entrer en jeu dans un second temps.

Le PERP : plan d’épargne populaire

Le plan d’épargne retraite populaire (PERP) est une solution d’épargne longue qui permet de payer moins d’impôt et de se constituer un capital pour sa retraite. La réduction d’impôt sur le revenu dépend de votre tranche marginale d’imposition : si votre plafond déductible disponible est de 10 000 euros et que vous êtes imposé à 45 %, en versant 10 000 euros sur un Perp vous réalisez une économie d’impôt de 4 500 euros.

Pour en savoir plus sur le PERP, consultez notre dossier Pourquoi investir dans un PERP

L’investissement PME

L’investissement direct dans des PME permet de réduire de son impôt sur le revenu de 18 % du montant investi avec un plafond de 9 000 € pour une personne seule et de 18 000 € pour un couple, correspondant respectivement à un investissement de 50 000 € pour une personne seule et 100 000 € pour un couple. Attention : la réduction est portée de 18 % à 25 % pour les versements effectués en 2018.

Pour bénéficier de cette réduction d’impôt, il faut obligatoirement passer par une souscription ou une augmentation de capital et conserver les titres nouvellement acquis au moins cinq ans.

Les PME éligibles à cette défiscalisation doivent avoir moins de 250 salariés, réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 50 millions d’euros et avoir un bilan inférieur à 43 millions d’euros. Les conditions d’éligibilité des sociétés ont également été modifiées. Dorénavant, la PME doit exercer son activité depuis moins de 7 ans (sauf exceptions) et ne doit pas être qualifiée d’entreprise en difficulté.

Attention : l’IFI, contrairement à l’ISF, ne permet pas de bénéficier d’avantages fiscaux pour les investissements en PME.

Pour en savoir plus sur l’investissement PME, consultez notre dossier 10 conseils pour réussir votre investissement dans les PME

Les FCPI et FIP

Les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI) et les fonds d’investissement de proximité (FIP) permettent une réduction d’impôt de 18 % dans la limite d’un versement maximum de 12 000 euros pour une personne seule et de 24 000 euros pour un couple. Là aussi, la réduction est portée de 18 % à 25 % pour les versements effectués en 2018. Les FIP Corse proposent une réduction d’impôt majorée, égale à 38 % du montant investi.

Les FCPI doivent être investis à 60 % dans des sociétés innovantes non cotées issues de l’Union Européenne. Les FIP doivent consacrer au moins 60 % de leurs actifs à des petites et moyennes entreprises situées dans trois régions limitrophes préalablement déterminées.

Les fonds placés dans les FCPI et les FIP sont bloqués en moyenne entre huit et dix ans.

Attention : l’IFI, contrairement à l’ISF, ne permet pas de bénéficier d’avantages fiscaux pour les investissements dans les FCPI et FIP.

Les Sofica

Les Sofica ont pour but de financer les productions de films français. Une réduction d’impôt de de 48 % est accordée pour les Sofica qui ont investi au moins 10 % de leurs actifs dans le capital de sociétés de production.

Pour en savoir plus sur les Sofica, vous pouvez consulter notre article Sofica : investir dans le cinéma et payer moins d’impôts

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Anthony-Calci-patrimoine

Pour bénéficier gratuitement de conseils pour défiscaliser et payer moins d'impôt par Anthony de Calci Patrimoine

#

Derniers Dossiers


achat-voiture