Fonctionnement et obtention d’un prêt immobilier

Le 31 août 2019

investir-turbo-valeur-bourse

banniere-ass-vie_300-250

Le crédit immobilier est souvent indispensable pour financer l’achat d’une maison, d’un appartement ou d’un investissement locatif. Comment fonctionne un pret immobilier ? Quels sont les critères étudiés par la banque pour donner suite ou non à une demande de crédit immobilier ? Réponses.

Fonctionnement d’un crédit immobilier

Le prêt immobilier est accordé par un organisme bancaire à un particulier pour une durée moyenne de 19 ans, selon les chiffres publiés par l’Observatoire Crédit Logement / CSA en juillet 2019. Cet emprunt est destiné à financer tout ou partie de l’acquisition d’un bien, d’une opération de construction ou des travaux sur ce bien.

Plusieurs points caractérisent les prêts immobiliers : la présence ou non d’un apport personnel, le montant emprunté, la durée de remboursement, les garanties, le taux de crédit, le taux d’assurance emprunteur et les frais de dossier.

Il est nécessaire de connaître les différents critères étudiés par la banque pour faire valider sa demande de prêt. Le type de crédit demandé a également toute son importance. En effet, il faut différencier le prêt à taux fixe, le prêt à taux variable et le prêt à taux mixte par exemple. Si vous ne savez pas vers quel type de prêt vous diriger, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

Les étapes clés pour obtenir un prêt immobilier

Vous avez trouvé le bien qui vous convient et il ne vous reste plus qu’à finaliser le financement ? Voici les principales étapes à suivre pour obtenir un crédit immobilier.

1. La recherche du prêt immobilier

La première étape consiste à trouver le meilleur prêt immobilier. La mise en concurrence des banques est incontournable pour faire baisser le coût du crédit. Cette démarche peut être facilitée en utilisant un comparateur en ligne ou en passant par l’intermédiaire d’un courtier qui fera ce travail à votre place.

2. Le montage du dossier de prêt

Une fois l’offre de prêt sélectionnée, vous devrez monter un dossier de financement complet avec plusieurs pièces justificatives et notamment : un justificatif d’identité en cours de validité, un justificatif de domicile, vos trois derniers bulletins de salaire, vos trois derniers avis d’imposition, etc. Pour rassurer la banque, vous pouvez joindre d’autres documents comme ceux justifiant votre apport personnel, vos placements et comptes épargne, et ceux relatifs à vos crédits en cours.

3. La réception de l’offre de prêt immobilier

L’emprunteur reçoit généralement l’offre de crédit par courrier recommandé un mois avant la signature finale. Le contrat comprend les conditions générales et particulières de l’offre, les conditions générales de l’assurance et de la société de caution. Cette offre est valable pendant 30 jours à compter de sa réception. Un délai de réflexion de 10 jours s’applique afin de pouvoir signer le contrat de prêt dans les meilleures conditions. Aucun frais ne pourra vous être réclamé si vous refusez l’offre de prêt.

4. La signature du contrat de crédit immobilier

Vous devez renvoyer l’offre signée à l’établissement bancaire avant sa date d’expiration. Cela signifie que vous acceptez les termes du contrat.

5. Le déblocage des fonds

La banque procède au déblocage des fonds uniquement si la signature de l’acte de vente intervient dans les 4 mois suivant l’acceptation de l’offre de prêt. Dans le cas contraire, l’offre peut être annulée et le prêteur peut appliquer des frais. Le déblocage du financement a lieu quelques jours avant la date de signature de l’acte authentique, sur un compte détenu par le notaire. En général, un mois après, vous commencez à rembourser votre première mensualité.

Que faire en cas de refus de crédit immobilier ?

Plusieurs raisons peuvent amener la banque à refuser votre demande de crédit immobilier : la précarité professionnelle, des revenus insuffisants, une mauvaise tenue des comptes avec des découverts trop importants par exemple, une assurance de prêt aux garanties insuffisantes.

En cas de refus de crédit immobilier, plusieurs recours existent pour parvenir à concrétiser son projet. Vous pouvez tenter votre chance ailleurs en sollicitant d’autres banques. Effectivement, pour un dossier identique, les réponses des organismes bancaires peuvent varier fortement.

Autre solution : revoir son budget à la baisse en s’éloignant géographiquement ou en réduisant la surface souhaitée. Vous pouvez aussi valoriser le bien convoité auprès de la banque en mettant en avant ses points forts et la plus-value que vous pourriez réaliser en l’achetant.

Enfin, un courtier peut vous aider dans vos démarches. Ce professionnel est en contact avec un grand nombre d’établissements et peut négocier les conditions d’emprunt.

L’ultime solution consiste à reporter son projet immobilier de quelques mois afin d’améliorer le dossier présenté à la banque.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun. 

#

Derniers Dossiers


pret-relais-credit-court-terme
assurance habitation garanties obligatoires
crowdlending-pret-investir-epargne