L’affacturage, un outil de financement utile pour les TPE et PME

Le 21 juin 2019

investir-turbo-valeur-bourse

affacturage financement TPE PME

banniere-ass-vie_300-250

L’affacturage ou « factoring » permet aux entreprises d’obtenir le remboursement de leurs créances sans attendre l’écoulement des délais de paiement. Comment fonctionne concrètement cette méthode de financement et de recouvrement des créances ? Quels sont les avantages pour l’entreprise ? Explications.

Qu’est-ce que l’affacturage et quelles sont les différentes formes ?

L’affacturage s’adresse à toutes les entreprises bien que les PME recourent à cette technique pour des montants généralement plus modestes que les grands groupes. Ce marché permet à une entreprise de recevoir le règlement anticipé d’une facture en la cédant à un établissement financeur nommé « factor ». D’un point de vue comptable, cette méthode revient donc pour l’entreprise à sortir les factures des créances clients de son bilan pour les transformer en trésorerie.

Cette méthode de financement peut prendre plusieurs formes. L’affacturage classique consiste pour l’entreprise à céder ses factures au factor en contrepartie d’un financement immédiat. Il convient particulièrement aux petites structures. Cette technique de financement présente donc plusieurs avantages par rapport à l’escompte qui n’est pas accessible aux entreprises en création, mais aussi par rapport au découvert bancaire ou à la titrisation.

Il existe d’autres formes moins connues. Parmi elles, on trouve l’affacturage notifié non géré qui s’adresse davantage aux entreprises réalisant un chiffre d’affaires conséquent. Dans ce cas, la structure cède à l’établissement financeur les créances notifiées mais se charge de réaliser en interne la relance et l’encaissement des factures clients. Les avantages pour l’entreprise sont nombreux : possibilité de maîtriser la relation clients de A à Z, bénéficier d’une avance de trésorerie, ou conserver une certaine transparence avec les clients.

Ensuite, l’affacturage confidentiel permet à une société de conserver la gestion du poste clients alors que les règlements sont financés par le factor. Toutefois, dans cette situation, les clients ignorent l’existence d’un contrat liant l’entreprise et le factor. Dans le cas d’un affacturage inversé, l’entreprise mandate le factor pour payer ses fournisseurs à sa place ce qui lui permet de bénéficier d’un escompte commercial et de le régler à l’échéance normale. Enfin, l’affacturage import-export concerne les entreprises qui se développent à l’international avec un fonctionnement similaire au factoring classique. Cette dernière technique permet à l’entreprise d’externaliser la gestion du poste clients à l’international, de regrouper et sécuriser ses commandes.

Comment fonctionne l’affacturage ?

Le contrat d’affacturage repose sur une relation tripartite entre le fournisseur, le factor et les clients. Plus concrètement, cela fonctionne de la manière suivante : la société qui souscrit le contrat d’affacturage vend des produits ou prestations de services à son client puis cède la facture au factor qui en devient propriétaire. Ce dernier fait une avance de trésorerie à la société et la finance sous un délai rapide. Le client de l’entreprise à l’origine du contrat d’affacturage doit régler sa facture directement auprès du factor.

Le factor se charge du recouvrement des factures. En cas d’impayés et selon la nature du contrat souscrit, celui-ci peut assumer les pertes ou réclamer les montants dus à l’entreprise. L’établissement de crédit peut proposer en supplément un contrat d’assurance-crédit pour garantir les paiements. En souscrivant une assurance-crédit, l’entreprise sécurise son poste clients, garantit ses encaissements et peut obtenir des informations financières sur ses partenaires.

Pourquoi choisir l’affacturage ?

affacturage financement entreprise

L’affacturage présente plusieurs atouts pour l’entreprise. Il s’agit d’abord d’un outil de financement qui lui permet d’améliorer la gestion de son cycle d’exploitation en assurant le règlement rapide de ses créances. Cela contribue ainsi à accroître la trésorerie de la société et réduire son besoin en fonds de roulement. En effet, la trésorerie représente un élément clé puisqu’elle est utilisée pour le paiement des salaires et des fournisseurs. Grâce à cette opération, l’entreprise n’a pas besoin de recourir à l’emprunt bancaire.

Ensuite, cette technique permet aux structures d’alléger leurs charges administratives car c’est bien le factor qui assure les fonctions de suivi et de recouvrement des factures. En déléguant ces tâches, l’entreprise diminue ses coûts financiers et gagne un temps précieux.

Un autre avantage lié au recours au factoring mérite d’être souligné : l’élimination du risque d’impayés. Le factor peut proposer à son client une assurance-crédit qui garantit jusqu’à 100 % des créances achetées. La société d’affacturage Crédit Agricole Leasing Factoring propose par exemple une solution complète aux entreprises pour optimiser la gestion de leur poste clients et leur permettre de bénéficier du financement des factures cédées, de la gestion des règlements et du recouvrement des créances ainsi que d’une assurance-crédit pour se prémunir de l’insolvabilité de leurs clients.

L’affacturage présente toutefois certaines limites à connaître parmi lesquelles figurent le manque de flexibilité de certains factors et le coût de ce service. Ainsi, la mise en place d’un tel contrat nécessite d’étudier au préalable les frais supplémentaires que cela engendre pour la société. Il peut être judicieux de comparer les offres de plusieurs sociétés pour tirer le meilleur parti de ce produit technique.

Source images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


pret-relais-credit-court-terme
assurance habitation garanties obligatoires
crowdlending-pret-investir-epargne