Comment baisser le prix de sa mutuelle sans perte de qualité ?

Le 18 octobre 2019

investir-turbo-valeur-bourse

banniere-ass-vie_300-250

Tous les ans, les tarifs des complémentaires santé, dont la prise en charge vient compléter les remboursements de la Sécurité sociale, ont tendance à augmenter. Comment renégocier sa mutuelle santé tout en conservant un niveau de garanties satisfaisant ? Réponses.

Faire un tri dans ses garanties

Lors de la souscription, certains postes doivent constituer une priorité, comme par exemple la prise en charge des journées d’hospitalisation ou des médicaments. Certaines garanties, peu ou pas du tout remboursées par la Sécurité sociale, coûtent cher. C’est notamment le cas des renforts optiques et dentaires. Si vous n’avez aucun antécédent ou si vos besoins en matière de soins dentaires ou d’optique sont faibles, vous avez tout intérêt à opter pour des taux de remboursement très bas. En effet, en souscrivant une mutuelle qui ne comporte que les garanties nécessaires, vous êtes assuré de profiter d’un tarif figurant parmi les plus attractifs du marché. Par ailleurs, rien ne vous empêche d’augmenter votre niveau de prise en charge par la suite si cela s’avère nécessaire.

Il est donc essentiel de faire le point sur vos besoins avant de démarrer vos recherches de complémentaire santé. Si vous êtes en couple, il peut être intéressant que l’un d’entre vous souscrive au contrat et que l’autre en bénéficie en tant qu’ayant droit. Dans tous les cas, faire le tri dans ses garanties est une étape incontournable pour réduire le coût de cette couverture sans perte de qualité.

Faire jouer la concurrence

De nombreuses mutuelles sont présentes sur le marché et proposent des offres à destination de tous les profils (retraité, salarié, indépendant, etc.). Pour faire baisser le prix de votre complémentaire santé, n’hésitez pas à utiliser un comparateur en ligne comme le comparateur Assur Mutuelle. Afin de faire un comparatif rapide et efficace, veillez à remplir correctement le formulaire associé.

Les assureurs lancent régulièrement des offres promotionnelles permettant, selon les cas, d’obtenir deux à trois mois d’adhésion gratuite ou une réduction sur les cotisations pendant la première année de souscription. Attention cependant à bien lire les conditions de ces offres, certaines ne sont avantageuses que lorsque le contrat dure plusieurs années ou sont conditionnées à la souscription d’une autre assurance.

Prix, garanties, franchises, réductions… Les comparateurs de mutuelles en ligne vous apportent une vue d’ensemble des meilleures formules correspondant à vos besoins et à votre budget.

Faire une demande d’Aide à la complémentaire santé (ACS)

A partir du 1er novembre 2019, l’ACS et la CMU-C vont devenir la Complémentaire santé solidaire. Cette fusion vise à « réduire le renoncement aux soins (…) des populations précaires », explique le gouvernement dans son étude d’impact. Les bénéficiaires de l’ACS ont désormais droit aux prestations de la Complémentaire santé solidaire, c’est-à-dire une couverture santé large et de qualité, plus étendue que celle de l’ACS actuelle.

Si rien ne change pour la population éligible à la CMU-C, les bénéficiaires de l’ACS voient leurs garanties s’aligner sur celles de la CMU-C en échange d’une « participation financière » croissante avec l’âge. Il en coûtera ainsi aux assurés 8 euros par mois jusqu’à l’âge de 29 ans, 14 euros par mois entre 30 et 49 ans, 21 euros entre 50 et 59 ans, 25 euros entre 60 et 69 ans et 30 euros à partir de 70 ans.

Utiliser la mutuelle d’entreprise de son conjoint si elle est plus avantageuse

Depuis 2016, les employeurs du secteur privé doivent proposer une mutuelle santé d’entreprise à leurs salariés, quelle que soit leur ancienneté. Le contrat doit respecter un socle de garanties minimum et la participation de l’employeur doit couvrir au moins 50 % de la cotisation, le reste étant à la charge du salarié.

La mutuelle santé proposée par l’employeur peut prévoir la couverture facultative du conjoint et des ayants droit du salarié. Si celle-ci est plus avantageuse, il peut donc être judicieux d’y adhérer. Cette option est encore plus intéressante pour le conjoint indépendant ou sans emploi qui pourra bénéficier d’une complémentaire santé à prix réduit.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


pret-relais-credit-court-terme
assurance habitation garanties obligatoires
crowdlending-pret-investir-epargne