Qui a intérêt à souscrire un PER fin 2021 ?

Le 26 novembre 2021

qui-a-interet-souscrire-PER-a-fin-2021

Le PER (plan épargne retraite), créé avec la loi Pacte en mai 2019, a su séduire les particuliers. En un peu plus de 2 ans, 2 millions d’assurés ont été séduits si l’on en croit les chiffres de la FFA. Pour autant, tous les Français ont-ils intérêt à ouvrir un PER ? Ce placement est-il idéal pour préparer sa retraite quelle que soit sa situation ?

Retrouvez dans cet article les profils qui ont davantage intérêt à miser sur cette enveloppe et découvrez pourquoi il serait judicieux pour eux de souscrire avant la fin de l’année 2021.

Ceux qui ont un fort différentiel de revenus entre la vie active et la retraite

banniere easybourse D’abord, le plan épargne retraite s’adresse à ceux qui veulent durant leur vie active préparer leur retraite car ils anticipent une perte de revenus à ce moment-là. En effet, le PER assurance, composé d’un fonds euros et de supports en unités de compte permet d’investir des avoirs sur les marchés financiers et donc de valoriser un capital dans la durée afin de se constituer un pécule au cours de sa vie active qui pourra ensuite être libéré à la retraite et versé sous forme de rentes ou bien en capital.

De nombreux profils peuvent être séduits par le PER. On peut notamment citer les professions libérales comme les médecins, pharmaciens, avocats, notaires, architectes, etc. mais aussi des indépendants venant de tous secteurs d’activité (coiffeur, plombier, restaurateur, etc.). Tous ont en commun la différence importante de revenus entre la vie active et la retraite. Ils doivent donc mettre des sous de côté pour leurs vieux jours afin de maintenir leur train de vie à la retraite et / ou s’offrir quelques petits extras.

Pour se constituer un patrimoine et le valoriser dans la durée, le plus tôt est le mieux. Cela permettra non seulement de lisser son effort d’épargne mais aussi de profiter au maximum des intérêts capitalisés.

Consulter également notre article Préparation de la retraite : passez à l’action !

Ceux qui veulent bénéficier d’un avantage fiscal hyper avantageux

PER-pourquoi-souscrire-pour-qui-plan-epargne-retraite

Le PER s’adresse donc à ceux qui veulent préparer le financement de leur retraite afin de ne pas connaître une perte de pouvoir d’achat trop importante à la fin de la vie active. Mais si l’on s’en tient à ce seul critère, n’importe quel placement : PEA, assurance-vie ou compte-titres pourrait remplir les mêmes fonctions. Or, le PER est particulièrement recommandé à cette catégorie de la population car elle leur permet de bénéficier d’un avantage fiscal considérable. En effet, le PER permet de réaliser des versements déductibles de votre revenu imposable, dans la limite d’un plafond déterminé comme suit : soit 10 % de vos revenus professionnels, nets de cotisations sociales et de frais professionnels, avec une déduction maximale de 32 419 € ; soit 4 052 euros si ce montant est plus élevé (et donc plus avantageux). À noter : la possibilité de reporter ces montants durant les 3 années qui suivent. En effet, le plafond de versement d’une année N correspond au cumul des plafonds non utilisés des années N-3, N-2, N-1 et de celui de l’année en cours.

Les travailleurs non salariés comme les artisans, commerçants, chefs d’entreprise et professions libérales (médecins, avocats, chirurgiens-dentistes, notaires, pharmaciens, architectes, experts-comptables…) bénéficient de plafonds de déductibilité particuliers. Ils s’élèvent à 10 % du Pass de l’année N (l’année en cours) ou à 10 % de leurs bénéfices imposables de l’année N dans la limite de huit fois le Pass de l’année N, majorés de 15 % de la fraction des bénéfices comprise entre un et huit Pass de l’année N.

Plus qu’une réduction d’impôt, il s’agit en réalité d’un lissage de l’impôt puisque ce mécanisme vise à faire baisser le revenu imposable pendant la vie active quand la tranche marginale d’imposition est censée être la plus élevée puis à payer l’impôt à la retraite sur la rente ou le capital ainsi récupéré quand les revenus sont censés être moins fortement taxés. Il s’agit donc d’un dispositif particulièrement avantageux pour les professionnels qui anticipent une baisse notable de leurs revenus à la retraite.

Pour bénéficier de cet avantage fiscal dès à présent, il vous faudra réaliser les premiers versements sur votre PER avant le 31 décembre 2021. Ils seront alors déductibles des revenus soumis à l’impôt en 2021. Pensez à les déclarer au printemps prochain dans votre déclaration de revenus.

Ceux qui peuvent se permettre de bloquer une partie de leur capital pour financer leur retraite

Attention tout de même, avant d’opter pour ce produit d’épargne retraite et d’effectuer vos premiers versements à bien avoir en tête le caractère relativement contraignant de cette enveloppe. Le PER est un placement tunnel qui s’adresse à ceux qui peuvent se permettre de bloquer le capital destiné à financer leur retraite. En effet, contrairement à un contrat d’assurance-vie par exemple, les sommes versées sur le PER ne peuvent être récupérées à tout moment. Il est destiné à un seul objectif : le financement de la retraite et ne peut être débloqué avant la fin de la vie active. Seuls de rares cas de retraits anticipés existent : la fin des droits au chômage, l’invalidité, le surendettement, le décès du conjoint ou l’achat de la résidence principale. Pas question donc de récupérer les sommes placées sur son PER pour acheter une résidence secondaire, en cas de divorce ou si vous traversez une mauvaise passe professionnelle.

Le PER sera donc adapté à ceux qui disposent déjà sur d’autres enveloppes de fonds destinés à parer à ce genre de situation et qui placeront sur leur plan épargne retraite seulement les sous destinés au financement de la retraite.

Ne vous précipitez donc pas et pesez soigneusement le pour et le contre avant d’ouvrir un PER. Il s’agit d’un support d’investissement très attractif pour une certaine catégorie de la population, mais pas l’ensemble.

banniere PER Placement Direct

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Responsable Editoriale - Café du Patrimoine - Site internet - Twitter

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy a travaillé à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle est en charge des sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Assurance vie Komoz-presentation-assurance-vie-ligne-Sicavonline
Immobilier recherche-immobiliere-efficace-pourquoi-utiliser-chasseur-immobilier
Placements
Placements livret-a-compte-epargne