XTB : investissez dans les actions avec 0% de commission. Risque de perte en capital*
Investissements dans les EHPAD : nouvel eldorado pour les arnaqueurs

Investissements dans les EHPAD : nouvel eldorado pour les arnaqueurs




Investir dans une chambre dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) est un placement de plus en plus prisé par les Français. Les rendements sont assez attractifs (autour des 5 %) et ces investissements parient sur un secteur d’avenir dont l’attractivité devrait se renforcer compte tenu du vieillissement de la population. De plus, ces placements sont souvent assortis d’avantages fiscaux pour les particuliers.

Cependant, c’est aussi une industrie florissante pour les arnaques et celle qui connaît la croissance des escroqueries la plus rapide ces dernières années. En 2020/2021, les arnaques aux chambres d’EHPAD ont causé le plus de dégâts avec un préjudice déclaré par les épargnants de 70 000 € selon l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) !

Faux site, usurpation d’identité… Comment se déroulent les arnaques liées à l’investissement EHPAD ?

mode-operatoire-arnaques-EHPAD

Formulaire sur Internet après avoir cliqué sur une publicité

L’une des méthodes les plus utilisées par les arnaqueurs est celle des publicités attractives sur Internet permettant de cibler le grand public.

Via des messages publicitaires attrayants proposant des rendements alléchants rapidement, ou montrant de beaux visuels qui peuvent mettre en confiance, les escrocs collectent des informations personnelles de potentiels investisseurs, notamment via des formulaires de contacts en ligne souvent hébergés sur de faux sites Internet.

Une fois vos coordonnées obtenues, c’est l’étape de la mise en confiance, généralement par téléphone, via un faux conseiller qui paraît souvent très professionnel et amical. Son discours permet souvent de déterminer votre patrimoine et de vous inciter à profiter d’une offre limitée souvent réservée à quelques privilégiés dont vous faites partie…

Usurpation d’identité

Le second mode opératoire est celui des offres frauduleuses faites via une usurpation d’identité d’acteurs ou de services autorisés à exercer en France : nom de groupes industriels ou de services réputés, nom de produits, numéro d’enregistrement ou encore logos d’organismes officiels comme la Banque de France ou l’AMF. Actuellement, 40 % des arnaques dans le domaine financier seraient faites via une usurpation d’identité. Ainsi, la sérieuse entreprise EHPAD Invest a été victime d’une usurpation d’identité par exemple.

Réseaux sociaux et bons plans

De plus en plus d’escrocs utilisent les réseaux sociaux comme YouTube ou Twitter pour mettre en avant des bons plans, notamment via des structures pyramidales et des mécanismes de recrutement. Le marketing d’influence est l’une des techniques les plus récentes permettant de mettre en place de nombreuses pratiques commerciales trompeuses qui sont utilisées pour attirer des investisseurs potentiels souvent jeunes.

6 bonnes pratiques pour éviter les arnaques liées aux investissements dans un EHPAD

Faites attention aux publicités sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux et les influenceurs sont de plus en plus utilisés pour hameçonner les victimes. Soyez donc vigilant lorsque vous naviguez sur Internet et utilisez vos réseaux sociaux.

Éloignez-vous des promesses de gains importants

Souvenez-vous toujours que plus le rendement est important, plus les risques le sont. Il n’existe pas non plus de solutions d’investissement d’argent rapide. Il est donc préférable d’ignorer les promesses douteuses de gains importants et rapides.

Prenez le temps de réfléchir

Ne cédez jamais aux pressions que votre interlocuteur pourrait exercer pour que vous investissiez rapidement. Il n’y a jamais d’urgence lorsqu’il s’agit de votre argent. Prenez le temps de bien considérer un placement avant d’investir votre argent.

Vérifiez les informations données par les entreprises

Ne prenez jamais les informations partagées avec vous comme argent comptant. Il faut que vous confirmiez que ces personnes/entités disposent des garanties ou des autorisations nécessaires pour exercer en France. N’hésitez pas à poser des questions et à faire les vérifications nécessaires pour obtenir toutes les informations dont vous avez besoin.

Méfiez-vous des demandes d’argent rapides

Si le conseiller qui vous contacte semble mettre la pression pour que vous sécurisiez au plus vite votre participation à son investissement en versant de l’argent, ignorez sa demande. C’est encore plus suspicieux si la demande de transfert doit se faire vers des pays qui ne semblent avoir aucun rapport avec la société.

Ne partagez aucune donnée personnelle

Ne communiquez jamais d’informations personnelles vous concernant sur des sites Internet qui ne vous semblent pas fiables.

Lire aussi notre article Faut-il investir en EHPAD ?

Que faire si vous avez été victime d’une arnaque ?

Le site AMF Protect Epargne vous permet de déterminer si vous êtes victime d’une arnaque ou de signaler une arnaque. Vous pouvez aussi obtenir des renseignements sur les acteurs autorisés (liste blanche) ou ceux qui agissent sans autorisation du gendarme boursier français (liste noire), ainsi que sur les alertes et les mises en garde de l’AMF. Vous pouvez aussi contacter Info Escroqueries au 08 05 80 58 17.

Il est important de noter que l’AMF ne peut agir que lorsqu’il s’agit d’une arnaque faite par un intermédiaire financier ayant reçu les autorisations nécessaires pour agir en France. Comme ce n’est pas le cas dans la plupart des cas, vous devrez déposer une plainte au commissariat de police ou à la gendarmerie (pour gagner du temps, pensez à remplir une pré-plainte en ligne).

Découvrir aussi notre article Comment démasquer les arnaques financières

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.