Investir en Île Maurice

Le 22 octobre 2014

investir-turbo-valeur-bourse

L’île Maurice connait une croissance économique constante depuis une vingtaine d’années qui attire les investisseurs étrangers. Présentations des attraits et risques d’un investissement immobilier en île Maurice.

L’essor économique de l’île Maurice

L’île Maurice connait une croissance économique constante depuis une vingtaine d’années. En 2013, la croissance était de 3.2% du PIB. Aujourd’hui le développement de l’île permet au pays d’être reconnu par les organisations internationales comme un pays stable pour l’environnement des affaires. L’organisme de la banque mondiale doing business 2014 a classé l’île Maurice comme étant le 1er pays du continent africain où il est intéressant d’établir des activités et le 20ème pays au monde.

Les 8 attraits de l’île Maurice pour les investisseurs étrangers :

  • – un état de droit reconnu grâce à une stabilité politique 
  • – un cadre de vie agréable et un style de vie unique et multiculturel, mélange de diverses influences d’Asie, d’Europe et d’Afrique
  • – une main-d’œuvre bilingue (français et anglais) et qualifiée.
  • – des Infrastructures de plus en plus modernes
  • – un fuseau horaire qui convient à de nombreux marchés (exemple : -2h avec la France)
  • – une fiscalité attractive (taux unique de 15% IR et IS). Les dividendes ne sont pas taxées.
  • – un code civil mauricien basé sur le code Napoléon pour l’acquisition immobilière
  • – l’arrivée de nombreux investisseurs étrangers a contribué à la msie en place par le gouvernement mauricien d’agréments permettant à des étrangers de pouvoir acquérir en toute propriété des biens immobiliers. Ce sont des régimes spécifiques nommés Real Estate Scheme (RES) et Integrated Resort Scheme (IRS) qui précisent quels types de biens immobiliers sont autorisés à être commercialisés à des étrangers. Il est aussi possible de bénéficier d’un permis de résidence permanent dès lors que l’investisseur achète un bien immobilier d’une valeur équivalente à 500 000 dollars américains minimum (soit environ 380 000 euros).

Les schémas Integrated Resort Scheme (IRS) et Real Estate Scheme (RES)

L’IRS

Les investissements en IRS sont souvent d’importants « resorts » constitués de villas et appartements privés dont le terrain doit dépasser les 10 hectares. Le prix minimum de chaque bien ne peut pas être en dessous de 500 000 dollars américains. Un droit d’enregistrement de 50 000 dollars américains (ou 5% de la valeur du bien si supérieur) est à acquitter pour ce type d’acquisition. L’investisseur étranger bénéficie alors d’un permis de résidence en île Maurice.

Le RES

Le dispositif RES a été instauré en 2007 pour proposer un choix plus large de biens immobiliers aux investisseurs étrangers. Les prix de vente sont souvent moins élevés que ceux des IRS même si la qualité des constructions RES est souvent comparable à celles des IRS. Seule la taille du projet diffère. Il n’y a pas de contrainte de prix minimum pour la vente des programmes RES. L’acquéreur d’un bien RES se verra aussi délivrer un permis de résidence permanent dès lors qu’il investit plus de 500 000 dollars américains. Le droit d’enregistrement des RES est inférieur à celui des IRS avec un montant fixe de 25 000 dollars américains.

Les pièges à éviter lors d’un investissement immobilier en île Maurice

Investir dans l’immobilier à l’île Maurice n’est pas sans risques. De nombreux projets commercialisés n’ont finalement jamais vu le jour. Fautes de garanties et en raison de promoteurs peu sérieux ou peu solides financièrement. Avant de vous lancer dans un tel investissement il est donc nécessaire de :

  • – s’assurer du sérieux et de l’expérience du promoteur : il est important de vérifier l’historique du promoteur et de visiter des programmes déjà réalisés afin de s’assurer de la qualité de construction et du respect des promesses architecturales. L’acquéreur doit visiter les différents projets et pouvoir ainsi comparer le professionnalisme des différents promoteurs
  • – vérifier la qualité de la relation client. L’équipe de vente doit être expérimentée et qualifiée pour répondre de manière précise et fiable aux interrogations des clients. L’équipe du promoteur doit aussi savoir faciliter les démarches administratives liées à l’achat et d’assurer le suivi lors de la livraison du bien et de la gestion locative
  • – exiger une garantie. En effet, certains promoteurs commercialisent des projets immobiliers sans garanties bancaires. Pour sécuriser une acquisition immobilière sur plan ou en cours de construction, il est fortement recommandé de s’assurer que le promoteur remet une garantie bancaire de fin d’achèvement au client
  • – choisir avec soin la localisation du bien. Certains programmes font rêver esthétiquement mais sont implantés dans des zones isolées qui n’apportent pas de valeur ajoutée au placement immobilier. Les investisseurs désirant une rentabilité locative ou voulant réaliser une plus-value future intéressante, doivent impérativement étudier l’environnement du bien. Il faut par exemple regarder la région de Grand Baie, au nord de l’île Maurice, qui est la zone qui a connu la plus forte croissance ces dernières années et qui attire le plus grand nombre de touristes.

Karen Angus

#

Derniers Dossiers


petit-boulot-arrondir-ses-fins-de-mois
gestion-locative-immobilier
investir-vin-placement