Les avantages d’un investissement en SCPI Pinel

Le 27 août 2019

investir-turbo-valeur-bourse

banniere-ass-vie_300-250

L’immobilier locatif Pinel permettant de jouir d’un avantage fiscal est aussi disponible par le biais d’une SCPI. Découvrez les avantages et limites à investir en Pinel via une société civile de placement immobilier (SCPI).

Un placement accessible aux petits épargnants

Contrairement à un investissement Pinel en direct, un investissement Pinel en SCPI est possible avec un ticket d’entrée relativement faible. Il vous faudra en effet débourser plusieurs centaines de milliers d’euros pour l’achat d’un bien immobilier répondant aux critères du dispositif Pinel en direct quand quelques milliers d’euros seulement suffiront à détenir des parts de SCPI Pinel.

Attention toutefois, ce placement n’est pas recommandé pour les ménages les plus modestes. Il s’avère en effet être intéressant seulement pour les personnes payant suffisamment d’impôt sur le revenu pour que l’avantage fiscal soit un vrai plus.

Un investissement géré par un professionnel

Autre avantage à recourir à l’investissement Pinel en SCPI et non en direct : vous bénéficiez des services d’un professionnel qui assurera pour vous la sélection des actifs et la gestion du parc.

De fait, c’est le gérant de la SCPI qui sélectionnera les biens en prenant en compte plusieurs critères : la situation géographique, les qualités intrinsèques aux biens (services, desserte, etc.), l’évolution probable de leur valorisation.

Il s’occupera également de la gestion des biens : entretien, travaux, location, etc.

C’est lui aussi qui veillera au respect des contreparties donnant droit à l’avantage fiscal de la SCPI Pinel : zone éligible, plafonnement des loyers, durée de la location, etc.

Une mutualisation des risques et une diversification des actifs

Les investisseurs achetant des parts d’une SCPI, chaque investisseur ne détient donc pas un bien dans son intégralité mais des parts d’un ensemble de biens. Cette particularité de la SCPI implique une répartition des risques en cas de vacance, d’incendie, ou d’un quelconque dommage sur un bien.

De plus, en possédant non pas un bien ou une partie d’un bien mais des parts d’un ensemble comprenant de nombreux biens, les détenteurs de parts d’une SCPI Pinel jouissent d’une certaine diversification de leurs actifs immobiliers qui peuvent notamment être situés dans des zones géographiques différentes. Soulignons tout de même que, de par la nature même du dispositif Pinel, il ne pourra s’agir que d’immobilier résidentiel, situé sur le territoire français, dans les zones éligibles concernées.

Le Pinel : une réduction d’impôt non négligeable

Le dispositif Pinel permet, qu’il s’agisse d’un investissement en direct ou par le biais d’une SCPI, tout en se constituant un revenu complémentaire, de profiter d’une réduction d’impôt équivalente à :

  • 12 % du montant de l’investissement pour un engagement de location sur 6 ans ;
  • 18 % du montant de l’investissement pour un engagement sur 9 ans ;
  • 21 % du montant de l’investissement pour un engagement de 12 ans.

La réduction d’impôt peut atteindre au maximum 63 000 € avec un engagement de location de 12 ans, ce qui correspond à une réduction d’impôt annuelle de 6 000 € pendant 9 ans puis de 3 000€ par an pendant 3 ans. La réduction d’impôt est valable dès la première année de souscription.

Les risques inhérents à l’investissement dans une SCPI Pinel

Les nombreux avantages à souscrire à une SCPI Pinel ne doivent pas occulter les risques et limites de cet investissement. D’abord, il convient de bien garder à l’esprit qu’il ne s’agit pas d’un placement à capital garanti et que, par conséquent, il existe un risque de perte en capital.

Il convient pour réduire ce risque au minimum de bien choisir sa SCPI et de sélectionner un acteur de référence.

Sachez également que l’horizon d’investissement d’un placement en SCPI Pinel est relativement long et dépasse sensiblement l’engagement de durée légal. De fait, une SCPI fiscale prolonge bien souvent la durée de placement jusqu’à 14, 15, voire même 16 ans, afin de respecter l’engagement légal de location devant être pris par la société de gestion, logement par logement, mais aussi en raison d’un marché secondaire peu liquide.

Enfin, rappelons que si l’investissement dans un bien en direct est relativement coûteux (frais de notaire, frais d’agence, etc.), l’investissement dans une SCPI Pinel l’est aussi. Vous devrez en effet vous acquitter de frais de souscription qui viendront rogner le rendement de la SCPI les premières années, mais aussi de frais de gestion.

Source image : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


pret-relais-credit-court-terme
assurance habitation garanties obligatoires
crowdlending-pret-investir-epargne