Comment fonctionnent les pompes funèbres

Le 16 décembre 2019

Les pompes funèbres se chargent de l’organisation des obsèques d’une personne. Elles apportent généralement un soutien psychologique aux familles et proposent plusieurs prestations. Les obsèques sont souvent perçues comme le dernier hommage au proche décédé. Les cérémonies comportent souvent une dimension religieuse, mais ce n’est pas une obligation. Découvrez comment fonctionne un service de pompes funèbres, son évolution au cours des époques, l’éventuel rapatriement d’un corps et le prix des services proposés.

L’évolution des pompes funèbres

Les Égyptiens s’affichent comme les précurseurs des pompes funèbres avec leurs célèbres sarcophages. En France, c’était à l’origine l’Église qui était en charge d’organiser les obsèques d’une personne décédée. Les suicidés ainsi que les excommuniés n’avaient pas le droit d’être enterrés. Le cercueil fait son apparition au XIème siècle et les cérémonies se transforment en offices religieux. On parle de « pompes funèbres » dès le XVIIème siècle, date à laquelle l’on commence à ériger des murs autour des cimetières. La morgue fait, quant à elle, son apparition au XIXème siècle. En 1993, avec la loi Sueur, les pompes funèbres passent au régime de la concurrence.
pompe funebre

Les pompes funèbres et ses services

Toute entreprise de pompes funèbres dispose d’une habilitation accordée par le préfet du département afin d’organiser des obsèques. Les pompes funèbres proposent des prestations obligatoires et de nombreuses autres optionnelles. Parmi les prestations obligatoires, on note :

  • la fourniture d’un cercueil dotée de 4 poignées (ou d’une urne cinéraire),
  • une plaque d’identité,
  • le transport funéraire,
  • l’inhumation (ou la crémation).

À cela chaque société de pompes funèbres peut rajouter des options comme :

  • publication de l’annonce nécrologique dans un journal,
  • le transport du corps avant et après la mise en bière ainsi qu’en corbillard,
  • l’organisation de la cérémonie d’hommage,
  • la toilette du défunt,
  • l’achat des monuments et accessoires funéraires,
  • voire même l’organisation entière de la cérémonie funéraire.

Si le défunt avait prévu le déroulement de la cérémonie, cette dernière se déroulera selon ses dernières volontés. Dans le cas contraire, cette organisation et le choix des obsèques reviennent au conjoint, aux enfants ou, en leur absence, aux personnes les plus proches du défunt.

Rapatriement d’un corps depuis l’étranger

En cas de décès d’un parent à l’étranger, l’ignorance des démarches à effectuer a tendance à accroître le désarroi de ses proches. Après avoir informé les autorités locales, on vous délivrera un certificat afin d’organiser le rapatriement de corps du défunt. L’identification du corps est ici obligatoire. En cas de méconnaissance de la langue et/ou des services locaux, il est conseillé de se rendre au consulat français ou à l’ambassade afin qu’elle vous guide dans vos démarches (recherche d’entreprise de pompes funèbres en France, déclaration d’autorisation d’inhumer…). Les services consulaires français devront alors transcrire le décès au sein des registres de l’état civil français. La société de pompes funèbres que vous avez choisie peut ensuite s’occuper du rapatriement du corps. Elle se chargera de plusieurs formalités administratives comme :

  • la demande de rapatriement du corps,
  • la récupération du certificat de décès,
  • pour certains pays, il conviendra également de récupérer un certificat de non-épidémie,
  • l’établissement de l’autorisation de fermeture de cercueil, certificat établi par le préfet du département du lieu de décès.

Avant d’être transporté, le corps devra être mis en bière. Il conviendra donc de choisir, sur place, le cercueil ainsi que le mode de conservation du corps. Le transport s’effectuera soit par la route (via un corbillard), soit par avion, selon le pays du décès. Pour transporter un corps en avion de l’étranger vers la France il faudra respecter la réglementation des pays concernés, puisque chaque pays possède ses propres règles en termes de rapatriement d’un corps. À l’arrivée du cercueil en France, les pompes funèbres prendront le relais pour transporter le cercueil de l’aéroport jusqu’à sa destination finale. Enfin, il faut savoir que toutes les compagnies aériennes exigent un cercueil hermétique d’une épaisseur minimum de 2,2 centimètres d’épaisseur. Le coût d’un rapatriement d’un corps s’élève entre 2 000€ et 5 000€ hors prix du voyage des accompagnants.

Prix des pompes funèbres

Le prix du service des pompes funèbres varie d’une entreprise à une autre, et selon les options choisies. Vous avez tout à fait la possibilité de demander des devis avant de vous décider. D’après le magazine « UFC Que choisir », le prix moyen d’une inhumation en France est de 3 350€ contre 3 609€ pour une crémation. Bien entendu, ces prix dépendent beaucoup de la cérémonie choisie, des soins de conservation, du transport du corps, des fleurs, du choix du cercueil et de ses accessoires ainsi que de la région. Selon les différentes options, un enterrement peut coûter jusqu’à 10 000€.

Consultez aussi notre dossier Gérer une succession

L’équipe Cafedupatrimoine

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Placements
Immobilier
Placements meilleur-livret-epargne
Placements