Rejoignez +30 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


4 raisons d’investir dans une assurance vie

Le 17 octobre 2017

4-raisons-investir-assurance-vie

L’assurance-vie est un des placements préférés des Français. Cette enveloppe qui permet de répartir ses avoirs entre poche sécurisée et lignes plus risquées mais plus performantes s’adapte à de nombreuses problématiques d’investissement et profils de risque. Café du Patrimoine vous présente dans cet article et en vidéo 4 raisons d’investir dans une assurance-vie, si ce n’est déjà fait !

L’assurance vie : un placement accessible et polyvalent

L’assurance-vie est un placement accessible. On peut en effet ouvrir une assurance-vie avec quelques centaines d’euros et sans forcément prévoir un versement programmé tous les mois. De fait, on peut choisir d’effectuer des versements programmés, des versements ponctuels, aucun versement si l’on a d’entrée de jeu investi un pécule important dont vous attendez qu’il grossisse selon le principe des intérêts capitalisés.

L’assurance-vie est aussi un placement très polyvalent. Une assurance-vie peut servir à financer une épargne de précaution, à épargner pour payer ensuite les études de ses enfants, à mettre de côté pour un achat immobilier, à préparer sa succession, etc.

L’avantage fiscal en matière d’impôt sur le revenu de l’assurance vie

L’assurance-vie, c’est aussi une fiscalité attractive. Dans le cas d’un rachat partiel effectué sur votre contrat d’assurance-vie, vous bénéficiez d’avantages fiscaux non négligeables.

Vous serez en effet taxé sur les intérêts du rachat partiel mais de façon dégressive selon la durée de vie de votre contrat. En outre, sachez que vous pouvez choisir entre l’imposition selon le barème de l’impôt sur le revenu, comme pour un compte titres, et le prélèvement forfaitaire libératoire (PFL) ou unique (PFU).

  • Contrat de moins de 4 ans : PFU de 30 % (avant la mise en place du PFU : 35 % + prélèvements sociaux de 17,2 %)
  • Contrat entre 4 et 8 ans : PFU de 30 % (avant la mise en place du PFU : 15 % + prélèvements sociaux de 17,2 %)
  • Contrat au-delà de 8 ans : le PFU de 30 % ne s’applique pas ! (7,5 % + prélèvements sociaux de 17,2 % soit 24,7 %)

Attention pour tous les contrats supérieurs à 150 000 euros d’encours (ou plusieurs contrats d’assurance-vie dont les encours dépassent les 150 000 euros pour une personne ou 300 000 euros pour un couple) sont obligatoirement soumis au Prélèvement forfaitaire unique, quelle que soit la durée de détention.

Cette réforme fiscale avantage l’épargnant dans la très grande majorité des cas. L’option du barème de l’impôt sur le revenu est désormais uniquement intéressante pour les personnes qui sont dans la tranche à 0. Seules les personnes ayant un contrat de plus de 8 ans et dont l’encours est supérieur à plus de 150 000 euros voient la taxation augmenter. Elles peuvent néanmoins profiter des abattements maintenus pour tous les contrats de plus de 8 ans de 4 600€ pour une personne seule et de 9 200€ pour un couple.

À noter : Dans tous les cas, la taxation s’applique sur la seule partie des intérêts, pas sur la partie en capital de vos rachats. En effet, lorsque vous réalisez un rachat, celui-ci comprend une partie ôtée du capital et une partie ôtée de vos gains. La répartition de ces deux poches est la même que celle du contrat dans sa globalité.

Exemple : vous avez placé en assurance-vie un capital de 18 000 € qui génère des intérêts de 2 000 €, votre contrat atteint donc la valeur de 20 000 €. Les intérêts représentent donc une part d’environ 10 % de la valeur totale de votre contrat. Vous effectuez un rachat de 1 000 €, l’imposition s’applique sur une part de 10 % de votre rachat, soit 100 € et non sur la totalité des 1 000 € de votre rachat.

Lire aussi notre dossier Souscrire à une assurance-vie

Les atouts de l’assurance vie en matière de succession

L’assurance-vie présente aussi des avantages considérables en matière de succession. Vous pouvez désigner comme bénéficiaire la personne de votre choix. Il ne s’agira pas forcément de vos héritiers au sens classique du terme (conjoint, enfants). De plus, l’assurance-vie présente aussi un avantage fiscal lors de la succession. Cet avantage fiscal dépend toutefois de la date d’ouverture de votre contrat d’assurance-vie et de votre âge lors des différents versements (avant ou après 70 ans).

  • Ainsi, avant 70 ans, il permet au bénéficiaire désigné de percevoir les fonds du contrat sans droits de succession jusqu’à 152 500 €, avec une taxation forfaitaire de 20 % au-delà puis de 31,25 % au-dessus de 700 000 €.
  • Après 70 ans, il permet au bénéficiaire du contrat de bénéficier d’une exonération de droits de succession jusqu’à 30 500 €. Au-delà, la taxation s’applique en fonction du barème des droits de succession. Les intérêts et les plus-values des versements après 70 ans sont entièrement exonérés.

Dynamiser et diversifier son épargne avec l’assurance vie

Enfin, une assurance-vie, c’est la possibilité de dynamiser et diversifier son épargne au travers des différentes lignes que propose ce type de contrat. Selon votre profil de risque et votre objectif d’investissement vous pouvez répartir votre capital entre fond euros investi en obligataire pour garantir le risque de perte en capital et unités de comptes, plus risquées, mais qui vous apporteront rendement et diversification. Elles vous permettront en effet d’investir dans des fonds, SCPI, OPCI, ETF ou produits structurés.

Il est particulièrement important de bien choisir son contrat car d’une part tous les contrats ne se valent pas et d’autre part, contrairement au PEA, une assurance-vie n’est pas transférable. Si vous en ouvrez une nouvelle, vous perdez toute antériorité fiscale.

Comparatif assurance vie en ligne

Top assurance-vie en ligneLes offres du momentVoir offres
courtier-bourse-direct

0€ de frais de gestion et jusqu'à 150€ offerts jusqu'au 31/12/2019*Découvrez
Rendement des fonds euros 2017 : 2,00% et 2,80% (40% UC minimum)*

Jusqu'à 150€ offerts jusqu'au 31/12/2018*
Découvrez
courtier-bourse-directRendement du fonds euros 2017 : 2,20%*

Formations gratuites en ligne et en salle*
Découvrez
Logo INGRendement des fonds euros 2017 : 1,77% et 2,10% (20% UC minimum)*Découvrez
Rendement des fonds euros 2017 : 2,15% et 3,00% (25% UC minimum)*

Jusqu'à 150€ offerts jusqu'au 05/12/2018*
Découvrez
logo-linxea
Rendement des fonds euros 2017 : 2,00% et 2,80% (40% UC minimum)*

Jusqu'à 200€ offerts jusqu'au 05/01/2019*
Découvrez
*Voir conditions sur le site

Téléchargez gratuitement notre guide : Optimiser son assurance-vie

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


cheque-energie
image-assurance-vie