Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Fonds monétaires : faut-il désormais investir ?

Fonds monétaires : faut-il désormais investir ?

Les fonds monétaires sont des produits d’épargne qui ont longtemps été considérés comme l’alternative la plus sûre aux dépôts bancaires. Cependant, avec les nombreuses baisses des taux d’intérêt, les fonds monétaires sont devenus moins attractifs au fil des années.

Pourtant, la situation a changé. En effet, les taux d’intérêt sont remontés au cours des derniers mois, ce qui a un effet sur les rendements des fonds monétaires. Dans cet article, nous allons aborder les différents aspects des fonds monétaires, afin de vous aider à savoir si ce placement peut être intéressant pour vous dans le contexte actuel.

Qu’est-ce qu’un fonds monétaire ?

Un fonds monétaire est un type de fonds commun de placement (FCP), qui comme les autres types de fonds d’investissement, émet des parts de fonds. La part d’un fonds étant aux fonds d’investissement ce qu’une action est pour une entreprise cotée en Bourse. Chaque investisseur achetant une part du fonds va financer les investissements qui seront réalisés par le gestionnaire du fonds, et recevoir les rendements des investissements réalisés (moins la commission du gestionnaire du fonds).

La particularité du fonds monétaires, c’est que les actifs dans lesquels le gérant de fonds peut investir sont limités aux créances d’États et aux créances d’entreprises à court terme (bons du trésor émis par les États, certificats de dépôt émis par les banques ou billets de trésorerie émis par les entreprises). De plus, le fonds monétaire doit maintenir un niveau de liquidité élevé afin de faire face aux potentiels demandes de rachat de parts provenant d’investisseurs.

Les fonds monétaires sont à l’origine d’importantes sources de financement pour les entreprises et les administrations publiques, et constitue donc un moyen de financer l’économie réelle en plaçant de l’argent à court terme.

Quels sont les différents fonds monétaires ?

Il existe 3 types de fonds monétaires.

1- Les fonds VLV (valeur liquidative variable) sont des fonds monétaires dont le prix de vente ou d’achat des parts correspond à la valeur nette du fonds par unité.

2- Les fonds VLC (valeur liquidative constante) liés à la dette publique sont des fonds monétaires qui visent à maintenir un prix constant des parts pour les achats et ventes par les investisseurs. Ces fonds doivent placer la plupart de leurs actifs en titres de dette publique.

3- Les fonds VL à faible volatilité (valeur liquidative à faible volatilité) sont des fonds monétaires dont le prix des parts reste constant, sauf dans certaines limites. Cette nouvelle catégorie de fonds peut être vue comme une alternative aux fonds VLC existants.

L’objectif d’un fonds monétaire, c’est d’offrir un rendement proche du taux directeur de la Banque Centrale Européenne (BCE), l’indice de référence d’un fonds monétaire étant l’EONIA (Euro Overnight Index Average) qui correspond à la moyenne des taux des banques centrales des pays de la zone euro.

Pourquoi les fonds monétaires redeviennent intéressants ?

Les fonds monétaires ont été boudés par les investisseurs pendant presque 10 ans en raison des niveaux des taux d’intérêt très bas, amenant ce type de placement à perdre son avantage principal : une rentabilité sans risque. Si ce sont restés des placements sans risque, le rendement était à peine supérieur à zéro.

Cependant, avec la hausse des taux d’intérêt, les fonds monétaires reviennent sur le devant de la scène en offrant une rentabilité qui pourrait même aller jusqu’à 4 % par an via certains véhicules d’investissement.

Il s’agit d’un tel changement que cela pousse certains investisseurs à vendre leurs actions en bourse pour placer une partie de leur capital dans des fonds monétaires.

Alors que le rendement des fonds monétaires était plutôt de 1,5 % à 1,8 % par an en début d’année 2023 et 0,50 % en 2022, les taux qu’offrent les fonds monétaires sont maintenant compris entre 3 % et 3,5 % par an. C’est la moitié de ce que la bourse peut offrir (7 % par an en moyenne sur le CAC 40), sans la moindre prise de risque. Avouez que l’on peut comprendre les investisseurs qui transfèrent des capitaux de leur compte titres action pour les mettre sur un SICAV monétaires, d’autant plus après un début d’année fulgurant sur l’indice parisien et les craintes de récession qui persistent.

Inquiétudes concernant la situation économique et hausses des taux, il n’en fallait pas plus pour que les investisseurs se ruent sur les fonds monétaires et que les collectes dépassent 1 000 milliards d’euros sur ce type de placement en 2023. Pour vous donner un ordre d’idée, les fonds monétaires ont récemment accumulé plus de 60 milliards d’euros en une semaine, contre 2 milliards d’euros investis sur les actions en Bourse pendant la même période.

Faut-il investir dans un fonds monétaire ?




Avant de répondre à la question, il faut rappeler que les fonds monétaires représentent un investissement à très faible risque. Contrairement à un investissement en Bourse pour lequel une erreur de timing et de mauvaises décisions concernant les valeurs choisies peuvent générer des pertes de capital, le fonds monétaire est un placement à court terme offrant un rendement quasiment certains et un risque presque inexistant.

S’il appartient à chacun de choisir où et comment investir son épargne, nous pouvons néanmoins observer que le ratio rendement/risque qu’offrent les fonds monétaires actuellement mérite qu’on se penche sur la question.

Les investisseurs prudents ayant déjà atteint le plafond de leur livret A ne devraient pas trop se poser de question, les fonds monétaires sont une alternatives très intéressantes.

Les investisseurs à la recherche de performance et qui sont prêt à accepter une prise de risque trouveront certainement de meilleurs rendements sur les marchés boursiers, avec les actions, les ETF ou les produits dérivés. Néanmoins, il serait par exemple pertinent de placer les liquidités issues des plus-values boursières dans un fonds monétaire, sachant qu’il sera toujours possible de récupérer ses capitaux assez rapidement si une opportunité venait à se présenter en bourse.

Si l’on observe la courbe des taux d’intérêts en Europe sur les 20 dernières années, on constate rapidement que les taux sont quasiment au plus haut niveau.

Graphique courbe des taux d’intérêts en Europe depuis 2000

taux de la BCE depuis 20 ans 2002-2022

Source : TradingEconomics

Nous pouvons donc conclure de façon très objective que c’est l’un des meilleurs moments depuis l’an 2000 pour investir sur des fonds monétaires.

Lire aussi notre article Le grand retour des obligations

Comment investir dans un fonds monétaire ?




Les véhicules d’investissement les plus fréquents pour investir dans un fonds monétaire sont les OPCVM et les SICAV, ainsi que les FCP.

Les fonds monétaires ne sont pas éligibles au PEA. Néanmoins, ce sont des placements qui sont souvent proposés dans d’autres enveloppes fiscales comme le PER et l’assurance-vie.

Il est aussi possible d’investir dans un fonds monétaire via un compte titres ouvert auprès d’un courtier en ligne ou via sa banque.

Avant d’investir dans un fonds monétaire, il faudra bien sûr vérifier le montant des frais de gestion, et s’assurer qu’il n’y ait pas de frais de souscription, de frais d’arbitrage ou de frais de rachat, ces derniers pouvant fortement réduire l’intérêt qu’il y aurait à investir dans un fonds monétaire.

Quels sont les avantages des fonds monétaires ?




Parmi les avantages dont un investisseur pourra bénéficier avec un placement dans un fonds monétaires, nous pouvons souligner le très faible niveau de risque, ce qui en fait une solution parfaite pour y placer l’argent que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre en bourse, ou encore pour y placer vos liquidités pendant les périodes d’incertitude sur les marchés financiers.

La liquidité n’étant généralement pas un problème sur les fonds monétaires, ce type de placement offre aussi l’avantage de pouvoir récupérer son investissement rapidement et sans contraintes.

En résumé, nous pouvons citer comme avantage la sécurité du capital, le rendement quasiment garanti et l’accessibilité du capital investi. Et cerise sur le gâteau : quand les taux sont élevés, une bonne rentabilité.

Quels sont les inconvénients des fonds monétaires ?

Il n’y a cependant pas que des avantages, et parmi les inconvénients, rappelons que les taux des banques centrales sur lesquels sont indexés le rendement des fonds monétaires sont souvent inférieurs à l’inflation, causant à long terme une érosion du pouvoir d’achat. S’il s’agit donc d’une excellente solution à court terme pour placer de l’argent quand les marchés boursiers traversent une période de turbulence ou pour les investisseurs ne souhaitant pas bloquer leur capital trop longtemps, il faudra peut-être se tourner vers d’autres solutions plus rentables dès lors que l’on envisage un investissement sur le long terme.

Il faudra aussi penser à prendre en compte l’imposition, car contrairement au livret A, les fonds monétaires ne sont pas exonérés d’impôts sur le revenu (et ils ne sont pas éligibles au PEA).

Il faudra aussi bien sûr s’assurer que les frais du courtier Bourse et les frais de gestion du fonds ne vont pas engloutir une trop grande partie du rendement.

Quelques exemples de fonds monétaires intéressants




Sur la seule base des frais de gestion, nous vous présentons une sélection de trois fonds monétaires. Il conviendra bien sûr de faire une analyse approfondie afin de s’assurer que les fonds ci-dessous répondent à vos attentes.

Nous avons comptabilisé plus de 1 100 fonds monétaires, il ne fait donc aucun doute que chaque investisseur trouvera exactement chaussure à son pied au-delà de notre sélection.

Parmi les fonds monétaires qui nous semblent les plus intéressants, nous pouvons citer :

  • Le fonds Pictet short-term Money Market

ISIN : LU0474963815

Performance 3 mois : 0,88 % (fonds créé récemment)

Frais de gestion : aucun

Frais souscription : 5 %

Frais de rachat : 1 %

  • Le fonds JPMorgan standard Money Market

ISIN : LU2095451360

Performance 1 an : 2,33 %

Frais de gestion : aucun

Frais souscription : 0 %

Frais de rachat : 0 %

  • Le fonds BlackRock Euro Reserve Fund x2

ISIN : LU1456581872

Performance 1 an : 2,33 %

Frais de gestion : aucun

Frais souscription : 0 %

Frais de rachat : 0 %

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.