Investir dans l’immobilier en Afrique

Le 29 septembre 2021

investir-immobilier-Afrique

Investir dans l’immobilier en Afrique ? Quelle drôle d’idée. Du point de vue de l’épargnant français “bon père de famille”, il vaut mieux se focaliser sur le marché occidental pour y faire des investissements. Plus prévisible, stable et transparent, il permet d’investir dans des biens qui font dormir sur ses deux oreilles… Pourquoi donc se casser la tête et s’intéresser aux pays outre-Méditerranée ?

Néanmoins, l’Afrique dispose d’un marché immobilier prometteur qu’il pourrait être opportun de regarder de plus près.

État du marché immobilier en Afrique

opportunites-marche-immobilier-Afrique

Quand on pense à l’Afrique, on ne pense pas vraiment à l’investissement immobilier. Et pourtant…

Un continent apprécié par les entreprises françaises

Vous ne savez peut-être pas que l’Afrique est considérée par certains analystes comme une zone à très fort potentiel de croissance.

Démographie prometteuse, manque d’infrastructure, développement exponentiel de la classe moyenne : l’Afrique regorge d’opportunités qu’il serait absurde de négliger.

D’ailleurs, nos fleurons industriels en ont bien conscience : que ce soit Total, Alstom, Orange, Eiffage ou encore Bouygues, ces grands groupes – qui font la fierté de notre économie nationale – développent leurs activités depuis des décennies dans bon nombre de pays africains. Nous pensons ici notamment au Sénégal, au Gabon ou encore à la Côte d’Ivoire.

Le XXIème  siècle pourrait bien être le siècle de l’Afrique !

Un marché immobilier africain disparate et polarisé

Dans l’immobilier, le groupe Duval s’étend en Afrique depuis quelques années et connaît une croissance prodigieuse avec en ligne de mire les 1 milliard d’euros de chiffre d’affaires. Il se sont notamment démarqués par leurs investissements au Cameroun et sont présents en Côte d’ivoire où sont établis leurs bureaux d’étude.

Comme vous le savez peut-être, plus de 50 % du PIB africain est supporté par 5 pays du continent : l’Afrique est une zone dont la répartition des richesses est très peu égalitaire et homogène. C’est la même chose pour le marché de l’immobilier : très dynamique en Angola, au Nigéria, en Égypte ou encore en Afrique du Sud.

Un immobilier résidentiel sous représenté

Assez surprenant et contre-intuitif pour un Européen, les fonds immobiliers investissent encore très peu dans l’immobilier résidentiel : à 2,5 % seulement, là où dans l’économie européenne on avoisine plutôt les 25 %, laissant un boulevard important pour les investisseurs qui souhaitent surfer sur l’explosion démographique africaine et la hausse de la classe moyenne, en augmentation attendue de 200 % entre aujourd’hui et 2050 selon la Banque Africaine de Développement.

Niveau rendement locatif, si on regarde la Côte d’Ivoire, pays dont le PIB était estimé à 6,7 % de croissance en 2019, on constate une rentabilité de 8 %. Pas mal pour un pays parfois considéré comme très instable !

Des opportunités solides dans l’immobilier touristique

Certaines zones sont des hubs touristiques qui captent une bonne partie des investissements immobiliers dans le tourisme (hôtels, campings, complexes touristiques…). C’est notamment le cas en Afrique du Sud, Angola, Sénégal, Côte d’Ivoire, Nigeria et Ghana.

Des villes africaines qui font rêver

Si l’on regarde le haut du panier, deux villes font rêver et présentent les investissements les plus rentables.

Antananarivo, capitale de Madagascar, est médaille d’or du taux de rentabilité en immobilier : 13 % de rentabilité moyenne tout secteur confondu ! Elle partage sa première place avec Luanda, la belle ville portuaire angolaise.

Investir dans l’immobilier en Afrique : tâter le terrain et faire les choses dans le bon sens




Vous êtes séduit et souhaitez investir dans l’immobilier africain ? Comment faire, lorsque l’on est un petit épargnant, pour s’exposer au marché immobilier africain ?

Définir son projet

Si vous souhaitez vous lancer dans un premier projet immobilier en Afrique, il vaut mieux commencer par viser des pays francophones avec une très bonne réputation, comme le Sénégal (considéré comme la “French Riviera” de l’Afrique de l’Ouest) ou encore le Cameroun.

Étudiez soigneusement votre marché et définissez votre projet, sa faisabilité et son niveau de risque. Vous ne devez pas vous jeter à cœur perdu dans un gros projet, seulement parce que votre dernier voyage aux Seychelles vous a plu. Votre exposition africaine doit être mesurée et correspondre à un certain pourcentage de votre patrimoine… Sauf si vous souhaitez vraiment y avoir votre résidence principale !

Cibler un secteur

Niveau placements immobiliers, quel secteur vous intéresse ? L’industrie, les bureaux, le résidentiel, le commercial ou encore le touristique ? De nombreuses possibilités existent pour l’immobilier africain.

Comment investir dans l’immobilier en Afrique ?

Pour la forme, souhaitez-vous vous lancer dans un investissement individuel privé et vous déplacer en personne, ou souhaitez-vous suivre tout ça de loin en diluant votre risque grâce à un investissement participatif (crowdfunding immobilier, ou bien via des SCPI …) ? Vous pouvez aussi investir dans des foncières cotées exposées au marché immobilier africain ?

Beaucoup de possibilités existent. Mais vous devez baliser correctement les choses pour ne pas faire de bêtises.

Bien s’entourer

Pour commencer à tâter le terrain, plusieurs entreprises et prestataires de services vous proposent de l’aide dans l’accompagnement de votre projet immobilier comme la mise en relation avec des entreprises expertes dans l’immobilier sur le continent, des offres de financement, des propositions de terrain… Vous pouvez bénéficier d’un accompagnement à 360°.

Passer quelques coups de fil pour prendre des informations et chercher un accompagnement de qualité vaut sans doute le coup ! Cela vous permettra de réaliser cet investissement dans des conditions optimales.

Le marché immobilier africain présente des risques qu’il ne faut pas négliger




L’Afrique est un continent très disparate où le risque est aussi très inégalement réparti. Bien des pays comme le Mali, le Tchad, le Zimbabwe ou encore le Mozambique, présentent des risques importants : géopolitique instable (terrorisme), systèmes bancaires et financiers fragiles, juridictions parfois douteuses… Il s’agit de rester lucide sur ce mix de problèmes qui aboutissent à un manque global de sécurité dans beaucoup de zones géographiques.

Mais de nombreuses opportunités alléchantes subsistent si vous ciblez correctement votre marché.

Investir dans l’immobilier en Afrique : un excellent moyen de diversifier ses actifs immobiliers

Diversifier son patrimoine immobilier en Afrique est donc un moyen exotique mais très sérieux d’aller chercher du rendement.

Bien sûr, vous bénéficierez certainement d’une grosse prime de risque par rapport au marché français et vous devrez avoir une stratégie de risk management irréprochable.

Mais si vous creusez un peu, que vous définissez correctement votre projet et que vous trouvez un bon accompagnement, le jeu en vaut peut-être la chandelle !

Source des images : Freepik 

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Responsable Editoriale - Café du Patrimoine - Site internet - Twitter

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy a travaillé à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle est en charge des sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Placements comment-preparer-retraite-chercher-revenus-complementaires-sans-stress
Impôts
Placements
Placements meilleurs-placements-enfants