Argent de poche : nos conseils pour donner de l’argent à son enfant

Le 04 septembre 2019

argent-de-poche

Vous pensez donner de l’argent de poche à votre enfant mais vous vous demandez quand, combien et comment ? Découvrez dans cet article, toutes les réponses aux questions que vous pourriez vous poser sur l’argent de poche et nos conseils pratiques pour accompagner vos enfants et les familiariser avec les questions financières.

Qu’est-ce que l’argent de poche ?

L’argent de poche est l’argent que reçoit votre enfant le plus souvent régulièrement, venant de vous ou de proches, sans contrepartie. Si la plupart des enfants reçoivent de l’argent de poche, il ne s’agit pas pour autant d’un besoin vital pour les enfants. Cependant, on aurait tort de sous-estimer le rôle éminemment formateur que peut recouvrer cette distribution régulière d’un petit montant.

De fait, l’argent de poche permet aux enfants de se familiariser avec l’argent, de connaître la valeur des choses, mais aussi de développer leur autonomie. Même si le montant alloué tous les mois ou toutes les semaines est très faible, il procure à l’enfant qui le reçoit un sentiment de liberté et marque le début d’une certaine autonomie.

En outre, en donnant de l’argent de poche, on lui apprend également à faire des choix, à comprendre le rôle de l’épargne. Très vite, votre enfant comprendra qu’il peut utiliser l’argent qu’il a reçu pour le mois pour acheter des cartes Pokémon ou bien qu’il ne doit pas dépenser cet argent et faire des économies sur plusieurs mois pour s’offrir une petite enceinte connectée. Il y a de fortes chances que dans les premiers temps, il succombe aux achats impulsifs qu’il pourrait vite regretter mais cela est aussi formateur.

Argent de poche : quand et combien donner à votre enfant ?

argent-de-poche-enfant

Quand peut-on donner de l’argent de poche à son enfant ? Il n’y a pas de règle. Cependant, il paraît judicieux de commencer vers 6-7 ans lorsque l’enfant est au CP et qu’il commence à apprendre à compter et à faire des opérations dans lesquelles entrent en jeu euros et centimes. Il sera bien plus amusant de se pencher sur le programme de math avec du vrai argent.

Et combien donner d’argent de poche à son enfant ? Là encore, il n’y a pas de règle précise. Tout dépendra de l’âge de l’enfant, de sa maturité, de sa capacité à gérer ses sous et à faire des dépenses raisonnables.

Pour fixer le bon montant, vous devrez également prendre en compte ce que l’enfant doit payer de sa poche et ce que vous lui offrez quand il en fait la demande. Par exemple, si vous lui payez une séance de cinéma par mois et lui offrez tous les livres qu’il souhaite lire, il aura sans doute besoin de moins d’argent de poche que s’il devait lui-même payer toutes ses sorties et achat culturels.

Gardez surtout bien en tête que le montant doit être adapté à l’âge de l’enfant et à son degré d’autonomie. Quelques euros suffisent en CP, la somme sera plus conséquente au collège ou au lycée.

À quelle fréquence donner de l’argent de poche à son enfant ? Ce qui compte avant tout, c’est la régularité.

L’argent de poche doit être donné à date fixe, sans retard et sans déroger à la règle. Ainsi, l’enfant sera en mesure d’avoir une visibilité sur son budget. Soulignons tout de même qu’il convient davantage pour un jeune enfant de lui donner très peu d’argent, toutes les semaines, en liquide, afin que cela soit plus concret. Il est plus intéressant de verser à un adolescent plus âgé son argent de poche de façon mensuelle, voire trimestrielle. Il sera ainsi en mesure de bâtir un budget sur le long terme.

Quels supports choisir pour épargner l’argent de poche ?

La tirelire reste le grand incontournable de l’argent de poche et possède de véritables atouts pédagogiques pour les plus jeunes. Ainsi, elle permet à l’enfant de visualiser ses économies et d’avoir une vision très concrète de son épargne. Il apprendra aussi à compter et utiliser les différents billets et pièces. Vous pouvez par exemple de temps à autre lui demander de vous donner sa petite monnaie en échange d’un billet.

Mais cette manière de conserver son argent de poche est évidemment la moins intéressante financièrement. Vous aurez donc tout intérêt à ouvrir à votre enfant un compte épargne. Le livret A avec ses taux anémiques est peu recommandé. Préférez-lui le livret jeune si l’enfant a entre 12 et 25 ans.

Enfin, pour lui faire épargner sur le long terme et financer ses études ou sa première voiture, vous pouvez aussi lui ouvrir une assurance vie sur laquelle il pourra virer une partie de son argent de poche.

Argent de poche : nos conseils pratiques pour éduquer son enfant

Faire un test avant de franchir le cap de l’argent de poche régulier

Il peut être judicieux, avant de décréter que vous allez donner de l’argent de poche à votre enfant, de prévoir une période de test. Les grandes vacances d’été, ou toute autre période de vacances, semble être le moment opportun pour expérimenter la chose. L’enfant n’étant pas dans son contexte habituel, il sera plus facile à la reprise des cours d’arrêter l’essai si vous constatez que le système ne vous convient pas et/ou que votre enfant ne semble pas suffisamment mûr pour cela.

Établir des règles sur l’utilisation et la gestion de l’argent

L’argent de poche doit faire l’objet de règles bien précises : montant, date de versement, mais aussi utilisation. En fonction de l’âge de l’enfant, on déterminera en effet à quoi doit servir l’argent de poche, tout en lui laissant une certaine latitude. Il vaut donc bien préciser ce que vous, parents, continuerez à payer et ce que votre enfant devra s’acheter lui-même. Il est possible de bloquer certaines dépenses en refusant par exemple, l’achat d’appli sur smartphone mais en autorisant l’achat de jeux sur console pourvu que votre enfant vous en ait parlé auparavant.

À partir du lycée, vous pouvez lui demander de vous fournir un budget prévisionnel de son argent de poche avec une classification des postes de dépenses. Vous pouvez même construire son budget avec lui.

Argent de poche : les choses à éviter avec votre enfant

Enfin, en matière d’argent de poche, il existe plusieurs erreurs à absolument éviter. D’abord, ne le surveillez pas en permanence pour savoir ce qu’il fait de son argent. Faites-lui confiance et laissez-le profiter de son autonomie. Mais rappelez-le à l’ordre s’il ne respecte pas les règles établies.

Ne dérogez jamais au budget validé. Le montant ne doit pas être modulé en fonction de ses « envies ». Ne faites pas non plus d’avance et ne faites pas crédit. La frustration devra se transformer en patience et il devra apprendre à épargner pour s’offrir ce qu’il veut.

L’argent de poche, par définition, est sans contrepartie. Il ne doit en aucun cas être une « récompense » pour une bonne note ou pour un service rendu. En pareilles occasions, félicitez-le et dites-lui que vous êtes fier de lui, voire offrez-lui un petit cadeau.

Sources des images : Freepik et Fotolia

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


pret-immobilier-baisse-taux-credit
immobilier-investir-dans-neuf
impot-sur-le-revenu
impots-enfant-economie-argent