Ce que vous devez absolument faire de l’épargne accumulée pendant le confinement

Le 03 novembre 2020

En France, comme dans de nombreux autres pays qui ont mis en place un confinement de leur population, l’épargne forcée est montée en flèche durant les périodes de restriction des libertés. Ainsi, durant le premier confinement qui a eu lieu du 17 mars au 11 mai 2020, les Français ont épargné pas moins de 55 milliards d’euros, soit 230 euros par ménage et par semaine en moyenne selon une évaluation de l’OFCE, le centre de recherche en économie de Sciences Po. Depuis, les Français ont peu consommé pendant l’été et le couvre-feu et le second confinement mis en place fin octobre n’ont fait que grossir le bas de laine déjà bien fourni de certains Français qui, ayant fait une croix sur les sorties et loisirs, ont continué à mettre de côté, bon gré mal gré, les sous destinés à ces postes de dépense. Selon l’Insee, en 2020, le taux d’épargne des ménages devrait atteindre 20,3 % de leur revenu disponible, soit une hausse de 5,4 points en par rapport à 2019. Un niveau record depuis 1978 !

Vous avez cette année épargné plus que d’habitude et vous vous demandez maintenant comment investir et/ou utiliser au mieux votre pécule amassé pendant le confinement et le reconfinement ? Découvrez dans cet article 3 manières d’utiliser votre épargne qui devraient vous mettre du baume au cœur.

Se constituer un fonds d’urgence


D’abord, si vous ne possédez pas encore de fonds d’urgence, il est grand temps de transformer cette épargne forcée en épargne de précaution. Il s’agit de placer l’équivalent de trois à six mois de salaire sur un placement à capital garanti, immédiatement disponible et sans risque pour votre épargne, qui vous permettra à l’avenir de faire face aux dépenses imprévues et de toujours pouvoir honorer vos factures de garagiste, plombier, serrurier ou syndic sans avoir à demander un coup de pouce à vos parents ou un prêt à votre sœur.

Privilégiez les livrets de l’épargne réglementée comme le livret A ou le LDDS ou bien les super livrets bancaires, voire même le fonds euros assurance vie, à condition toutefois que votre intermédiaire financier vous permette d’effectuer des rachats rapidement.

Ne laissez pas ces liquidités dormir sur un compte courant qui ne rapporte rien !

Le bon point supplémentaire : vous ne serez plus jamais à découvert !

La plupart des découverts proviennent de dépenses non anticipées et à régler en urgence. Vous pourrez désormais compter sur votre fonds d’urgence pour les assumer. Attention, pour ne pas vider votre épargne de précaution et toujours pouvoir compter sur ce matelas de sécurité, veillez après une dépense à renflouer les caisses en y plaçant chaque mois 10 % à 20 % de vos revenus mensuels jusqu’à avoir retrouvé le niveau initial.
Découvrez le livret Distingo sans risque et sans frais de PSA Banque*

Investir pour valoriser votre capital sur le long terme

Vous avez déjà une épargne de précaution et souhaitez investir cet argent sur le long terme ? Vous pouvez placer votre argent pour financer des projets de long terme comme l’achat d’une résidence principale ou secondaire, le financement des études de vos enfants, la préparation de votre retraite, etc. Il pourra donc être opportun pour atteindre ses objectifs financiers long terme de se positionner sur les marchés actions, certes chahutés en ce moment, mais qui présentent sur le long terme l’attractivité la plus forte avec un rendement moyen chaque année de 9,1 % sur 10 ans, 6,5 % sur 15 ans, 8,3 % sur 30 ans et même 13,7 % sur 40 ans selon une étude de l’Institut de l’épargne immobilière et foncière (IEIF) à fin 2018.

Vous pourrez investir au travers d’action en direct ou bien, si par manque de temps et/ou de connaissance, vous ne voulez pas sélectionner vous-même vos actifs, vous pourrez opter pour des sicav et FCP ou des ETF. Vous pourrez loger ces actions ou fonds sur un compte PEA ou bien sur un compte titres ou encore investir via les supports en unités de compte de votre assurance vie.

Pour les moins averses au risque qui disposent déjà d’investissements dans les actions des grandes capitalisations boursières, vous pouvez envisager de diversifier vos avoirs et d’investir dans les petites et moyennes entreprises. Pourquoi pas via le nouveau fonds de placement lancé par BPI France pour soutenir les PME françaises ?

Le bon point supplémentaire : vous viendrez en aide aux entreprises !

Ainsi, vous viendrez en aide aux entreprises qui connaissent aujourd’hui de réelles difficultés et pourrez par exemple participer à soutenir le tissu économique local. Comme le rappelait le Ministre de l’Économie et des Finances le 15 avril dernier : « ce n’est pas d’épargne dont nous avons besoin aujourd’hui pour notre économie, mais d’investissement ».

De même, avec certains livrets comme le livret Distingo de PSA Banque, votre épargne a une finalité concrète : elle est réinjectée dans l’économie réelle en France, elle est investie dans l’activité automobile.

Découvrir aussi notre dossier complet 12 conseils pour bien débuter en Bourse

Dépenser et s’offrir des petits plaisirs bien mérités




Vous vivez assez mal le confinement et n’aspirez qu’à sortir, à quitter la ville et à retrouver vos amis et votre famille ? Pourquoi ne pas utiliser une partie de l’épargne accumulée cette année pour sortir au restaurant, partir en vacances et voyager dès que cela sera possible de le faire ? En attendant, vous pouvez acheter valises, guides, et préparer votre voyage.

Vous pouvez vous offrir une nouvelle paire de chaussures ou un nouveau sac en prévision de votre prochain retour au bureau. Les e-shop restent ouverts et les livraisons assurées. Vous ne supportez plus la déco de votre salon maintenant que vous passez toutes vos journées enfermées dedans ? Refaites-le ! Les entrepreneurs du bâtiment sont autorisés à travailler. À moins que vous ne préféreriez occuper ces longues journées confinées à le faire vous-même.

Pour les dépenses peu importantes et très proches, il vous suffira de piocher sur votre compte courant. Pour les dépenses plus importantes et un peu plus lointaines (un voyage au soleil pendant les prochaines vacances d’hiver), vous pouvez placer votre épargne sur un livret bancaire, voire même un contrat à terme ou le fonds euros d’un contrat assurance vie.

Le bon point supplémentaire : vous participerez à relancer la consommation et à sauver le PIB !

Plus la consommation restera faible, plus forte sera la récession. L’OFCE explique que « si l’intégralité de cette épargne était consommée, la contribution de huit semaines de confinement à la dégradation du déficit public ne serait plus que de 0,9 point de PIB, soit 20 milliards d’euros ». Quant à la perte annuelle d’activité, elle « serait alors de 2 points de PIB au lieu de 5 points ». De quoi dépenser son argent sans culpabiliser !

Découvrir aussi notre dossier Comment devenir rentier

*Voir les conditions de l’offre sur le site de la banque

Source images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

Clemence Tanguy

Clémence Tanguy

Rédacteur Café du Patrimoine - - Site internet

Après des études littéraires et une double formation en communication à la Sorbonne et au CELSA, Clémence Tanguy travaille à la SNCF et au Conseil Général des Hauts-de-Seine avant d’intégrer l’équipe de Café de la Bourse en 2015.

Elle couvre les sujets relatifs à l’actualité macro-économique, aux crypto-monnaies, aux produits financiers, aux finances personnelles et à l’investissement en général, avec une approche pédagogique et pragmatique.

#

Derniers Dossiers


Immobilier devenir-proprietaire-rester-locataire-meilleur-choix
Immobilier
Placements
Placements