Rejoignez +28 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Pourquoi le crédit est devenu un mode de financement généralisé en Europe

Le 18 juillet 2018

banniere-ass-vie_300-250

credit mode financement generalise Europe

banniere-xtb-juillet-2018

En Europe, le crédit est devenu un mode de financement généralisé. Au Portugal, en France et au Royaume-Uni, l’utilisation du crédit à la consommation s’est renforcée ces dernières années, devenant un mode de financement à part entière. Pourquoi ? À quels fins ? Nos explications.

Fort développement du crédit à la consommation en Europe

Le crédit à la consommation se généralise en Europe. Si le Royaume-Uni, l’Allemagne et la France apparaissent comme des marchés matures, les pays du Sud de l’Europe comme l’Espagne, le Portugal et l’Italie se développent fortement. Ce dynamisme s’explique d’une part par les contraintes budgétaires plus importantes dans ces pays, d’autre part, par la progression de leur croissance depuis 2014.

Une étude publiée fin juin 2018 par Yougov pour Cofidis montre que 27 % des Européens remboursent actuellement un crédit à la consommation et 57 % en ont déjà souscrit un auparavant. 62 % des Français auraient déjà franchi le pas, occupant la deuxième place derrière les Portugais et devant les Britanniques. Le Danemark est le pays où cette solution est la moins répandue. Effectivement, seuls 17 % en remboursent actuellement un. Les Danois financent leurs projets eux-mêmes grâce à l’épargne qu’ils ont constituée. 72 % d’entre eux déclarent mettre de l’argent de côté en cas d’imprévus. Contrairement au Danemark, les pays du Sud se tournent majoritairement vers le crédit à la consommation. Près de 40 % des Portugais remboursent en ce moment un prêt de ce type, contre 28 % en Espagne et 23 % en Italie.

De plus, 54 % des Italiens et 43 % des Espagnols envisagent de recourir à cette solution pour financer un projet, ce qui est bien supérieur à la moyenne européenne (37 %).

Crédit à la consommation : comment expliquer le recours massif par les particuliers ?

Plusieurs avantages sont associés à ce mode de financement. Tout d’abord, il permet au souscripteur de payer le bien qu’il souhaite acheter en une seule fois. Après avoir signé l’offre, celui-ci peut revenir sur son engagement, sans motif, dans un délai de 14 jours calendaires. Ensuite, l’emprunteur peut à tout moment rembourser tout ou partie des mensualités restantes. Attention cependant, pour les crédits à la consommation d’un montant supérieur à 10 000 euros, le prêteur peut demander le paiement d’une indemnité de remboursement anticipé.

Ce type de crédit bénéficie aujourd’hui d’un meilleur encadrement. En effet, chaque année avant de reconduire le contrat, l’établissement prêteur doit consulter le fichier des incidents de paiement (FICP) pour vérifier la solvabilité de l’emprunteur. Parmi les principaux inconvénients du crédit à la consommation : des taux d’intérêt souvent élevés, la banque ne peut se porter garante du projet.

Crédit conso : des usages qui diffèrent selon les pays

Le terme de crédit à la consommation recouvre les crédits non-immobiliers contractés sur une durée de plus de 3 mois et dont le montant est compris entre 200 et 75 000 euros. Ce crédit peut être accordé par une banque ou un établissement financier. Il est remboursable sur 5 ans maximum, sauf si son montant est inférieur à 3 000 euros (3 ans). En France, ce produit est généralement souscrit pour financer la réalisation de travaux, l’acquisition d’une voiture en leasing ou payer des études supérieures. Beaucoup l’utilisent également pour faire face à une dépense exceptionnelle ou combler les fins de mois difficiles.

Près de 4 Français sur 10 songent à recourir au crédit à la consommation pour financer leur projet. Dans le détail, 47 % d’entre eux y recourent pour acheter une voiture ou une moto. Un Français sur quatre souscrit ce crédit pour financer des travaux d’amélioration et de décoration dans son logement. Le crédit à la consommation sert aussi à financer l’électroménager. Enfin, 22 % l’envisagent comme une solution de secours, pour faire face aux dépenses imprévues. L’usage de ce type de crédit pourrait se diversifier à l’avenir car 27 % des Français s’en serviraient pour payer des études supérieures.

Les usages diffèrent toutefois selon les pays. Près de la moitié des Allemands et des Britanniques contractent un crédit à la consommation pour s’acheter un nouveau véhicule. Une majorité de Portugais s’en sert pour procéder à des travaux dans leur logement, acheter de l’électroménager ou encore des produits high-techs. Les Italiens (31 %), eux, l’utilisent pour financer des évènements exceptionnels de la vie (mariage, naissance). Enfin, les Italiens (13 %) et les Espagnols (16 %) financent même leurs vacances grâce à ce crédit.

Si le crédit à la consommation attire de plus en plus, il est important de rester vigilant. Faire peser un trop grand nombre de crédits sur son budget peut conduire au surendettement. Le recours à ce type de crédit ne doit donc pas être pris à la légère.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


credit consommation comparatif organismes prets
OPCVM-frais-fonds
comment-beneficier-emprunt-immobilier-sans-cdi
image-assurance-vie