Rejoignez +31 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Le leasing auto pour rouler moins cher ?

Le 14 mars 2017

banniere-ass-vie_300-250

L’achat d’un véhicule n’est plus obligatoire pour rouler au quotidien. Mais la location constitue-t-elle vraiment une meilleure option ?

Pour bien comprendre, commençons par définir les termes. Pour louer un véhicule sur une durée de plusieurs mois ou années, vous avez le choix entre la location longue durée (LLD) ou la location avec option d’achat (LOA), autrement appelée “leasing”. Dans ce cas, vous louez une voiture pendant un certain temps (60 mois maximum) puis vous l’achetez.

Pour la LLD comme la LOA, la location s’apparente à un crédit, le loueur finance votre location via un organisme de crédit. Cependant, il s’agit d’un contrat de location, le taux d’intérêt n’est donc pas obligatoirement affiché. Vous seront seulement précisés votre mensualité et le coût total de l’opération.

Dans le cas d’un achat financé par un crédit à la consommation, le taux vous est naturellement communiqué. Voici notre comparatif des crédits conso du moment :

Top crédit consoLes offres du momentVoir offres
logo-younitedA partir de 0,60€ par jour ! Simulez en ligne et obtenez une réponse sous 24h*Découvrez
hello-bank0,99% de 5 000€ à 75 000€ sur 12 à 24 mois (jusqu'au 02/01/19)*Découvrez
logo-sg

1,99% pour 3 000€ sur 36 mois (offre réservée au moins de 30 ans et jusqu'au 31/12/18)*

Découvrez
logo-cetelem
2,89% pour 12 000€ sur 48 mois*Découvrez
*Voir conditions sur le site

Location longue durée ou location avec option d’achat que choisir ?

La différence tient à l’option d’achat : la LLD n’en comprend pas. Les loyers mensuels s’en trouvent inférieurs, même s’ils incluent généralement l’assurance et l’entretien. Cependant, vous restez toujours locataire de votre véhicule, jamais propriétaire.

Pour qui s’adresse la location de voiture ?

La LLD comme la LOA s’adressent à des usagers souhaitant changer fréquemment de véhicule, sans en être nécessairement propriétaire. La démarche demeure presque aussi coûteuse au final que l’achat (voire comparaison plus bas) à crédit, mais elle peut vous permettre de déléguer un certain nombre d’aspects : entretien, assurances et autres prestations variables.

Point important, la LLD et la LOA imposent un kilométrage annuel limité. Vous ne pourrez pas rouler plus de 25 000 km par an pour un véhicule diesel et 15 000 km pour un véhicule essence sans payer de pénalités (le véhicule s’use plus vite si vous roulez davantage). À la signature du contrat, vous pouvez augmenter ce plafond de kilomètres, mais le coût de location s’en trouvera plus élevé. L’offre semble donc plus adaptée aux rouleurs moyens.

Coût et prestations liés au crédit auto

La LOA et la LLD s’organisent avec un organisme de crédit : il faut disposer de ressources suffisantes pour bénéficier de ce contrat et pour faire face non seulement au paiement des mensualités, mais au versement d’une garantie à la signature. En effet, l’organisme de crédit demande fréquemment un dépôt de garantie, qui ne peut excéder 15% de la valeur de la voiture et correspond souvent au montant de l’option d’achat. Ainsi, lorsque vous décidez d’acheter le véhicule dans le cas d’une LOA, ce dépôt sera utilisé pour effectuer le paiement, ce qui vous évitera de débourser encore de l’argent.

Précisons que même dans le cas d’une LOA, vous n’êtes pas obligé d’acheter la voiture à la fin du contrat de location. Cependant, on ne vous remboursera que le dépôt de la garantie, pas les loyers déjà versés.

Si la LLD comprend le plus souvent les prestations d’assurance et d’entretien, d’un contrat de LOA à l’autre, les services inclus varient : certains incluent l’entretien et l’assurance, d’autres non. Comparez ce que l’on vous propose avec ce que vous pouvez négocier de votre côté avant de faire votre choix. Il est fréquent, mais pas obligatoire, que le premier loyer soit le plus lourd de tous ; il correspond au tarif mensuel de la location augmenté de 0 à 20% du prix du véhicule. Il peut inclure le montant de la reprise du véhicule loué précédemment et votre apport personnel éventuel. Ensuite, les loyers sont versés tous les mois ou tous les trimestres et peuvent diminuer à mesure que votre véhicule prend de l’âge si le contrat stipule des versements dégressifs.

Pour une LOA, le loyer se compose d’une part réglant l’utilisation du véhicule et d’une part réglant le véhicule par anticipation. Il peut être fixe ou variable, soyez vigilant. Un taux variable est rarement revu à la baisse…

Taux d’intérêt du contrat de location

Autant il est facile de connaître le taux d’intérêt et même le TEG d’un crédit immobilier (coût complet avec assurance crédit et frais), il peut être difficile de s’y retrouver dans un contrat de LOA ou de LLD. Simplement parce qu’il s’agit d’un contrat de location et non de crédit. Les prestataires ne sont pas tenus de préciser le taux. Les contrats en LOA sont cependant régis par le code de la consommation et mentionnent à ce titre un plus grand nombre d’informations.

Fin des contrats de location longue durée et leasing

Pour une LLD, la fin du contrat signifie la restitution du véhicule ou la poursuite de la location. Soyez vigilant : certains contrats mentionnent une clause de tacite prorogation.

Veillez aussi à prendre soin du véhicule, sous peine de régler des frais de remise en état.

En cas de sinistre total ou d’impayés, le loueur du véhicule peut résilier le contrat de manière anticipée. Les pénalités pour loyers impayés et l’indemnité de résiliation sont fixés dans le contrat.

Dans le cadre d’une LOA, le locataire peut lever l’option d’achat en fin de contrat et, parfois, avant. Vérifiez cette possibilité. En outre, comme vu plus haut, le locataire en LOA n’est pas tenu d’acheter le véhicule en fin de contrat. S’il le restitue, celui-ci doit être en bon état, sans quoi des frais de remise en état lui seront demandés.

Si c’est un sinistre total qui provoque la résiliation anticipée du contrat par le loueur, vous pouvez le payer cher. L’indemnité de résiliation peut être très élevée et pas nécessairement couverte en totalité par votre assurance auto.

Comparaison achat vs leasing pour une Peugeot 308 neuve

Modèle : Peugeot 1.6 HDI Allure

LOA sans apportLOA apport 3 000€ Crédit sans apport  Crédit apport 3000€  
Prix véhicule affiché25 000€25 000€27 000€27 000€
Durée60 mois60 mois60 mois60 mois
Loyer341€287€491€436€
Option d’achat (LOA)7 747€17 625€
1er loyerreprise véhicule + loyer + garantie (généralement égale à l’option d’achat)reprise véhicule + loyer + garantie (généralement égale à l’option d’achat)
Assurancenon inclusenon incluseincluseincluse
Kilométrage12 000km12 000kmillimitéillimité
Coût location/crédit3 241€2 830€2 431€2 161€
Coût total28 241€27 830€29 431€29 161€

Les chiffres sont arrondis pour une meilleure lisibilité. Simulation indicative.

La différence d’apport entre les deux simulations LOA et les deux simulations achat à crédit révèlent le faible impact dudit apport de 3 000€ : 410€ pour la LOA et 270€ pour le crédit.

La LOA semble légèrement moins coûteuse que l’achat d’un véhicule neuf, mais l’assurance n’étant pas incluse dans la simulation, ni les différentes options audio, confort, etc., et le nombre de kilomètres autorisés étant très faible, le coût s’avère finalement équivalent, voire supérieur.

Pour ce qui concerne la LLD, certains prestataires Internet proposent des packs tout compris à partir de 460€ pour la Peugeot 308 1.6 HDI 115 chevaux. Le coût total sur 60 mois : 23 655€. L’opération revient donc moins cher, mais vous n’êtes pas propriétaire du véhicule à l’issue de la location.

Bref, le contrat de LDD ou LOA engage dans le temps. Il facilite le quotidien du conducteur automobile, mais il peut s’avérer contraignant : impossibilité de se désengager avant la fin de la durée du contrat, kilométrage limité, standardisation des contrats. S’il vous semble aberrant d’acheter un bien qui perd 20% de sa valeur dès le seuil du concessionnaire dépassé, cette solution est faite pour vous.

Conclusion : l’utilisation d’un véhicule coûte cher quel que soit le mode choisi : achat, LOA ou LLD. Les solutions de location avec ou sans option d’achat intéresseront les personnes souhaitant toujours rouler en véhicule neuf ou quasi-neuf. Rappelons que l’achat d’un véhicule quasi-neuf (véhicule de démonstration ou très peu utilisé) se révèle nettement plus accessible que celui d’un véhicule neuf. Une autre solution consiste dans le renouvellement systématique de votre voiture tous les 2 ans maximum : votre concessionnaire reprend votre véhicule à un tarif intéressant et vous en revend un neuf. Vous deviendrez ainsi un bon client et pouvez espérer bénéficier de prix compétitifs.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre indicatif et pédagogique et peuvent être ponctuellement obsolètes. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


achat-voiture