Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Cashback : comment cela fonctionne et comment en profiter en 2024 ?

Cashback : comment cela fonctionne et comment en profiter en 2024 ?




Le phénomène du cashback prend peu à peu de l’ampleur en France. Les consommateurs y voient un moyen d’économiser toujours plus d’argent.

Selon la dernière étude menée par le Syndicat National du Marketing à la Performance (SNMP), entre 2016 et 2019, le volume des ventes générées par les sites de cashback pour les e-commerçants a augmenté de 176 %. Preuve s’il en est que le cashback gagne du terrain en France.

Qu’est-ce que le cashback ? Les meilleures solutions selon votre profil, ses atouts et inconvénients, nos conseils pour en profiter en 2024.

Qu’est-ce que le cashback sur carte bancaire ?




La notion de cashback a été introduite dans les années 1970 aux États-Unis et désignait initialement un système permettant aux porteurs de cartes bancaires de recevoir à la fin du mois de décembre un pourcentage des sommes versées tout au long de l’année. Aujourd’hui, le cashback sur cartes bancaires permet aux titulaires d’une carte bancaire de gagner de l’argent à chaque achat, dans des commerces physiques ou sur des e-shop en ligne.

Quelles banques proposent le cash back ?

Le cashback sur carte bancaire, s’est généralisé en Europe aussi ces dernières années, sous l’impulsion des neobanques comme par exemple Revolut ou Trade Republic ou encore Bunq par exemple. Plusieurs banques en ligne et même banques traditionnelles proposent désormais cette option à leurs clients comme la Société Générale avec son programme Le Cashback SG. Certaines banques comme Fortuneo ou Bourso Bank ou encore Lyidia + par exemple proposent des cartes bancaires qui permettent de bénéficier directement d’une remise en payant avec sa carte.

À noter : les offres de cashback sont accessibles aux particuliers mais aussi aux professionnels via les cartes bancaires pour pro.

Quelles sont les différentes formes de cash back avec cartes bancaires ?

Il est possible de récupérer une partie des sommes payées avec sa carte bancaires. Le cashback peut soit être crédité directement sur votre compte, soit directement viré sur un plan d’investissement de votre choix chez certains neocourtiers comme c’est le cas par exemple pour Trade Republic. Il s’agit alors d’un vrai « cash back ».

Mais comme nous l’avons vu, certaines banques proposent aussi un cash back partenaires en mettant à votre disposition une liste d’enseignes participantes.

À combien s’élève le cash back avec cartes bancaires ?

Le cash back est très variable selon les établissements bancaires et la carte bancaire. En effet, entre les différents acteurs, les différences peuvent être importantes, allant de 0,1 % à 1 %. Il est également possible que le montant du cashback varie en fonction de la carte bancaire/l’abonnement souscrit. À titre d’exemple, avec l’offre de cartes bancaires Revolut Pro, vous bénéficierez d’un cashback de 1,2 % avec l’offre Ultra, de 0,8 % avec l’offre Metal, de 0,6 % avec l’offre Premium, de 0,4 % avec l’offre Plus/Standard.

Notez que le cash back partenaires est lui bien plus élevé, de l’ordre de 10 % à 40 %, ce qui vous permet de réaliser des économies significatives.

Qu’est-ce que le cashback via un site web ?

Depuis la fin des années 1990, on a vu un nouveau type de cashback apparaître sur Internet, donnant la possibilité aux utilisateurs d’obtenir des réductions sur leurs achats via une rétrocession a posteriori. Avec ce procédé, le site de cash back, qui est considéré comme apporteur d’affaires, touche une commission qu’il accepte de « partager » avec l’acheteur en ligne en lui versant un pourcentage du montant de ses achats sur le site dont il est partenaire.

Cashback via un site web : comment cela fonctionne et comment gagner de l’argent ?

cashback-comment-gagner-argent

Concrètement, le principe du cashback est le suivant : l’internaute achète un produit chez un marchand partenaire du site sur lequel il s’est rendu. En contrepartie, il reçoit un remboursement correspondant à un certain pourcentage du prix d’achat.

De nombreux sites proposent le cashback. Pour profiter de ce système et gagner de l’argent, il suffit de s’y inscrire gratuitement. Certaines plateformes offrent un crédit de départ sur le compte de leur nouveau client. Une fois inscrit, il est possible de sélectionner les sites marchands en fonction de ses préférences dans une liste déroulante.

À combien s’élève le cash back via un site web ?

Le pourcentage du prix d’achat remboursé au consommateur varie généralement entre 0,5 % et 5 % mais les offres sont variées et peuvent parfois atteindre 30 % à 40 %.

Ainsi, en faisant régulièrement des achats en ligne, l’utilisateur peut cumuler rapidement des dizaines d’euros.

Comparatif des meilleurs sites de cashback 2024



iGRAAL : le bon plan pour les achats sur Internet

iGRAAL est le numéro 1 du cashback en France et le numéro 2 en Allemagne. L’outil s’installe directement sur le navigateur web et permet d’économiser sur tous ses achats en ligne.

iGRAAL dispose de plusieurs atouts : un grand nombre de sites e-commerce partenaires (plus de 1 800 au printemps 2024), un versement rapide du cashback après l’achat, une offre complète associée à des codes promo. De plus, la plateforme offre 3 euros à ses nouveaux membres.

Poulpeo : le service pour le cashback et les codes promos

Simple et gratuit, Poulpeo rembourse une partie des achats de ses membres tout au long de l’année. Pour devenir membre, il suffit de s’inscrire et d’activer le cashback de sa boutique sur le site ou l’application dédiée puis de démarrer ses achats. Tout comme iGRAAL, Poulpeo offre 3 euros pour toute inscription.

Poulpeo se démarque sur le marché du cashback en travaillant avec plus de 1 600 boutiques partenaires dont Cdiscount, Monoprix, Cultura, Nike ou encore Adidas ou Sephora. Par ailleurs, le site simplifie la vie des internautes en leur permettant de demander le paiement de leur cagnotte dès qu’ils ont cumulé 10 euros de gains disponibles. Une fois la demande validée, le paiement est effectué par virement bancaire en milieu ou en fin de mois.

eBuyClub : une application gratuite pour économiser

Grâce à eBuyClub, les internautes peuvent profiter de cashback et codes promos exclusifs. En effet, le site a conclu des partenariats avec près de 2 500 marchands dans 13 univers différents. Les réductions proposées peuvent atteindre jusqu’à 50 % de remboursement.

Après avoir effectué leurs achats, les membres gardent la possibilité de consulter le solde de leur cagnotte, l’évolution de leur cashback et de leurs bonus, les historiques d’activation depuis l’application mobile. eBuyClub est disponible sur Android et iOS. Il suffit de la télécharger gratuitement pour commencer à économiser.

Quels sont les avantages du cashback ?




Le cashback présente des avantages et inconvénients. Commençons par ses avantages.

Obtenir des réductions intéressantes et lutter contre l’inflation

Grâce au cashback, les particuliers comme les professionnels peuvent profiter de réductions intéressantes sur un achat réalisé sur un site de e-commerce répertorié avec le cashback via un site web. Les réductions, même si le plus souvent ne sont pas très élevées (de l’ordre de 3 % à 5 %) permettent de lutter efficacement contre l’inflation. Dans le cas du cashback via une carte bancaire, c’est tous les achats qui se voient appliqués une remise, ce qui permet de significativement faire baisser ses dépenses.

De nombreux magasins partenaires

Les consommateurs qui s’inscrivent sur une plateforme reconnue peuvent accéder à des centaines d’enseignes partenaires pour effectuer leurs achats.

Le cashback partenaires mis en place par les banques permet également de bénéficier d’un large choix d’enseignes afin de trouver des offres qui correspondent à vos envies et besoins.

Un système d’épargne simple et accessible

Les sites de cashback permettent aux membres de suivre leurs gains depuis une application dédiée. Il est ainsi possible de consulter l’évolution de son compte en temps réel et de demander facilement le paiement de son cashback.

Dans le cas du cashback par carte bancaire, l’argent est le plus souvent crédité directement sur votre compte mais il est aussi possible de mettre de côté les sommes ainsi gagnées pour les investir et faire fructifier son épargne avec ce système.

Consulter également notre dossier 5 habitudes de millionnaires à s’approprier

Quels sont les inconvénients du cashback ?




Mais le cashback a certaines limites. Il ne s’agit pas d’inconvénients en tant que tel puisque le cashback reste au final avantageux pour le consommateur. Les bénéfices sont toutefois moins importants que dans le cas d’une remise directe et conséquente.

Un système réservé aux gros acheteurs

Le cashback trouve ses limites pour les utilisateurs qui ne font que de petits achats car les sommes récoltées sont alors très faibles, sauf bien sûr dans le cas du cashbanck via carte bancaires qui concerne tous les paiements où il devient plus significatif, même pour les petits budgets. Toutefois, avec par exemple un cashback de 0,5 %, la somme récupérée n’est bien évidemment pas la même si l’on dépense 25 000 euros en 1 an ou 75 000 euros.

Des délais de paiement parfois longs

Certaines plateformes de cashback ne versent pas les gains immédiatement après l’achat mais après quelques semaines. Le cashback via carte bancaire n’est pas instantané non plus. Si vous faites un très gros achat exceptionnel, il vous faudra donc sortir l’intégralité des fonds avant de récupérer plus tard une partie de la somme, ce qui nécessite un peu de trésorerie.

Tous les commerçants ne proposent pas le cashback

Il faut savoir que toutes les enseignes ne proposent pas le cashback. Sur quelques sites, les réductions peuvent s’appliquer uniquement sur des catégories spécifiques. Si l’on exclue le vrai cashback sur carte bancaire, le cashback via des partenaires est plus restrictif et vous ne pourrez pas systématiquement bénéficier de cashback sur tous vos achats.

3 conseils pour économiser et épargner grâce au cashback en 2024



Bien choisir sa plateforme de cashback / sa carte bancaire de cashback

Il est important de bien choisir son site de cashback en privilégiant ceux qui disposent de l’annuaire de marchands le plus large et les pourcentages reversés les plus élevés. D’autres points sont à observer comme les commissions versées par ces sites qui peuvent être prélevées une fois par an ou directement sur vos achats. Vérifiez enfin les délais, la fréquence de paiement et le mode de règlement (virement bancaire, chèque, PayPal…).

De la même façon, attention à bien choisir votre banque et votre carte bancaire ainsi que l’éventuel abonnement à souscrire pour bénéficier des offres de cashback si cela est important pour vous. Tous les acteurs ne proposant pas le même pourcentage et des variations existant dans un même établissement bancaire entre différents abonnements, soyez attentif au moment de souscrire votre offre.

Installer les extensions pour navigateur dans le cade du cashback via site web

Il faut préciser que les offres de cashback sont proposées pour une durée limitée. Si vous ne consultez pas le ou les sites sur lesquels vous êtes inscrit, vous risquez donc de manquer les meilleures opportunités. Il est recommandé d’installer des extensions spécifiques sur votre navigateur pour être informé dès lors qu’une offre intéressante se présente.

Consulter également notre article 5 conseils pour faire du shopping en ligne

Tirer profit du programme de parrainage éventuel

La quasi-totalité des sites de cashback proposent un système de parrainage qui consiste pour le parrain à inviter des amis et à gagner de l’argent sur leurs dépenses. Ce pourcentage est généralement fixé à 10 % des gains cashback du filleul.

Qu’est-ce que le cashback via un commerce physique ?




Le cashback est aussi le terme employé pour une pratique tout à fait différente et qui se développe en France depuis peu : la possibilité de payer un commerçant plus que le prix de son panier afin de récupérer la différence en espèces. Par exemple, vous achetez un article à 50€, vous payer 100€ en carte et récupérer 50€ en cash. Ce procédé est encouragé par l’exécutif qui souhaite ainsi développer une solution pour faciliter l’accès aux retraits dans les zones où peu de distributeurs sont présents.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.