Livret Distingo sans risque à 4% + 80€ offerts*
Épargne : ces 5 choses à ne surtout pas faire

Épargne : ces 5 choses à ne surtout pas faire

Épargner plus est souvent une bonne résolution prise en début d’année. Pour que ce souhait ne devienne pas un vœu pieux, il est bon de connaître les principaux obstacles à éviter.

Découvrez dans cet article les 5 erreurs à ne surtout pas faire pour son épargne et retrouvez nos conseils pour se bâtir des finances personnelles saines en 2024.

Erreur N°1 : ne pas faire de budget


pub

Pourquoi est-il nécessaire de faire un budget ? Il est possible que vous arriviez très bien à honorer toutes vos factures, ne regardiez pas trop à la dépense sans que cela pose problème et que vous soyez même en mesure de mettre un peu d’argent de côté tous les mois, le tout sans budget. Mais ce n’est pas parce que la situation est viable qu’elle est idéale. Créer un budget vous permettra précisément de savoir où va votre argent et dans quelle proportion et vous pourriez bien être surpris. Vous pourrez aussi vraisemblablement revoir vos priorités, arbitrer différemment les différents postes de dépenses, et peut-être même pouvoir vous faire davantage plaisir sans culpabiliser.

Il est en effet essentiel, quelle que soit votre situation de savoir combien vous dépensez tous les mois en loyer, prêt(s), électricité, eau, abonnements téléphone et internet, nourriture, essence, vêtements, loisir, etc., mais aussi quels sont vos revenus (salaires ou rémunération, revenu du capital, loyer(s) éventuel(s), aides diverses, etc.). Vous serez ainsi en mesure d’arbitrer les différentes dépenses et de définir combien vous pouvez/devez consacrer à l’épargne.

Erreur N°2 : épargner en fin de mois

Il est fréquent que l’on se dise que l’on épargnera ce que l’on peut avec l’argent qui reste à la fin du mois. Il est peu probable que vous soyez en mesure de mettre beaucoup d’argent de côté à la fin du mois car la tentation est grande de dépenser tout l’argent présent sur son compte courant. Il convient donc de bien définir dans votre budget combien vous voulez épargner et de vous en charger au début du mois, quand vous avez encore de l’argent sur votre compte.

Vous pouvez mettre en place un virement automatique vers un livret épargne comme le livret Distingo de DISTINGO Bank qui propose actuellement 4 % pendant 4 mois(1) et 80 euros offerts(2), ou bien virer une partie de vos fonds sur un PEA ou un compte-titres si vous avez décidé d’investir en Bourse, ou bien encore prévoir un virement de votre compte courant vers une assurance-vie ou un PER selon vos besoins.

Découvrez le Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 4 mois(1) + 80 euros offerts(2)

Erreur N°3 : se passer d’une épargne de précaution

D’abord, l’argent mis de côté devra servir à se constituer une épargne de précaution. Il s’agit d’un fonds d’urgence qui servira à payer toutes les dépenses imprévues et urgentes, par exemple une facture de serrurier, la réparation de la voiture, le changement d’un électro-ménager qui lâche, etc. Ce fonds d’urgence doit représenter entre 3 et 6 mois de dépenses, selon votre degré d’aversion au risque. Mais prenez aussi en compte votre profil dans sa globalité. Ainsi, les indépendants qui voient leurs revenus beaucoup fluctuer devront eux doubler ce montant.

Pour pouvoir régler ces dépenses le plus vite possible, il est recommandé de conserver son épargne de précaution sur un placement sans risque à capital garanti qui permet de récupérer ces sommes sur son compte courant très rapidement, comme un livret bancaire par exemple. Attention aux fonds euros de l’assurance vie qui nécessitent parfois plusieurs jours, voire plusieurs semaines de délais pour récupérer ses fonds.

Erreur N°4 : ne pas avoir d’objectifs pour son épargne


pub

Difficile de mettre des sous de côté quand on est dans le vague. Avec des objectifs précis et chiffrés, en revanche, vous serez bien plus motivés, et vous serez en mesure de les réaliser. Ainsi, se dire, j’épargne 20 % de ce que je gagne et le met sur mon livret  A  n’est pas très motivant. Se dire j’épargne 20 % de ce que je gagne pour mettre un quart sur un livret pour financer les grandes vacances, un quart sur mon PER pour préparer ma retraite et la moitié sur mon assurance vie pour l’apport de ma résidence secondaire que je compte acheter dans 3 ans, c’est beaucoup plus engageant.

Vous devez impérativement savoir pour quoi vous épargnez : quels sont vos projets, leur échéance, le montant que vous devez rassembler. Cela vous aidera non seulement à garder la motivation, mais aussi à choisir les enveloppes les plus adaptées, sachant que pour les projets de court terme, vous devez privilégier le placement à capital garanti et pouvez prendre plus de risque si votre horizon d’investissement est plus long. En effet, en Bourse, la durée du placement diminue le risque de perte en capital.

Découvrez le Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 4 mois(1) + 80 euros offerts(2)

Erreur N°5 : investir tout sur un placement

Évidemment, cela signifie qu’il ne faut pas se cantonner à un seul compte. Mettre toute son épargne sur un compte courant en se disant qu’on verra plus tard ce qu’on fait est une très mauvaise idée. Idéalement, on ouvrira un placement par projet. Il reste toutefois possible de conserver son épargne de précaution et son épargne destiné au financement de sa prochaine voiture sur le même livret bancaire comme le livret Distingo qui propose actuellement 4 % pendant 4 mois(1) et 80 euros offerts(2), par exemple.

Mais dès lors que l’horizon d’investissement est plus lointain, moyen terme ou long terme, il est aussi nécessaire d’investir son épargne pour faire fructifier ce capital dans la durée et profiter de la magie des intérêts capitalisés.


pub

Article sponsorisé

Source des images : Freepik 

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

(1) Offre valable pour toute demande de souscription en ligne du 2 janvier au 29 février 2024 inclus pour une première ouverture d’un Livret d’épargne DISTINGO. Taux promotionnel nominal annuel brut de 4% garanti pendant 4 mois, dans la limite de 100 000 € de dépôts et sous réserve de l’existence du livret au 31 décembre 2024. Au-delà de ce montant et de ces 4 mois, les dépôts seront rémunérés au taux nominal annuel brut de 3%, Taux Standard susceptible de variations. Les taux bruts sont exprimés avant prélèvements sociaux et fiscaux. Les intérêts sont calculés selon la règle des quinzaines.

(2) Prime de 80 € offerte pour toute demande de souscription en ligne du 2 janvier au 29 février 2024 inclus pour une première ouverture d’un Livret DISTINGO. La prime sera versée le 2 octobre 2024, sous réserve que le Livret soit toujours ouvert à cette date et que les avoirs totaux du titulaire (Livret et compte(s) à terme éventuel(s)) aient été en permanence de 40 000 € minimum entre le 16 mars et le 16 septembre 2024 inclus.

Offres cumulables réservées aux personnes physiques, majeures capables et mineurs représentés, fiscalement domiciliées en France, sous réserve de la réception et de l’acceptation du dossier de souscription par DISTINGO Bank au plus tard le 12 mars 2024 à 16h (heure de Paris), dans la limite d’une offre par Livret et par personne.

Voir toutes les conditions dans la Notice d’Information Précontractuelle, les Conditions Générales de DISTINGO Bank et celles du Livret d’épargne DISTINGO disponibles sur le site.