Jeunes actifs : faites fructifier votre patrimoine immobilier et financier

Le 24 avril 2017

banniere-ass-vie_300-250

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Dès le début de votre carrière professionnelle, posez les bases de votre stratégie patrimoniale pour disposer d’une épargne de précaution, financer un projet, etc. Café du Patrimoine vous présente la marche à suivre pour faire fructifier votre capital.

En effet, l’immobilier est un sujet récurrent de la gestion de patrimoine, que ce soit pour un premier achat ou pour un placement dans la pierre. Pour préparer son futur, des investissements financiers doivent aussi être réalisés en fonction de sa situation professionnelle et familiale, de ses objectifs personnels, de son aversion au risque et de son horizon de placement.

Conseiller en gestion de patrimoine : un accompagnement judicieux pour les jeunes actifs

Même quand on est jeune, avec un patrimoine restreint, des stratégies existent. On peut être accompagné. Un conseiller en gestion de patrimoine ou CGP ne mettra pas forcément en œuvre un accompagnement sur-mesure car vous n’en avez pas forcément besoin. Il pourra néanmoins vous proposer un accompagnement « customisé » qui servira au mieux vos intérêts en fonction de votre capital, vos revenus, vos affinités avec le monde de la finance et les risques que vous êtes prêts à prendre.

Même si vos revenus et votre capital sont encore à leurs débuts, certains conseillers en gestion de patrimoine vous accompagneront volontiers car c’est pour eux un investissement dans l’avenir.

Gestion de patrimoine des jeunes actifs français


Objectifs d’épargne : optimiser les placements et gérer son patrimoine

Les jeunes actifs disposent généralement d’une capacité d’épargne élevée. En effet, selon l’étude Ifop Café de la Bourse, plus de trois jeunes actifs sur quatre (78%) déclarent réussir à mettre de l’argent de côté tous les mois, soit deux fois plus que l’ensemble des Français (35%)*. Les jeunes actifs épargnent massivement donc, mais ils épargnent aussi des sommes relativement élevées. De fait, la moyenne des sommes épargnées chaque mois s’élève à 204€, chiffre qui passe à 578€ pour les jeunes actifs les plus aisés.

Cette capacité d’épargne se double d’une forte capacité d’endettement dû au jeune âge mais de peu de patrimoine. Il peut donc être pertinent de valoriser l’épargne mensuelle disponible de façon équilibrée entre l’immobilier, un placement financier à risque et une épargne sans risque.

On pourra par exemple placer une partie de son épargne mensuelle disponible dans des SCPI, Sociétés Civiles de Placement immobilier tout en utilisant l’effet de levier du crédit. Les jeunes actifs ont bien compris l’intérêt de ce placement qui combine faiblesse du ticket d’entrée et gestion simplifiée (le gérant se charge de la sélection des biens immobiliers, des travaux ou de trouver les locataires) puisque selon l’étude Ifop Café de la Bourse, 40% d’entre eux se disent susceptibles d’investir dans l’immobilier via des SCPI, proportion qui monte à 47% pour les jeunes actifs les plus aisés disposant de sommes plus importantes à épargner.

On pourra également consacrer une autre partie de son épargne à des actions ou des OPCVM diversifiés pour viser des dividendes et plus-values à long terme via un PEA ou une assurance-vie. Les jeunes actifs ont l’avantage d’avoir un horizon de placement plus long que des investisseurs plus âgés.

Pour les liquidités restantes, privilégiez aussi un contrat d’assurance-vie investi en fonds euros plutôt qu’un livret. Ces liquidités seront ainsi sécurisées et le placement sera aussi plus rentable et quasi toujours disponible. Vous avez tout intérêt à ouvrir un contrat d’assurance-vie le plus tôt possible car il est plus facile de se constituer une épargne sur une longue période, et d’autre part, en ouvrant votre assurance-vie tôt, vous pourrez profiter plus rapidement de ses avantages fiscaux. La fiscalité optimale est atteinte au bout de 8 ans après la date de souscription du contrat.

Consultez aussi notre dossier Souscrire à une assurance-vie

Les jeunes actifs sont notamment séduits par les contrats d’assurance-vie nouvelle génération, tels que les proposent les banques en ligne, robo-advisors et assurance-vie en ligne. Ces assurance-vie pouvant être souscrites en ligne, accessibles avec de petits montants, avec des frais faibles et proposant une diversité de supports d’investissement dont la gestion peut aussi être confiée à un professionnel, intéressent presque 1 jeune actif sur 2 selon l’étude Ifop Café de la Bourse. 15% des jeunes actifs sont même certain d’investir dans ce type d’assurance-vie, proportion qui monte à 24% dans les catégories de jeunes actifs les plus aisées.

Autre produit financier innovant qui a le vent en poupe chez les jeunes actifs : le financement participatif. 36% d’entre eux se disent susceptibles d’investir dans du crowdfunding. Ce moyen simple et peu contraignant d’investir dans des entreprises, avec de faibles montants peut être un bon moyen de diversifier son patrimoine.

Les impôts et la famille au centre de la gestion de patrimoine

En ayant mis en place ses stratégies dès le début de votre carrière, vous devriez voir votre patrimoine se développer. Il faudra ensuite adapter vos placements et faire évoluer vos stratégies en fonction des problématiques qui seront alors les vôtres : faire face à plus d’impôt et préparer votre retraite en vous ménageant des revenus complémentaires par exemple. Le volet « famille » tiendra également une grande place dans vos préoccupations et votre conseiller en gestion de patrimoine vous accompagnera dans la mise en place d’une protection de vos proches et vous éclairera sur les problématiques liées aux donations et successions.

*Étude Ifop pour Café de la Bourse Les pratiques financières des jeunes actifs français, réalisée en avril 2017 auprès d’un échantillon représentatif de 1 123 jeunes actifs de moins de 40 ans.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

Anthony-Calci-patrimoine

Pour bénéficier gratuitement de conseils en gestionnaire de patrimoine par Anthony de Calci Patrimoine

#

Derniers Dossiers


image-crowdlending

Crowdlending : comment investir ?

Les Français peuvent désormais participer à l’économie réelle en prêtant directement à des entreprises, pratique autrefois réservée aux banques. Café du Patrimoine vous présente les […]