Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Tout savoir sur le LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire)

Tout savoir sur le LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire)

Vous souhaitez en savoir plus sur le Livret de Développement Durable et Solidaire ou LDDS (ancien LDD aussi connu sous son ancien nom de Codevi) ? Continuez votre lecture pour obtenir tous les détails de ce livret d’épargne rémunéré et réglementé. Vous pourrez alors déterminer si ce placement vous convient pour faire grandir votre épargne en 2024 !

C’est quoi le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS) ?

Le Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS), tout comme le Livret A, est un livret d’épargne réglementé et défiscalisé. Il permet de mettre de l’argent de côté tout en participant au financement des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et à l’Économie Sociale et Solidaire (ESS).

Ce placement sans risque est garanti en capital et les fonds sont toujours accessibles. Cela signifie que vous pouvez retrouver intactes à tout moment les sommes déposées sur un LDDS.

Consulter également notre Top 7 des placements sans risque

Utiliser le LDDS pour faire un don à certaines structures de l’ESS

Depuis le 1er octobre 2020, il est possible de faire un don depuis un LDDS à des associations, à des fondations ou à des coopératives, parmi d’autres, qui évoluent au sein de l’Économie Sociale et Solidaire (ESS). Votre banque devrait vous proposer chaque année une liste de 10 acteurs de l’ESS minimum auprès desquels vous pouvez faire un don directement depuis votre livret épargne.

Fiscalement, les dons que vous faites à des associations ou à des fondations vous permettront de bénéficier d’une réduction d’impôt de 66 % des montants de votre don (limité à 20 % de votre revenu imposable).

Qui peut ouvrir un LDDS ?

Pour ouvrir un LDDS, vous devez être majeur et avoir votre domicile fiscal en France. Il n’est possible d’ouvrir qu’un LDDS par personne (ou 2 LDDS par foyer fiscal maximum). La banque dans laquelle vous souhaitez ouvrir un LDDS est tenue de se tourner vers l’administration fiscale pour vérifier que vous n’avez pas un LDDS dans un autre établissement bancaire.

Si vous êtes mineur et que vous n’êtes plus rattaché au foyer fiscal de vos parents, vous pouvez ouvrir un Livret de Développement Durable et Solidaire si vous gagnez des revenus. Si ce n’est pas le cas, vous pouvez par exemple ouvrir un livret A ou encore un livret jeune.

Le LDDS est cumulable avec tous les autres produits d’épargne, y compris les produits de l’épargne réglementée tels que le livret A ou le LEP par exemple.

Comment ouvrir un LDDS ?

Pour ouvrir un LDDS, il suffit d’en faire la demande auprès de votre banque ou de l’établissement financier dans lequel vous souhaitez ouvrir votre Livret de Développement Durable et Solidaire. Attention, si les banques traditionnelles et la plupart des banques en ligne font figurer dans leur offre de placements bancaires le LDDS, ce n’est pas le cas des néobanques qui ne proposent pas ce livret réglementé.

Quel dépôt minimal pour le LDDS ? Quelle modalité des versements pour le LDDS ?

La loi n’impose aucun montant minimum comme versement initial pour ouvrir un LDDS. Cependant, de nombreux établissements financiers exigent souvent un dépôt initial de 15 euros. Ensuite, les versements sont libres.

Comment effectuer des retraits sur un LDDS ?

Vous pouvez procéder à des virements depuis votre LDDS vers votre compte courant. Il est donc très facile et très rapide de récupérer les sommes détenues sur son LDDS, d’autant que de nombreuses banques rendent possibles les virements immédiats entre comptes détenus par une même personne dans leur établissement bancaire.

Contrairement à certains placements à capital garanti comme le compte à terme ou le PEL, vous pouvez effectuer à tout moment des retraits de votre LDDS, sans que cela n’ait aucune incidence sur le placement. Aucun retrait n’engendre la clôture du placement et un retrait ne remet pas en cause le taux servi par le LDDS.

Découvrir aussi notre article Tout savoir sur le Plan Epargne Logement (PEL)

Combien de temps peut-on garder un LDDS ?




Vous pouvez conserver votre LDDS aussi longtemps que vous le souhaitez. En général, les banques demandent que vous y laissiez un solde minimum de 15 euros.

Quel est le plafond du LDDS ?

Le plafond du LDDS est de 12 000 euros. Il s’agit là du montant maximum que vous pouvez verser. Les intérêts que vous recevez de votre banque viennent s’ajouter à ce plafond. Mais une fois les 12 000 euros atteints (y compris grâce aux intérêts cumulés depuis l’ouverture), vous ne pourrez plus effectuer de nouveaux versements. Mais vous ne serez pas contraint non plus de retirer des fonds.

Quelles garanties pour le LDDS ?




Le LDDS est un placement à capital garanti qui permet de retrouver les sommes versées sur ce livret intactes à tout moment, y compris en cas de faillite de votre établissement bancaire grâce à la garantie de dépôt de l’État.

Consulter également notre article Tout savoir sur la garantie des dépôts bancaires

Quel est le taux d’intérêt du LDDS en 2024 ?

Depuis le 1er février 2023, le taux d’intérêt du LDDS est passé à 3 %, contre 2 % auparavant. C’est le même taux que le livret A. Le taux du LDDS, comme celui du livret A, est gelé jusqu’au 31 janvier 2024. Ainsi, celui-ci ne devrait pas être revu (ni à la hausse, ni à la baisse) avant 2025.

Découvrir aussi notre article Comment calculer un taux d’intérêt

Quel est le mode de calcul des intérêts du LDDS ?

Le LDDS, comme le livret A, le LEP, et bon nombre de livrets bancaires, sont soumis au calcul des intérêts par quinzaine. Cela signifie que les sommes doivent être déposées sur une quinzaine entière pour produire des intérêts, d’où l’importance de virer de l’argent les « bons » jours sur son livret. Mieux vaut retirer ses sous le 1er ou le 16 du mois en cours. En effet, en cas de retrait d’une partie de l’argent le 30, le 31 ou le 15 du mois, les intérêts produits lors de la quinzaine écoulée sont perdus.

Quelle est la fiscalité du LDDS ?




Vous ne payez pas d’impôt sur le revenu ni de prélèvements sociaux sur les intérêts obtenus grâce à votre LDDS. Le LDDS est exonéré de toute fiscalité. Ainsi, les gains ne sont absolument pas taxés.

Clôture d’un LDDS : comment faire ?

Si vous souhaitez fermer votre LDDS, il suffit d’en faire la demande à votre banque via une lettre simple. Certains considèrent cependant qu’il est préférable de le faire via un courrier recommandé avec accusé de réception en indiquant bien toutes les informations nécessaires pour la clôture du compte.

Dans tous les cas, il faudra donc préciser votre nom, votre prénom, votre adresse, votre identifiant client ou encore les références du LDDS et l’IBAN du compte sur lequel vous souhaitez recevoir les fonds présents sur le LDDS.

LDDS vs Livret A : lequel privilégier ?




Le LDDS et le Livret A sont deux livrets réglementés qui proposent la même rémunération. Cependant, le plafond n’est pas le même. Alors que le LDDS est plafonné à 12 000 euros, le Livret A comporte un plafond de 22 950 euros. Le LDDS peut donc être un bon complément du livret A si le plafond de ce dernier était trop juste pour financer vos projets de court terme par exemple.

Comment est utilisé l’argent sur ces comptes ?

Une partie de l’argent placé sur le Livret A, celle dont la gestion revient à la Caisse des Dépôts et Consignations, sert généralement au financement du logement social et du renouvellement urbain.

Le Livret de Développement Durable et Solidaire est quant à lui utilisé pour faire des prêts de développement durable dans l’immobilier, c’est-à-dire des prêts qui vont permettre de faire des travaux d’économie d’énergie dans des logements individuels. L’argent collecté des LDDS soutient aussi les PME.

Une autre différence réside dans la possibilité de faire un don au profit de certaines entreprises de l’économie sociale et solidaire (ESS). Il est en effet possible depuis octobre 2020 de faire un don aux acteurs de l’ESS avec le LDDS, chose qui n’est pas possible avec le Livret A.

Vous pouvez donc choisir de privilégier le LDDS au Livret A pour ces raisons, par envie de soutenir la transition énergétique et/ou des acteurs de l’ESS.

Faut-il ouvrir un LDDS en 2024 ?

Sur les onze premiers mois de l’année 2023, le LDDS a enregistré une collecte de 10,22 milliards d’euros. Fin novembre 2023, l’encours du livret de développement durable et solidaire s’élevait à 144,5 milliards d’euros. 2023 a donc été une très bonne année pour le LDDS, malgré le gel du taux à 3 % pour le livret A et le LDDS. Qu’en sera-t-il en 2024 ?

Si la situation pénalise les épargnants à l’heure actuelle, il n’en sera peut-être pas de même dans les mois à venir. En effet, au mois de janvier 2024, le taux de 3 % servi par le LDDS est inférieur à l’inflation. Il devrait d’ailleurs être porté à 3,9 % selon la formule de calcul prévu. Toutefois, le rendement réel du LDDS pourrait redevenir positif avec une inflation attendue à 2,5 % par la Banque de France dans les prochains mois. Étant donné que le taux du LDDS devrait rester à 3 % jusqu’au 1er février 2025, le rendement réel devrait prochainement être positif de 0,5 point, ce qui n’est plus arrivé depuis 2020 !

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.