Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Tout savoir sur le LEP (Livret d’Épargne Populaire)

Tout savoir sur le LEP (Livret d’Épargne Populaire)

Vous avez des revenus modestes, mais souhaitez ouvrir un livret épargne pour mettre des sous de côté ? Pourquoi ne pas considérer le Livret d’Épargne Populaire (LEP) ? Découvrez tous les détails de ce placement attractif et sans risque sur lequel vous ne payez aucun impôt sur les intérêts perçus.

Retrouvez aussi notre avis sur le LEP 2024 et la réponse à la question : faut-il ouvrir un livret d’épargne populaire en 2024 ?

C’est quoi le Livret d’Épargne Populaire (LEP) ?

Le Livret d’Épargne Populaire ou LEP est un livret d’épargne bancaire réglementé en France, destiné aux particuliers ayant des revenus modestes qui souhaitent se constituer une épargne avec un compte proposant un taux d’intérêt plus intéressant que d’autres livrets réglementés comme le Livret A ou le CEL par exemple.

Qui peut ouvrir un LEP ?

Contrairement aux autres livrets de l’épargne réglementée (hors livret jeune qui est accessible seulement aux 12-25 ans), le LEP n’est pas accessible à tous. Il existe certains critères pour être éligible au LEP. Ainsi, pour ouvrir un LEP, vous devez avoir plus de 18 ans, être fiscalement domicilié en France et avoir un revenu fiscal de référence qui ne doit pas dépasser certains plafonds (qui peuvent varier en fonction de votre lieu de résidence comme entre la métropole et l’Outre-mer par exemple).

Sachez que vous ne pouvez ouvrir qu’un seul LEP par contribuable. Cependant, il est possible d’obtenir deux LEP par foyer fiscal, ce qui signifie que votre conjoint peut aussi en ouvrir un.

Découvrir aussi notre Top 7 des placements sans risque

Conditions de revenus du LEP en métropole

Pour ouvrir un LEP en 2024, vous devez considérer votre revenu fiscal de référence de 2022 qui apparaît sur votre avis d’imposition de 2023 ou votre revenu fiscal de référence de 2023 (qui apparaît sur votre avis d’imposition 2024).

Ces derniers ne doivent pas dépasser les plafonds de revenus suivants par nombre de parts de quotient familial :

  • 1 part = 22 419 €
  • 1,25 parts = 25 413 €
  • 1,5 parts = 28 406 €
  • 1,75 parts = 31 400 €
  • 2 parts = 34 393 €
  • 2,25 parts = 37 387 €
  • 2,5 parts = 40 380 €
  • 2,75 parts = 43 374 €
  • 3 parts = 46 367 €
  • 3,25 parts = 49 361 €
  • 3,5 parts = 52 364 €
  • 3,75 parts = 55 348 €
  • 4 parts = 58 341 €
  • 4,25 parts = 61 335 €
  • 4,5 parts = 64 328 €
  • 4,75 parts = 67 332 €
  • 5 parts = 70 315 €
  • 5,25 parts = 73 309 €
  • 5,5 parts = 76 302 €
  • 5,75 parts = 79 296 €
  • 6 parts = 82 289 €
  • Quart de part supplémentaire = 2 994 €
  • Demi part supplémentaire = 5 987 €
Consulter également notre article Argent et famille : comment aider ses proches ?

Quel est le dépôt minimal d’un LEP ?

Lorsque vous ouvrez un LEP, vous devez faire un versement minimum de 30 euros. Ensuite, vous pouvez verser les montants que vous souhaitez avec un minimum de 10 euros.

Comment alimenter son LEP ?

Il est possible de faire vos versements par virement, par chèque et par espèces et il n’y a aucune obligation de faire des versements périodiques.

Quelle est la durée de détention du LEP ?

Vous pouvez conserver votre LEP tant que vous respectez les conditions de revenus associées au livret épargne et que votre compte ne reste pas inactif (il pourrait être clôturé après 5 ans d’inactivité).

Quel est le plafond du LEP ? Plafonnement du LEP

Le plafond du LEP était de 7 700 euros jusqu’au 30 septembre 2023. Le 1er octobre 2023, le plafond a été porté à 10 000 euros. Il ne s’agit là que du montant maximum que vous pouvez épargner sur un LEP. Les intérêts que vous gagnez grâce à ce livret s’ajoutent au total de vos versements. Attention toutefois, si vous dépassez déjà les 10 000 euros d’encours grâce à la capitalisation des intérêts, vous ne pourrez pas verser de nouveau des fonds sur votre LEP. En effet, si la capitalisation annuelle vous permet de dépasser le plafond, ce n’est pas le cas d’un versement venant après le versement de ces intérêts. Au moment de réaliser un nouveau versement, la banque considérera votre épargne totale (versements + intérêts capitalisés) à la date de votre nouveau versement, et non la somme de vos versements depuis l’ouverture de votre compte.

Découvrir aussi notre article La magie des intérêts capitalisés

Quel est le taux d’intérêt du LEP en 2024 ?




Alors qu’il était de 1 % du 1er février 2021 au 31 janvier 2022, le taux d’intérêt du LEP a progressivement augmenté depuis à 2,2 % du 31 janvier 2022 au 31 juillet 2022, puis à 4,6 % du 1er août 2022 au 31 janvier 2023. Du 1er février au 31 juillet 2023, le taux d’intérêt du LEP était de 6,1 %.

Du 1er août 2023 au 31 janvier 2024, le taux du LEP a été porté à 6 %. En contrepartie, le plafond du LEP a été augmenté et porté à 10 000 euros le 1er octobre 2023, plafond toujours en vigueur actuellement. Le taux du LEP, revu à la baisse le 1er février 2024, est désormais de 5 %, une baisse moins importante que prévue. Il s’agit en effet d’un arrondi à la hausse de la formule de calcul qui prévoyait une revalorisation du LEP à 4,4 %. Mais il était difficile de faire subir aux détenteurs du LEP une baisse trop importante du rendement de ce placement, alors même que les personnes concernées ont des revenus modestes. De plus, le gouvernement a beaucoup mis en avant cette enveloppe de l’épargne réglementée, avec un résultat plutôt positif puisque la forte augmentation du nombre de détenteurs de LEP a permis de faire passer leur chiffre à 10,7 millions, pour un encours total de 66,6 milliards d’euros fin 2023. Enfin, difficile de trop raboter le rendement du LEP alors même que le rendement du livret A est maintenu pour toute l’année 2024 à 3 % (contre 3,9 % si l’on respectait la formule de calcul).

Historique du taux du LEP de 1983 à 2024

Date Taux
Du 14 janvier 1983 au 15 août 1984  8,5 %
Du 16 août 1984 au 30 juin 1985  7,5 %
Du 1er juillet 1985 au 15 mai 1986 7 %
Du 16 mai 1986 au 29 février 1996  5,5 %
Du 1er mars 1996 au 31 juillet 1999  4,75 %
Du 1er août 1999 au 30 juin 2000 4 %
Du 1er juillet 2000 au 31 juillet 2004 4,25 %
Du 1er août 2004 au 31 juillet 2005 3,25 %
Du 1er août 2005 au 31 janvier 2006 3 %
Du 1er février 2006 au 31 juillet 2006 3,25 %
Du 1er août 2006 au 31 juillet 2007 3,75 %
Du 1er août 2007 au 31 janvier 2008 4 %
Du 1er février 2008 au 31 juillet 2008 4,25 %
Du 1er août 2008 au 31 janvier 2009 4,5 %
Du 1er février 2009 au 30 avril 2009 3 %
Du 1er mai 2009 au 31 juillet 2009 2,25 %
Du 1er août 2009 au 31 juillet 2010 1,75 %
Du 1er août 2010 au 31 janvier 2011 2,25 %
Du 1er février 2011 au 31 juillet 2011 2,50 %
Du 1er août 2011 au 31 janvier 2013 2,75 %
Du 1er février 2013 au 31 juillet 2013 2,25 %
Du 1er août 2013 au 31 juillet 2014 1,5 %
Du 1er août 2014 au 31 janvier 2020 1,25 %
Du 1er février 2020 au 31 janvier 2022 1 %
Du 1er février 2022 au 31 juillet 2022 2,2 %
Du 1er août 2022 au 31 janvier 2023 4,6 %
Du 1er février 2023 au 31 juillet 2023  6,1 %
Du 1er août 2023 au 31 janvier 2024 6 %
À partir du 1er février 2024 5 %

Quel est le mode de calcul des intérêts du LEP ?




Comme pour l’ensemble des livrets de l’épargne réglementée, c’est le calcul des intérêts par quinzaine qui est en vigueur pour le LEP. Ainsi, les intérêts sont calculés le 1er et le 16 de chaque mois et les sommes déposées produisent des intérêts si elles sont placées par quinzaines entières, d’où l’importance de virer de l’argent les « bons » jours sur son livret.

Pour savoir combien vous avez gagné par quinzaine, il faut multiplier le solde du compte sur la période par le taux d’intérêt appliqué au livret et diviser ensuite le résultat obtenu par 24, 24 étant le nombre total des quinzaines dans une année bancaire. Au 31 décembre de chaque année, les intérêts cumulés sur l’année s’ajoutent au capital.

Comment est imposé le LEP ? Quelle est la fiscalité du LEP ?

Les intérêts obtenus via le LEP sont exonérés d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Il n’y a donc aucune taxation sur les gains du PEL.

Comment ouvrir un LEP ?




Pour ouvrir un LEP, vous devez déjà trouver un établissement financier qui le propose. Le mieux est de vous tourner dans un premier temps vers votre banque, mais sachez que vous pouvez ouvrir un LEP dans une banque différente de la vôtre. Il sera cependant certainement plus simple, plus rapide et moins cher de le faire dans votre banque pour faire des virements depuis votre compte courant par exemple.

Vous devez ensuite remplir le formulaire d’ouverture d’un LEP et présenter votre dernier avis d’imposition, bien que certaines banques fassent directement la demande auprès de la Direction Générale des Finances Publiques.

Clôture d’un LEP : comment faire ?

Si vous souhaitez fermer votre LEP, il suffit d’en faire la demande à votre banque. Référez-vous à votre contrat d’ouverture de LEP pour respecter la marche à suivre pour clôturer votre LEP (formulaire à remplir, document à fournir, façon de communiquer avec votre banque pour réclamer la fermeture de votre LEP, etc.).

Sachez également que si votre LEP reste inactif pendant 5 ans, si vous ne respectez plus les conditions de revenus ou si vous avez ouvert plus d’un LEP à votre nom, alors votre banque peut fermer votre LEP.

Comment transférer un LEP d’une banque à une autre ?




Il n’est pas possible de transférer son LEP d’une banque à une autre. Vous devrez en effet clôturer votre LEP, récupérer les sommes placées sur cette enveloppe, et ouvrir un nouvel LEP dans votre nouvelle banque.

Nous vous rappelons qu’il n’est pas possible de détenir 2 LEP. Il faudra donc bien attendre que le premier soit fermé avant d’en ouvrir un second. Tout contrevenant s’expose au paiement d’intérêts sur les sommes déposées sur le LEP en doublon, d’éventuelles pénalités supplémentaires ainsi qu’une amende égale à 2 % des sommes placées sur ce livret.

LEP vs Livret A : faut-il choisir le LEP ou le livret A ?

Bien que le LEP et le Livret A appartiennent tous les deux à la catégorie de ce que l’on appelle l’épargne réglementée, il existe des différences importantes entre les deux livrets.

La première différence concerne la condition de revenus exigée par le LEP qui n’existe pas pour le Livret A. Il est aussi possible d’ouvrir un Livret A pour son enfant, alors que c’est impossible avec le LEP.

Une autre différence importante concerne le plafond du livret, ainsi que sa rémunération. Alors que le LEP est plafonné à 10 000 euros, le Livret A permet de placer jusqu’à 22 950 euros. Le taux de rémunération du LEP est cependant très sensiblement supérieur à celui du Livret A, à 5 % contre 3 %.

Notre avis sur le LEP




Dès lors que vous remplissez les conditions pour ouvrir un LEP, il est urgent d’en ouvrir un et de placer en priorité votre épargne sur cette enveloppe qui propose un rendement supérieur à l’inflation, sans aucun risque, avec la possibilité de récupérer ses fonds à tout moment.

Le LEP est le placement sans risque le plus rémunérateur, et qui affiche même une performance qui n’a rien à envier à d’autres classes d’actifs comme les actions et les obligations, surtout si l’on prend en compte le fait que le rendement de 5 % est net d’impôt.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.