Placer son argent : ces 20 choses à maîtriser dès la vingtaine

Le 17 juin 2020

placer-son-argent-budget

En matière d’argent, les décisions et habitudes prises pendant la vingtaine peuvent avoir des répercussions significatives pour la suite. Parce que cette décennie coïncide avec l’entrée dans la vie active, la prise d’indépendance et les premiers revenus, il est important de mettre en place des automatismes pour placer son argent, qui vous serviront tout au long de votre vie. Découvrez les 20 règles d’or sur lesquelles reposent des finances saines, à mettre en place le plus rapidement possible.

Donner à chaque euro gagné un but

Créez un budget et définissez des postes de dépenses auxquels vous rattacherez une somme définie. Ainsi, vous saurez à quoi sert votre argent, pourquoi il a été dépensé, et éviterez de basculer dans le rouge ou de culpabiliser en vous offrant un petit cadeau.

Vérifier que l’on respecte son budget très régulièrement

placer-son-argent-pouvoir-d-achat-budget

Les applis de suivi de compte sont aujourd’hui accessibles gratuitement et très simples d’utilisation. Alors pourquoi s’en priver ? Profitez-en pour vérifier fréquemment le solde de votre compte. Vous pouvez même voir où vous en êtes de votre budget en regroupant les dépenses d’un même poste ensemble (santé, vêtements, etc.).

Équilibrer ses comptes chaque mois

Vous constatez que vous avez trop dépensé ? Mettez le holà sur les achats non indispensables jusqu’à la fin du mois. Vous pouvez aussi consacrer une somme plus importante que ce qui était prévu à un poste de dépense et, le mois suivant, réduire la somme prévue à ce poste de dépense. L’important reste d’équilibrer ses comptes d’un mois à un autre et de ne pas être à découvert ou sacrifier des postes de dépenses indispensables.

Mettre de l’argent de côté mensuellement




Un budget bien construit doit vous permettre d’épargner 15 % de vos revenus par mois. Ce n’est pas toujours facile de s’y tenir et il peut être tentant lorsque la fin du mois est difficile de repousser son effort d’épargne au mois suivant. Pour éviter que cette situation s’installe, prévoyez un virement mensuel vers un compte épargne quelques jours après avoir reçu votre paie pour placer votre argent automatiquement.

Se fixer des objectifs financiers réguliers

Il est bien plus difficile d’épargner sans but que lorsque l’on sait précisément à quoi serviront ses efforts. C’est pourquoi il est si important de se fixer des objectifs avec un projet précis, le montant qui permettra de le financer et la durée que l’on s’accorde pour l’atteindre.

Arrêter de compter sur les prêts et crédits

Dès qu’une dépense imprévue arrive, vous êtes dans l’obligation d’ouvrir une nouvelle ligne de crédit ou d’emprunter à votre famille ? Il est temps d’anticiper ce qui ne peut pas l’être en créant un fonds d’urgence qui vous servira à régler les factures surprise de serrurier, plombier, garagiste, etc.

Mettre en place un plan financier

Vous devrez aussi, lorsque vous aurez constitué votre fonds d’urgence ou épargne de précaution, déterminer un certain nombre d’objectifs à plus ou moins longues échéances, définir les sommes que vous souhaitez allouer à chacun et les horizons de placement dont vous disposez pour chaque.

Commencer à économiser pour sa retraite

Le financement de la retraite fera bien évidemment parti de ces objectifs. Attention, il ne suffit pas de se dire que l’on va placer son argent pour sa retraite. Vous devrez déterminer combien, à quel âge, sur quels supports, quel premier versement, quels versements ponctuels par la suite, etc. Pour déterminer combien mettre de côté, pour un objectif long terme comme celui-ci, il est plus judicieux de fixer un pourcentage de revenus dévolu à ce projet qu’un montant fixe. En effet, vos revenus et votre pouvoir d’achat ne seront pas les mêmes à 25 ans, 40 ans ou 55 ans.

Constater ses progrès en matière d’épargne

Prenez un peu de temps pour voir régulièrement où vous en êtes de vos objectifs ! Une fois par mois ou par trimestre, regardez combien vous avez pu mettre de côté pour chacun de vos projets et combien d’euros vous sépare du montant à atteindre. C’est le plus sûr moyen de rester motivé.

Comprendre l’importance de l’investissement

Veiller à accorder une grande importance aux placements choisis. Il ne suffit pas de placer de l’argent de côté pour s’enrichir. Il vous faudra également sélectionner les investissements les plus avantageux en tenant compte de votre profil de risque et de votre horizon d’investissement. Si les livrets bancaires sont recommandés pour se créer une épargne de précaution, vous devrez aussi investir dans l’immobilier et allez voir du côté de l’investissement en Bourse pour vos placements long terme, via des actions, des OPCVM et des ETF par exemple.

Perfectionner l’art de négocier pour un crédit ou un poste




Négociez les prix. Au pire, ce que vous risquez est de payer le prix indiqué. Évidemment, il n’est pas question de se lancer dans une grande négociation à la caisse du supermarché mais pour les gros achats (maison, voiture, meubles), pour les crédits (études, permis, et ensuite immobilier, etc.), n’hésitez pas à marchander. Négociez aussi vos revenus, qu’il s’agisse d’un job étudiant, d’un stage ou de votre premier vrai travail.

Cesser les achats impulsifs et privilégier l’achat utile

placer-son-argent-reduire-achats-impulsifs

On peut dépenser 3 mois d’argent de poche en billes quand on a 8 ans. Dépenser 3 mois d’épargne dans une paire de chaussures, très belles mais qu’on ne mettra jamais parce qu’elles nous font mal aux pieds, est plus difficilement acceptable. Avant d’acheter quelque chose, on se demandera si cela sera utile au quotidien et si la dépense est vraiment indispensable.

Faire ses courses avec une liste

Pour ne pas acheter trop et limiter ses dépenses impulsives, mieux vaut avoir une liste et s’y tenir, qu’il s’agisse d’aller au Monoprix, chez Ikea ou dans un grand magasin. Cela vous permettra aussi de ne rien oublier et de ne pas avoir à retourner en magasin en devant à nouveau résister à la tentation (avec plus ou moins de succès) de ne pas acheter une théière, un saucisson, un paquet de biscuits, un jean ou une ceinture qui vous font de l’œil.

Planifier les dépenses saisonnières et éviter les imprévus

Les impôts locaux, les grandes vacances, la rentrée scolaire sont autant de gouffres financiers qui…se prévoient. Ces dépenses qui surviennent une fois par an doivent impérativement être anticipées et vous devez mettre de côté chaque mois (sur un livret bancaire par exemple) pour pouvoir payer ses échéances de manière indolore.

Profiter des avantages sociaux

Votre entreprise vous propose un plan d’épargne entreprise avec des abondements ? Vous pouvez avoir des stock options ? Votre employeur paye une partie de vos chèques emploi service ? Vous avez droit à une prime à la naissance d’un enfant ? Faites toujours la demande et veillez à bénéficier de tous les avantages qui vous reviennent de droit. Ils sont faits pour ça et doperont votre pouvoir d’achat.

Continuer à réseauter et ne rater aucune opportunité

Rencontrez des professionnels de votre secteur, maintenez le lien avec vos anciens collègues de travail et gardez votre CV à jour. Vous serez ainsi en mesure de détecter toutes les opportunités et de les saisir dès qu’elles se présentent.

Savoir vers quel interlocuteur se tourner




Pour la gestion de votre argent, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel : votre conseiller bancaire mais aussi pourquoi pas un conseiller en gestion de patrimoine. Si vous avez des projets d’achat immobilier, tournez-vous vers un courtier. Vous allez vous marier, prenez rendez-vous chez le notaire pour vous faire expliquer les différents contrats de mariage. Tout au long de votre vie, ayez le réflexe de vous faire accompagner par les professionnels les plus compétents en la matière.

Protéger son épargne du fisc

Il ne suffit pas de placer son argent et gérer sainement ses finances. Vous aurez aussi intérêt à opter pour des stratégies de défiscalisation pour payer moins d’impôt. De nombreux investissements dans des fonds, ou l’investissement locatif notamment, permettent de bénéficier de réductions d’impôts avantageuses.

Savoir se montrer généreux

Amasser de l’argent ne suffit pas. Il faut donner du sens à son épargne. C’est le principe même du plan financier qui fixe des objectifs qui jalonnent la vie (achat résidence principale, secondaire, financement des études des enfants, de la retraite, etc.). Mais vous pouvez aussi donner du sens à votre argent en soutenant une cause qui vous tient à cœur et pour laquelle vous souhaitez faire un don. Cerise sur le gâteau : vous bénéficierez alors d’une réduction d’impôt.

Trouver le juste équilibre entre épargne et plaisir

Le plus important reste de trouver un équilibre entre travail, épargne et petits (et grands) plaisirs. On gagne des sous pour vivre, et non l’inverse.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Famille retraite-comment-recuperer-argent-erreur
Placements bilan-patrimonial-gestion-patrimoine
Assurance vie assurance vie en ligne
Placements apport-cession-reinvestir