Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*
Financer ses études supérieures : une multitude de solutions

Financer ses études supérieures : une multitude de solutions




Le coût des études supérieures freine l’accès aux grandes écoles réputées chères. Pourtant il existe une multitude de solutions pour pouvoir intégrer l’école ou l’université de ses rêves. De nombreux modes de financement permettent d’entrer dans l’établissement pour lequel vous possédez les moyens… intellectuels, sans vous soucier des financiers.

Café du Patrimoine, en partenariat avec Audencia vous aide à y voir plus clair parmi toutes les solutions de financement d’études possibles en vous en présentant les grandes lignes pour que vous puissiez choisir la solution la plus adaptée à votre situation personnelle.

Les prêts pour financer ses études

La solution la plus connue et la plus usitée est sans aucun doute le recours aux prêts.

Prêt via les banques

Les banques proposent parmi leur large offre de prêts des produits destinés aux étudiants. Ces prêts étudiants ou crédits étudiants sont destinés aux jeunes de 18 à 28 ans. Si aucun justificatif de dépenses de votre part n’est requis, en revanche, il faut justifier d’une inscription en établissement d’études supérieures. Les sommes prêtes varient mais tournent généralement autour de 30 000 € à 45 000 € pour une durée oscillant entre 9 à 12 ans environ.

N’hésitez cependant pas à négocier le taux, la somme empruntée, la durée du prêt. Vous pouvez adapter votre prêt à vos besoins.

À noter également : il existe bien souvent des partenariats passés entre les banques et les écoles, initiative à rapprocher des 300 000 étudiants français qui contractent chaque année un prêt pour leurs études. Ces partenariats permettent de profiter de prêts plus avantageux et même d’autres avantages sur des produits et services bancaires. Par exemple, une admission à telle ou telle école peut vous permettre de recevoir une somme d’argent pour l’ouverture d’un compte ou encore bénéficier d’une carte premier au même prix qu’une carte classique. Renseignez-vous auprès du bureau des élèves de votre école.

Vous pouvez retrouver tous nos conseils et notre comparatif sur les prêts étudiant dans notre article Prêts étudiants comparatif des crédits pour les étudiants

Prêt via le crowdfunding

Le crowdfuning qui connaît un essor considérable se positionne désormais sur le marché du financement des études supérieures. Ce dispositif émergent constitue une alternative intéressante aux prêts étudiants proposés par les banques. Le principe est simple : vous payez vos études grâce aux prêts d’un ou plusieurs investisseurs particuliers. La mise en relation se fait via une plateforme de crowdlending (crowdfunding de prêt). Plusieurs plateformes spécialisées dans le financement participatif des études ont récemment vu le jour, parmi lesquelles StudentBack, EdukLab et Edukys. En matière de « Crowdfunding et de financement d’études, tout reste à inventer » estime Adrien Aumont, cofondateur de KissKissBankBank  et qui étudie actuellement la possibilité d’ouvrir davantage sa plateforme Hello Merci aux emprunts solidaires à taux 0 pour les étudiants.

Les plateformes de crowdfunding spécialisées dans le financement des études ont aussi cet avantage indéniable qu’elles servent également à mettre un pied dans la vie active. En effet, au-delà de l’objectif financier, ces plateformes présentent l’opportunité de se constituer un premier réseau professionnel.

Vous pouvez retrouver tous nos conseils sur le crowdfunding et notre tableau comparatif dans notre article Comparatif crowdfunding financement participatif

Les bourses pour financer ses études

Les bourses sur critères sociaux

La bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux est destinée à aider les étudiants issus des milieux les plus modestes. Elle est attribuée pour dix mois en fonction des ressources et des charges des parents ou du tuteur légal appréciées par rapport à un barème national et de deux critères d’attribution : l’éloignement entre le domicile et le lieu d’études et le nombre d’enfants à charge du foyer fiscal de référence.

De nombreux organismes privés distribuent également des bourses sur critères sociaux tels que la fondation Jacques Lambert, la fondation Marcel Bleustein-Blanchet ou encore la Fondation Etchebès. Ces bourses attribuées par des fondations externes sont en effet accessibles aux étudiants faisant face à des difficultés financières.

Les bourses au mérite

Il existe également des bourses au mérite. Ces enveloppes destinées au financement des études sont distribuées aux étudiants les plus prometteurs en tenant parfois compte de la situation financière des parents, parfois non. Elles ont pour but d’encourager et récompenser l’excellence. Les fondations Francis Bouygues ou Euris distribuent de telles bourses.

Enfin, il existe également des bourses internes proposées par les écoles elles-mêmes. En complément des aides publiques ou privées, les écoles proposent leurs propres systèmes d’aides sous la forme de bourses internes et bourses d’excellence. De grandes écoles comme l’Essec ou HEC en sont dotées mais aussi des écoles plus confidentielles comme la Web School Factory.

Les bourses locales et bourses de mobilité

Des bourses locales sont également accordées par des institutions publiques et privées afin de favoriser l’apprentissage d’un savoir, d’un métier dans une région donnée ou au contraire, des bourses de mobilité existent qui permettent de mettre l’expérience internationale au cœur de la formation, notamment les bourses Erasmus mais aussi des bourses internes qui financent tout ou partie de la scolarité des étudiants à l’international.

Toutes ces bourses et aides permettent de bénéficier de réduction des frais de scolarité, de participation aux frais de vie, d’attribution de prêt d’honneur sans intérêts.

Les jobs étudiants pour financer ses études

Pour financer ses études, on peut bien sûr également avoir recours aux jobs étudiants.

Un petit boulot pour payer ses études

Ces petits boulots en vue de payer ses études peuvent être trouvé seul ou bien être proposés par l’école. En effet, nombreux sont les établissements d’études supérieures qui proposent aux élèves qui en ont le plus besoin mais ne pourraient prétendre à l’octroi d’une bourse sur critères sociaux. Que vous ayez trouvé seul le job qui vous permettra de financer vos études ou que vous l’ayez décroché par l’intermédiaire de votre école, des aménagements d’emploi du temps sont très souvent possibles pour les étudiants qui doivent composer avec les contraintes horaires qu’impliquent un CDD ou un CDI.

La junior entreprise

Enfin, les junior entreprises sont aussi un moyen de décrocher un job étudiant. Ces junior entreprises permettent aux étudiants de travailler contre rémunération pour les entreprises partenaires de l’école avec cet immense avantage que, bien souvent, les missions sont en rapport avec le cursus de l’étudiant et qu’il peut mettre à profit son enseignement et ses compétences dans ce qui sera une première expérience professionnelle directement lié à son champ d’expertise.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.