Prêt étudiant : comparatif des crédits pour étudiants

Le 15 février 2019

pret-etudiant

bourse-valeur-turbo-societe-generale

Tout étudiant de plus de 18 ans peut solliciter un prêt pour financer ses études auprès d’un établissement financier. Café du Patrimoine a identifié les meilleures offres du moment et vous dit tout sur les prêts étudiants.

Les caractéristiques du prêt étudiant

pret-etudiant-credit-etudes

Un prêt étudiant est un crédit à la consommation dit « affecté », c’est-à-dire que son objectif est connu : financer ses études. Quel que soit votre profil ou votre situation, vous pouvez faire une demande de prêt étudiant auprès d’une banque. Il a vocation à payer les frais de scolarité, de matériel, mais aussi d’hébergement, de nourriture, de transport, etc. pendant la durée de vos études. Ce crédit à la consommation, s’il est destiné aux étudiants de 18 à 28 ans environ, ne nécessite aucun justificatif de dépenses de votre part.

Prêt étudiant : les conditions à réunir pour souscrire un crédit

  • L’âge, nous l’avons dit, est compris entre 18 et 28 ans (30 ans parfois).
  • L’inscription en établissement d’études supérieures (école, université) doit être attestée.
  • La nationalité française est requise ou, à défaut, la preuve que vous résidez en France depuis au moins 5 ans.
  • La caution d’un tiers est généralement demandée.

Si vous réunissez ces conditions, vous pouvez espérer emprunter jusqu’à 45 000 € (voire plus), sur une durée maximale de 9 à 12 ans selon les enseignes, sachant que la durée peut souvent être modulée, sans pénalités.

Les modalités de remboursement d’un crédit souscrit pour ses études

Dans un premier temps, durant vos études, vous pouvez ne rembourser que les intérêts d’emprunt – franchise partielle – ou ne rien rembourser – franchise totale. Dans un second temps, vous remboursez votre crédit à proprement parler.

Crédit étudiant : les différentes garanties possibles

Les établissements bancaires, à la souscription, vous demanderont une caution ou la justification de revenus (un job étudiant par exemple), souvent condition sine qua non de l’obtention de votre crédit. Cependant, le prêt étudiant garanti par l’État vous permet d’emprunter de l’argent pour financer vos études, sans devoir fournir à la banque la caution d’un proche ou une preuve de revenus. L’État se porte alors garant auprès des banques partenaires (la Société Générale, le Crédit Mutuel, le C.I.C., les Banques populaires et les Caisses d’épargne du groupe B.P.C.E.), par le biais de la Banque publique d’investissement (Bpifrance), qui paiera vos mensualités en cas de défaillance de votre part. Le prêt étudiant garanti par l’État a un montant maximum de 15 000 euros et une durée de remboursement minimale de 2 ans.

Attention : l’État garantit le risque de défaillance à hauteur de 70 % seulement et, par conséquent, certains établissements bancaires limitent tous les ans, le nombre de prêts étudiants garantis par l’État consentis.

Sachez aussi que ce dispositif ne créé pas un droit au crédit étudiant et les banques possèdent toujours la liberté d’accepter ou de refuser un prêt, en cherchant notamment à ne pas favoriser les situations de surendettement des familles.

Les alternatives au prêt étudiant

Il existe également de nombreux crédits jeunes sans obligation d’être étudiant, avec généralement une durée maximale beaucoup plus courte (environ 36 mois), à destination de jeunes âgés le plus souvent de 18 à 30 ans. Par exemple, la Société Générale propose un « Crédit Expresso So actif », réservé aux jeunes de 18 à 29 ans, qui permet d’emprunter une somme de 7 000€ maximum sur une période de 60 mois maximum avec un TAEG fixe de 1,99%.

Prêt étudiant taux 0

Les prêts à taux zéro à destination des jeunes sont également monnaie courante mais dans ce cas, le plafond du prêt est relativement bas : 2 000 € par exemple, pour l’offre de la Caisse d’Épargne. Les offres de crédit intitulées « avance rentrée », « avance sur bourse du CROUS » ou « offre permis 1 € par jour » affichent également un montant maximal d’emprunt peu élevé.

Comparatif des prêts étudiants

Par TAEG (taux annuel effectif global) réservés aux étudiants majeurs

BanqueTauxDurée maximaleMontant maximalFrais de dossierAge limiteVoir l’offre
CIC : Prêts ÉtudesTAEG fixe de 0,90 %(1)10 ans80 000 €OffertsNon communiquéVoir l’offre
Caisse d’ÉpargneTAEG de 0,90 % à 3,5 % selon la caisse10 ans45 000 €0 €28 ansVoir l’offre
Société Générale : Prêt Étudiant évolutifTAEG fixe de 1 %9 ans120 000 €30€Non communiqué
Voir l’offre
BRED Banque populaire : Prêt ÉtudiantTAEG fixe de 1 %10 ans35 000€Offerts27 ansVoir l’offre
BNP Paribas : Prêt ÉtudiantTAEG fixe de 1,50 %12 ansPas de limiteOffertsNon communiqué
Voir l’offre
LCLNon spécifié10 ans60 000 €0 €28 ansVoir l’offre
La Banque PostaleNon spécifié9 ans35 000 €0 €27 ansVoir l’offre

(1) Taux réservé aux détenteurs d’un Contrat Personnel Jeunes CIC

Les offres de prêts étudiants varient fortement d’un réseau bancaire à un autre, d’une caisse à une autre, et bien souvent d’un étudiant à l’autre, au sein d’un même établissement. Certains ont signé des partenariats avec des écoles et/ou des mutuelles afin de proposer aux étudiants des taux préférentiels. Vous obtiendrez la liste des éventuels organismes concernés auprès des agences bancaires. Notez aussi que certains établissements bancaires comme le LCL proposent systématiquement des tarifs plus avantageux aux enfants étudiants de leurs clients.

Conseils pour décrocher un prêt étudiant

Négocier son prêt et présenter un projet professionnel clair et cohérent

N’hésitez pas à négocier le taux, les frais et tout type d’avantage avec, à l’appui, votre dossier bien ficelé expliquant votre projet professionnel futur. Plus vous semblerez sérieux et réfléchi, plus la négociation sera pour vous fructueuse.

En matière de frais bancaires, tout se négocie !

La souscription à un prêt étudiant peut être l’occasion de demander une carte bancaire gratuite, par exemple.

Consultez également notre article Comparatif des banques les moins chères

Faire jouer ses relations

En l’absence de revenus propres, vous devrez compter sur la caution solidaire d’une personne de votre entourage. Si cette personne est un bon client dans sa propre banque, vous avez sûrement intérêt à solliciter cette dernière, mais n’oubliez jamais de faire jouer la concurrence.

Étudier la concurrence et les différentes offres de prêts étudiants

Référez-vous au tableau ci-dessus, étudiez les différentes offres de prêts étudiants et épluchez les conditions, taux, montant maximum d’emprunt avant de prendre rendez-vous avec votre conseiller bancaire (ou celui de vos parents). Entamez une négociation en connaissant l’offre de la concurrence pour alimenter la discussion. Cela prouvera également votre sérieux.

Si vous n’obtenez pas gain de cause, n’hésitez pas à aller voir ailleurs. Attention tout de même à ne pas être trop gourmand et à rester raisonnable. Vous ne pouvez pas demander un prêt à taux zéro sur 25 000 euros avec une carte premium gratuite et des frais de tenue de compte inexistants sous prétexte que vos parents sont clients de l’agence depuis 20 ans.

Pour rappel : Les offres varient considérablement d’un réseau à un autre, d’une région à une autre et même d’une banque à une autre.

Credits photos : Unsplash

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


investir-assurance-vie
assurance-vie-binck
finance-senior-patrimoine-retraite
lmnp-investir-immobilier-neuf-ancien