Rejoignez +28 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site


Investir dans les fonds flexibles

Le 19 mars 2018

banniere-xtb-juillet-2018

Plutôt que de reposer sur une répartition fixe entre les classes d’actifs actions, obligations et monétaire, les fonds flexibles proposent une allocation variable, fonction des conditions économiques et de marché. Leur but est de dégager une performance plus régulière, donc supérieure aux profilés figés. Mais tous ne se valent pas. Café du Patrimoine vous présente les caractéristiques des fonds flexibles, les éléments à prendre en compte pour bien choisir son fonds flexible et notre sélection des fonds les plus intéressants du moment.

Les caractéristiques des fonds flexibles

Les fonds flexibles constituent une offre en fort développement. Vendus avec la “promesse” d’un rendement supérieur aux fonds à l’allocation fixe, ils s’adressent potentiellement à tout type d’investisseur recherchant un fonds diversifié.

Là où les fonds profilés sont constitués sur la base d’un profil de risque déterminé, au choix : prudent, équilibré ou dynamique (les formulations peuvent varier), les fonds flexibles sont des OPCVM qui reposent sur une approche opportuniste des marchés. Il s’agit de s’exposer au maximum à la hausse des marchés et d’en supporter la baisse au minimum en faisant varier l’allocation du portefeuille.

Les fonds flexibles sont donc en théorie moins corrélés au marché action que des fonds classiques. Il est particulièrement important de vérifier que c’est bien le cas. Il est également très important d’étudier la corrélation des fonds avec les autres marchés pour bénéficier des effets de la diversification.

Les fonds flexibles sont parfois agrémentés d’une étiquette “patrimoniale” derrière laquelle il est bon de savoir lire. Vous pouvez retrouver notre article Investir dans les fonds patrimoniaux consacré à ce sujet pour en savoir plus.

5 conseils pour choisir les meilleurs fonds flexibles

Café du Patrimoine vous présente les facteurs permettant d’apprécier la qualité d’un fonds.

La performance des fonds flexibles

Il convient d’apprécier la performance d’un fonds flexibles sur une durée a minima égale à la durée d’investissement recommandée dans le prospectus du fonds : cette durée n’est donc dans les faits quasiment jamais inférieure à 3 ans. Cependant, il peut être intéressant de regarder le comportement du fonds sur 5 ans pour appréhender son comportement sur un cycle économique même si cette notion est moins stable que par le passé, en raison de la succession de crises rapprochées.

La volatilité des fonds flexibles

Il convient de mesurer la volatilité d’un fonds flexible en calculant sa volatilité à plusieurs échéances, par exemple sur 1, 3, 5 et 8 ans et d’établir ensuite la moyenne.

Généralement, les fonds les moins volatils, c’est-à-dire qui affichent des volatilités systématiquement inférieures à 5 %, sont des fonds flexibles prudents.

La perte maximum d’un fonds flexible

La perte maximale ou max drawdown est un indicateur du risque d’un portefeuille choisi sur la base d’une certaine stratégie. Il mesure la plus forte baisse dans la valeur d’un portefeuille et correspond à la perte maximale historique supportée par un investisseur qui aurait acheté au plus haut et revendu au plus bas, et ce pendant une durée déterminée.

Le ratio de Sharpe d’un fonds flexible

Le ratio de Sharpe permet de confronter les rendements d’un fonds avec sa volatilité. Il mesure le rendement obtenu par point de risque pris. Plus un ratio de Sharpe est élevé, plus l’équipe de gestion aura su créer de la performance tout en maîtrisant la volatilité.

Le ratio de Sortino d’un fonds flexible

Le ratio de Sortino permet de confronter le rendement du fonds, non pas avec sa volatilité comme le fait le ratio de Sharpe, mais par rapport à son downside risk ; c’est-à-dire que l’on considèrera la volatilité uniquement dans les périodes baissières. L’analyse du ratio de Sortino est assez semblable à celle du ratio de Sharpe : plus le ratio de Sortino est élevé, meilleur a été le fonds.

Pour tout savoir sur les critères de sélection d’un fonds, consultez notre dossier 10 critères pour choisir un fonds d’investissement

Les 3 fonds flexibles les plus intéressants du moment

Une analyse Quantalys récente* met en lumière 3 fonds flexibles qui ont su limiter les dégâts lors des récentes phases baissières et profiter de la hausse des marchés lorsque cela était possible.

HMG Rendement D : la performance avec une volatilité maîtrisée

Avec une performance pour l’année 2017 dépassant les 17 %, ce fonds d’HMG Finance affiche également le meilleur Ratio de Sharpe et le meilleur Ratio de Sortino de la dernière étude sur les fonds flexibles de Quantalys. Sa maîtrise de la volatilité est donc à saluer. Il convient très bien aux profils prudents. À noter. Il s’agit d’une gestion active discrétionnaire, on surveillera donc de près la composition de l’équipe.

Dorval Convictions PEA P : une gestion flexible adaptée à l’évolution des marchés européens

Le fonds de Dorval Asset Management dégage en 2017 une performance supérieure à 14 %. À noter : ce fonds adopte une approche value basée sur la recherche de titres s’échangeant en Bourse en-dessous de leur valeur intrinsèque (valeur réelle de l’entreprise), avec un stock-picking sélectif d’entreprises européennes, première zone économique mondiale.

Otea 1 A : un très bon fonds profil défensif au sein de la catégorie des fonds actions

Ce fonds « défensif » et donc au positionnement très sécuritaire affiche tout de même 10,85 % de performance pour 2017. Il se distingue évidemment par des scores très élevés concernant le ratio de Sortino et le ratio de Sharpe. À noter : ce fonds d’OTEA Capital est basé sur une approche value qui combine les approches bottom-up et top-down.

Même si les performances passées ne présagent en rien des performances futures, elles restent malgré tout un bon indicateur, même si comme on vient de le voir dans cet article les performances d’un fonds ne peuvent pas se juger sur une période aussi courte, l’analyse des phases baissières est, pour un fonds flexible, riche d’enseignements.

*Étude trimestrielle du l’Observatoire de la gestion flexible par Quantalys avec des données arrêtées au 31 décembre 2017.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


credit mode financement generalise Europe
louer-son-logement-pendant-vacances
dossier-phare-livret
comparateur credit immobilier

Comparateur crédit immobilier en ligne

Café du Patrimoine vous présente son comparatif des dernières offres de crédit immobilier des banques en ligne en mettant en lumière leurs caractéristiques, leurs avantages […]