OPCVM : quels sont les frais des fonds ?

Le 13 août 2018

investir-turbo-valeur-bourse

OPCVM-frais-fonds

banniere-ass-vie_300-250

Les frais d’un OPCVM peuvent sensiblement différer. Focus sur les frais les plus courants et leurs variations selon le type de fonds.

Une récente étude de l’AMF analysant les frais de plus de 8 000 fonds a relevé des frais significativement élevés pour pas moins de 148 fonds. Il convient donc d’être particulièrement attentif à cet élément avant d’investir dans des OPCVM.

Les différents frais d’un OPCVM

La gestion active pratiquée dans les OPCVM (Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières), que ces derniers soient investis en actions, en obligations ou diversifiés, implique des frais. Ces coûts viennent réduire la performance finale de vos investissements, aussi est-il capital de les étudier attentivement avant d’investir.

Auparavant, le prospectus validé par l’AMF faisait état d’un total de frais sur encours, qui comprenaient :

  • des frais de gestion rémunérant les services des gérants et de la société de gestion ;
  • des frais rémunérant le dépositaire et le teneur de compte ;
  • des frais de distribution ;
  • des commissions de mouvement facturées à chaque opération au sein du fonds ;
  • une éventuelle commission de surperformance facturée lorsque l’OPC (organismes de placement collectifs) dépassait ses objectifs de performance préalablement fixés ;
  • des droits d’entrée et de sortie ajoutés lorsque l’OPCVM souscrivait ou rachetait des parts ou actions d’un autre OPCVM.

Depuis la création du DICI, document d’information clé de l’investisseur, ces frais sont réunis sous l’appellation “frais courants”. Mais attention, ces frais courants n’incluent pas l’éventuelle commission de surperformance, qui figure sur une ligne différente dans le tableau des frais. Pour calculer votre performance nette, vous devez donc ôter de la performance brute de l’OPCVM non seulement les frais courants, mais la potentielle commission de surperformance, calculée sur la part de performance qui est supérieure à l’objectif défini dans le DICI et le prospectus.

Les droits d’entrée (à l’achat de parts) et de sortie (à la revente des parts) continuent de figurer sur des lignes différentes dans le tableau des frais.

Pour en savoir plus sur le prospectus d’un fonds, consultez notre article Comprendre le prospectus d’un fonds pour bien investir

Des frais plus ou moins importants selon la nature du fonds

Selon l’AMF, les fonds majoritairement investis en actions présentent des frais comparativement plus élevés. L’Autorité des marchés financiers présente les multiples raisons qui peuvent amener à des différences de niveau de frais courants :

  • les services de distribution
  • la taille du fonds (économies d’échelle possibles ou non)
  • la domiciliation et le montant minimum de souscription

À noter : Pour des classes d’actifs équivalentes, les fonds étrangers présentent en moyenne un niveau de frais un peu plus élevé que les fonds français.

Good Value for Money s’est penché sur les frais internes aux unités de compte de différents type de fonds pour 2017 et là aussi le constat est sans appel : le montant des frais varie fortement selon la nature du fonds. Ainsi, sans grande surprise, les moins onéreux sont les fonds de gestion indicielle automatisée avec des frais s’élevant à 0,36 % par an, les frais de gestion des fonds obligataires d’élèvent eux à 1,25%,  les frais de gestion courants moyens des fonds profilés sont de 2,05 % par an et ceux de la gestion flexible de 2,45 %.

Les frais courants élevés des fonds alternatifs

Une précédente Lettre de l’observatoire de l’épargne publiée par l’AMF révélait également que les taux de frais courants les plus élevés concernaient les OPCVM de fonds alternatifs. La raison est simple : lorsqu’un fonds de fonds investit dans d’autres OPCVM, on assiste à une accumulation de frais : chaque achat et revente de parts est facturé à l’OPCVM dont vous détenez des parts, qui vous les facture à son tour.

Lire aussi notre article OPCVM : quel type de fonds choisir ?

Les frais inégaux pratiqués par les sociétés de gestion

« La dispersion des frais est très importante, exception faite des fonds monétaires. Cependant, les frais élevés (supérieurs au 3ème quartile) sont principalement le fait de fonds de petite taille. Ainsi, les OPCVM dont les frais courants sont supérieurs à la valeur du 3ème quartile représentent seulement 12,69 % des encours totaux » explique l’AMF dans son rapport. On notera également que le gendarme des marchés financiers pointe 148 OPCVM, représentant 0,33 % des encours gérés, qui affichent des frais significativement plus élevés que leurs concurrents. Les frais courants pour les fonds actifs mixtes de droits français se situent aux environs de 1,58 %. Les frais courants des fonds actifs mixtes des OPCVM représentant des frais significativement élevés selon l’AMF atteignent eux 3,47 %. Cependant, rappelons qu’il ne faut pas choisir un support seulement par rapport au niveau des frais prélevés par le gérant d’actifs mais aussi et surtout en fonction de la performance du fonds. De plus, faites particulièrement attention aux fonds de fonds qui peuvent facilement afficher des frais bas, mais en réalité en prélever davantage via les fonds sous-jacents.

PEA, compte titres et assurance vie : les frais liés à l’enveloppe de placement

Nous vous rappelons en outre qu’aux frais associés à l’investissement en OPC (organisme de placement collectif) viennent s’ajouter d’éventuels frais liés à l’enveloppe de placement au sein de laquelle vous logez vos parts. Vous ne règlerez pas les mêmes frais selon que vous détenez un compte-titres, un PEA ou un contrat d’assurance-vie. Pour les deux premiers, des droits de garde peuvent vous être demandés même si on trouve de plus en plus de courtiers en ligne qui ne facturent plus ce type de frais. Pour les contrats d’assurance-vie en unités de compte, des frais de gestion annuels sont prélevés au titre du contrat. La grande majorité de ces contrats prévoit des frais de gestion compris entre 0,50 et 1 % par an, qui viennent s’ajouter aux frais courants des OPC.

Ainsi, concernant l’assurance-vie, cette accumulation de frais peut fortement nuire à la performance de vos unités de compte (UC). Good Value For Money alerte : « un épargnant ayant investi sur une UC Actions dans un contrat d’assurance vie se verra donc prélever en moyenne annuellement 0,90 % au titre des frais de gestion sur UC du contrat, et 2,10 % au titre des frais de gestion internes au support, soit 3 % au global ». D’où ce constat : « Il faut que l’unité de compte dans laquelle l’épargnant investit progresse d’au moins 3 % par an pour que ce dernier préserve son capital ».

Sachez qu’en tant que porteur de parts d’un OPC, vous êtes tenu informé des changements affectant les frais. La société de gestion a l’obligation de vous prévenir de tout changement au moins un mois avant que celui-ci ne soit effectif et d’accepter que vous revendiez vos parts sans régler de frais.

Soyez donc attentifs non seulement au taux de frais affiché par l’OPC qui vous intéresse, mais aussi à son évolution. N’hésitez pas à négocier les droits d’entrée, dont le taux précisé dans le DICI est un chiffre maximal qui peut fréquemment être revu à la baisse, surtout si le montant de la souscription est conséquent.

Comparatif des courtiers en ligne pour investir dans des OPCVM

Top courtiers en ligneLes offres du momentVoir offres
courtier-degiro0,04% par ordre sans minimum sur Euronext. Accès à 2 millions d’instruments et 60 places boursières. Aucuns frais cachés. Aucun dépôt minimum. Inscription en ligne*
Découvrez
courtier-bourse-direct431 OPCVM sans frais d'entrée dont 143 éligibles au PEA

A partir de 0,99€ l'ordre de Bourse, frais de transfert remboursés et formation gratuite*
Découvrez
Logo Binck400 fonds sans frais d'entrée, 200 fonds éligibles au PEA

Transfert 100% remboursé dans la limite de 2000€ et ProRealTime offert jusqu’au 31/12/20 inclus*
Découvrez
2 000 OPCVM sans frais d'entrée

1000€ de courtage remboursés + prise en charge des frais de transfert + ProRealTime offert jusqu’au 09/01/20*
Découvrez
700 fonds sans frais d'entrée

100 ordres offerts et remboursement de vos frais de transfert jusqu'au 06/01/20*
Découvrez
logo-boursorama-banque+1500 OPCVM sans frais d'entrée

A partir de 1,99€ l'ordre de Bourse et remboursement de vos frais de transfert x2*
Découvrez
19 fonds sans frais d'entrée

Frais de transfert de PEA et Compte-titres remboursés*
Découvrez
*Voir conditions sur le site. Investir comporte des risques de perte.

 Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


pret-relais-credit-court-terme
assurance habitation garanties obligatoires
crowdlending-pret-investir-epargne