Rejoignez +31 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Finances et budget : quand pouvez-vous avoir des enfants ?

Le 12 avril 2018

banniere-ass-vie_300-250

finance-budget-quand-avoir-enfant

Avoir des enfants, ça n’a pas de prix. Mais en fait, cela a tout de même un coût. Et l’addition est plutôt salée. Pour garantir à votre bébé d’arriver dans un environnement favorable et n’avoir en tête que son bien-être, voici les 5 étapes à avoir atteintes avant de mettre au monde la relève.

Avoir un emploi stable et une carrière bien amorcée

Avoir un travail fixe et pérenne est essentiel pour supporter financièrement une famille. Il ne s’agira pas forcément d’un emploi en CDI (même si c’est la situation la plus sécurisante et donc idéale de ce point de vue) mais d’une activité professionnelle relativement stable et vous assurant des revenus réguliers. Si vous exercez une profession libérale, par exemple, il est préférable d’attendre de s’être constitué une clientèle. Au sein d’un couple, il est recommandé que l’un des deux au moins soit dans cette situation. Cela vous permettra d’envisager sereinement frais de garde et augmentation des dépenses de biens de consommation et alimentation qui accompagnent l’arrivée d’un enfant.

Le salaire n’est pas le seul élément à prendre en compte dans votre recherche d’un emploi stable. Un CE avantageux pour les enfants, une politique accommodante en matière de jours de congé enfant malade, une mutuelle d’entreprise hyper intéressante pour vous et vos ayants droits sont autant d’atouts auxquels on ne prête pas attention avant de devenir parent mais qui revêtent ensuite une importance considérable.

Budget : avoir des revenus disponibles suffisants

On dit souvent que l’achat de sa résidence principale est la dépense la plus importante d’une vie. En réalité, pour nombre de ménages, il s’agira plutôt de l’éducation de ses enfants. La dernière étude du label « Approuvé par les Familles » réalisée en 2017 a calculé le budget moyen consacré à un enfant en 2016. Dans plus d’une famille sur deux, un enfant coûte 800 euros en moyenne par an, hors alimentation bien sûr. On le voit, les dépenses liées à l’agrandissement de la famille sont considérables et pèsent réellement sur le portefeuille. Pour anticiper au mieux ses dépenses supplémentaires et ne pas se trouver pris au dépourvu, estimez combien vous coûte votre enfant par mois en prenant en compte tous les postes de dépenses (école, frais de garde, alimentation, habillement, loisirs, etc.) et reportez-le dans votre budget familial.

Certes, élever des enfants vous coût de l’argent mais cela vous en fait aussi gagner ! En effet, vos enfants vous font économiser des impôts. Pensez aussi à prendre en compte ce paramètre dans l’élaboration de votre budget.

Avoir des économies en cas d’urgence ou imprévu

Un fonds d’urgence, élément indispensable pour tout individu, devient crucial pour tout parent. Il vous permettra de réparer en urgence en attendant que l’assurance vous rembourse la fenêtre brisée par votre fils qui a cru bon de jouer au foot devant la porte vitrée du salon. Le fonds d’urgence pourra aussi servir à couvrir le rétroviseur cassé par votre fille  en rangeant son vélo dans le garage et non couvert par la franchise, etc.

Un fonds d’urgence, détenu sur un livret accessible à tout moment, d’un montant équivalent à 3 à 6 mois de revenus devrait vous permettre de parer à toutes les éventualités sans aucun problème. Reste à le constituer et l’alimenter après chaque prélèvement. Pour cela, pas de miracle, il faut pouvoir épargner.

Choisir un logement en fonction de votre famille

Des revenus stables et qui vous permettent de subvenir aux besoins de votre famille et une épargne destinée à anticiper tous les coups durs ne sont pas les seuls éléments dont vous aurez besoin. Il vous faudra aussi disposer d’un logement assez grand pour accueillir toute votre famille. Que vous soyez propriétaire ou locataire, il convient de loger petits et grands dans les meilleures conditions possibles.

La perspective de devenir parent conduit souvent à changer de logement pour une surface plus grande. Elle est également souvent à l’origine de son premier achat immobilier.

Épargner pour assurer l’éducation de vos enfants

Même si le prix des études en France n’atteignent pas en France les sommes considérables qu’il faut débourser aux États-Unis ou au Royaume-Uni, les étude supérieures représentent un coût non négligeable, surtout si vos enfants envisagent d’intégrer une école de commerce (un MBA à HEC dépasse les 45 000 euros de frais de scolarité). Mais même la scolarité dans une école avec des frais beaucoup moins élevés peut s’avérer un véritable gouffre financier si votre enfant est amené à aller étudier dans une ville loin de votre domicile et que vous devez aussi payer la location de son studio ou son appartement. Ajoutez à cela quelques trimestres passés à l’étranger et l’on atteint alors des sommets.

Sachez toutefois que les dépenses pour un enfant étudiant n’ont pas à être supportées en totalité par les parents. De nombreux prêts étudiants existent qui permettent de répartir la charge financière entre parents et enfants, voire de vous en dédouaner totalement. L’apprentissage peut également être une solution avantageuse. Outre le fait que ce type de formation implique une meilleure entrée sur le marché du travail, les frais de scolarité sont supportés par l’entreprise dans laquelle l’étudiant effectue son alternance.

Une situation idéale vers laquelle tendre

Idéalement, il convient d’avoir franchi ces 5 étapes avant d’avoir des enfants. Mais il ne s’agit là que d’une situation idéale. Le meilleur moment pour avoir des enfants reste celui où vous en voulez et ne pas être en mesure de cocher ces 5 étapes ne signifie pas que vous ne devriez pas avoir d’enfants ou que vous êtes destiné à finir ruiné si vous le faites. Prenez-les plutôt comme des objectifs à atteindre. Ils vous aideront à améliorer vos finances personnelles.

Vous verrez, une fois qu’il seront grands et vous âgés, loin d’avoir fini ruiné, vous vous demanderez comment leur transmettre votre patrimoine !

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


achat-voiture