Rejoignez +33 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Quantitative easing (assouplissement monétaire)

banniere-ass-vie_300-250

Le quantitative easing ou assouplissement monétaire constitue un ensemble de mesures dites non conventionnelles mises en oeuvre par les Banques centrales.

Au-delà de la fixation des taux d’intérêt (taux directeur en premier lieu), les Banques centrales ont la possibilité d’émettre de la monnaie, de racheter les titres de dette émis par les entreprises ou encore de reprendre et/ou garantir les actifs douteux des banques.

La Fed mène depuis fin 2010 une vaste politique de quantitative easing visant à soutenir une économie fragilisée. Elle rachète 85 milliards d’actifs – Treasury bonds et actifs adossés aux créances hypothécaires – par mois. Cette politique contribue à maintenir le dollar à un faible niveau d’appréciation ainsi qu’à faciliter le recours à l’endettement comme les exportations.

Mais le 18 décembre 2013, la Fed a annoncé un changement de cap dans cette politique ultra-accomodante : les rachats passent, dès janvier 2014, de 85 à 75 milliards de dollars mensuels. C’est ce que l’on appelle le tapering.

La Bank of Japan mène elle aussi une large opération de quantative easing pour soutenir l’économie du Japon.

#

Derniers Dossiers


groupement-foncier-forestier
strategies-defiscalisation
impot-fiscalite-ifi-succession
pret-etudiant