Acheter des actions à partir de 10€ et sans commission. Risque de perte en capital*

Défiscalisation




Défiscalisation : une stratégie visant à payer moins d’impôts

La défiscalisation consiste à réduire le montant de ses impôts (impôt sur le revenu, impôt sur la fortune immobilière ou IFI) par le biais d’investissements spécifiques. Cette possibilité est apportée par le législateur afin d’encourager les investissements dans certains secteurs, dont l’immobilier, les PME ou encore l’environnement.

Les différents moyens de défiscaliser

Deux principaux moyens de défiscalisation existent :

  • La défiscalisation par réduction de l’impôt payé : il s’agit d’un abattement direct du montant de l’impôt dû.
  • La défiscalisation par déduction d’investissement : il s’agit de créer une charge financière, que l’on déduira des revenus imposables.

Défiscalisation et immobilier

Le moyen le plus courant de réduire ses impôts est de souscrire un emprunt en vue d’un investissement immobilier (en direct ou via des SCPI – Sociétés civiles de placement immobilier), afin de déduire ses intérêts de l’assiette d’imposition.

Toujours dans l’immobilier, les lois Malraux, Scellier, Duflot, Pinel et aujourd’hui Denormandie visent à encourager l’investissement locatif par une réduction d’impôt accordée aux acquéreurs d’actifs immobiliers en vue de les louer.

Défiscalisation et investissement dans l’économie réelle

L’achat de parts de Fonds d’investissement de proximité – FIP – et de Fonds communs de placement dans l’innovation – FCPI – permet aussi de déduire une partie de l’investissement de votre impôt sur le revenu (cumul des déductions possible entre FIP et FCPI).

Il en va de même pour l’achat de parts de SOFICA – Sociétés de financement de l’industrie cinématographique et de l’audiovisuel – qui, comme leur nom l’indique, visent à financer spécifiquement des oeuvres cinématographiques ou audiovisuelles.

Défiscalisation : attention aux plafonds

La défiscalisation s’effectue d’une part dans la limite du plafonnement par niche fiscale, et d’autre part du plafonnement global des niches fiscales fixé à 10 000€.

Défiscalisation : un investissement à part entière

Un investissement défiscalisant est un investissement avant tout. Par conséquent, il importe de bien garder à l’esprit que l’objectif premier d’un investissement, est, comme son nom l’indique, d’investir, c’est-à-dire de se constituer un patrimoine. L’avantage fiscal doit être pris en compte seulement dans un second temps.