Livret Distingo sans risque à 4% + 80€ offerts*
L’épargne en période d’inflation

L’épargne en période d’inflation

L’inflation, ce phénomène économique caractérisé par la hausse générale des prix, peut poser des défis considérables à l’épargne des consommateurs, en particulier ceux qui ont traditionnellement fait confiance au livret A. En 2023, face à une inflation en hausse, il s’avère nécessaire d’explorer des stratégies pour préserver le pouvoir d’achat de l’épargne.

Les défis de l’inflation sur l’épargne

Lorsque les prix des biens et des services augmentent nettement, l’argent perd de sa valeur au cours du temps.

Cela a un impact direct sur l’épargne, en particulier sur les comptes livret A, dont les taux d’intérêt peuvent ne pas suivre le rythme de l’inflation.

Les épargnants risquent de voir leur pouvoir d’achat diminuer si les rendements ne parviennent pas à compenser la perte de valeur de la monnaie.

Selon l’Insee, une inflation à 5 % devrait être recensée pour l’année 2023 d’ici la fin d’année.

Livret A, un refuge traditionnel mis à l’épreuve

Le livret A a longtemps été considéré comme une option sûre pour l’épargne des ménages français en raison de sa liquidité immédiate et de son exonération fiscale. Mais en période d’inflation, la capacité du livret A à maintenir le pouvoir d’achat devient une préoccupation majeure. Comment les taux du livret A évoluent-ils face à l’inflation croissante et quel impact cela a-t-il sur les épargnants ? Le taux du livret A est maintenu à 3 % malgré l’inflation en 2023, au lieu de grimper à 4,1 % comme le prévoyait la formule de calcul. En effet, il est possible de réviser ce taux tous les 6 mois, mais il en a été décidé autrement. Ce nouveau taux sera maintenu pendant un an et demi exceptionnellement. En maintenant le taux du livret A à 3 %, le principal but est d’éviter de donner un coup de fouet à l’épargne, au détriment de la consommation, principal moteur de la croissance en France. Il est possible que dans les mois à venir l’inflation se stabilise sous les 3 %. Le livret A deviendra alors intéressant le temps du gel des taux, c’est-à-dire 18 mois.

L’impact sur le pouvoir d’achat des Français

L’inflation a un impact direct sur le pouvoir d’achat des consommateurs. Les prix en hausse signifient que l’argent économisé peut acheter moins de biens et de services au fil du temps. Le recul du pouvoir d’achat entraîne une faible croissance du pays. Il s’avère donc nécessaire pour les ménages de trouver une alternative complémentaire au livret A, afin de contrer l’inflation.

Les alternatives au livret A en période de crise

Face aux défis posés par l’inflation, les épargnants doivent envisager la diversification de leurs investissements. Les alternatives au livret A, telles que les placements à plus haut rendement, les actions ou les obligations, peuvent offrir des opportunités de rendements plus élevés. Mais cela s’accompagne généralement d’un niveau de risque plus élevé. Il est donc nécessaire d’analyser toutes les alternatives possibles avec minutie. Si la valeur réelle de l’épargne augmente avec le livret A, sa valeur relative au pouvoir d’achat est bien moins intéressante. Pour contrer en partie ce phénomène, les ménages modestes peuvent miser sur le LEP (Livret d’épargne populaire). Son taux est souvent deux fois plus élevé que le livret A, mais son plafond est assez bas et est accessible sous condition de ressource. Aujourd’hui à 6 %, il sera également gelé comme le taux du livret A. Dans la mesure où l’inflation est passée sous la barre de 5 % en juin 2023, cela devrait permettre aux titulaires de protéger cette petite épargne si la tendance se confirme.

Qu’est-ce que l’épargne solidaire et responsable ?




La montée de l’épargne solidaire et responsable est notable en 2023. Les consommateurs sont de plus en plus soucieux de l’impact social et environnemental de leurs investissements. Souhaitant continuer à épargner malgré l’inflation, les Français se tournent vers ce type d’épargne. Dans le cadre d’une épargne classique, la personne qui place ses économies ne connaît pas forcément la manière dont son argent est géré par l’établissement financier. Alors que, dans le cas de l’épargne solidaire, on accorde une dimension éthique aux placements pour soutenir des projets à forte utilité sociale ou environnementale. N’ayant pas un fort rendement sur leur épargne classique en période de crise, investir dans ces projets s’avère être une solution qui se popularise en cette année 2023.

D’une manière générale, l’épargne garantie des livrets ne permet donc pas de contrer l’inflation, mais ouvrir un livret A permet de garantir un taux fixe plafonné. Le seul moyen vraiment efficace reste de trouver des placements dont la rentabilité est supérieure à court terme. Mais ces rendements de cette importance génèrent plus de risques. À plus long terme, on peut orienter son épargne vers les placements immobiliers. Si vous disposez de réserves de liquidité significatives et parvenez à obtenir un prêt intéressant, l’investissement locatif reste une valeur refuge. Si vous disposez d’une épargne plus modeste, comptez plutôt sur les SCPI.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.