Pourquoi les français sont méfiants sur leurs assurances

Le 27 mai 2019

investir-turbo-valeur-bourse

mefiance francais assureurs

Il est nécessaire de souscrire à différentes assurances afin de pouvoir être protégé financièrement contre tous les sinistres que vous pouvez vivre. Il existe des assurances pour tout ce que vous pouvez vouloir protéger, y compris votre propre vie avec l’assurance-vie et l’assurance décès, ou votre maison et son contenu avec l’assurance habitation.

Mais en France, il règne un climat de suspicion à l’égard des assureurs. Pourquoi les Français manquent-ils de confiance envers les assurances ? Pour y répondre, il faut se pencher sur une étude publiée par le site Le Comparateur Assurance.

Des relations complexes par manque d’information

L’assurance habitation est la plus souscrite en France, avec 85 % des Français qui prétendent avoir fait assurer leur logement. Pourtant, même celle-ci inspire la méfiance : presque plus d’un français sur deux dit être méfiant vis-à-vis des compagnies d’assurance.

Quelle raison trouver à ce manque de confiance ? En se penchant sur un sondage réalisé par YouGov pour le site LeComparateurAssurance, on apprend qu’environ 67 % des Français se disent très à l’aise ou au moins comprendre l’essentiel de leur assurance, tandis que le reste trouvent leur assurance floue, voire admettent ne rien y comprendre du tout.

Pire encore, 28 % des Français déclarent avoir déjà été victime de leur assurance qui a refusé un remboursement légitime pour diverses raisons : sinistre pas pris en compte, problème de franchise, vétusté du bien…

Pour compléter ces chiffres, l’étude dit que 44 % des Français déclarent ne pas se considérer suffisamment informés sur leurs contrats d’assurance. Même s’il s’agit toujours de chiffres en deçà des 50 %, on peut pourtant dresser le constat suivant : une grande partie des Français s’assurent sans vraiment savoir ce qu’ils souscrivent ou ne comprennent pas bien comment obtenir un remboursement en cas de sinistre. C’est problématique surtout lorsque certaines assurances, comme l’assurance automobile ou l’assurance habitation, sont rendues obligatoires par la loi, et que ces individus doivent donc faire des versements réguliers pour leur assurance sans savoir comment profiter en échange de leur assurance.

Si vous-même avez été victime d’un non-remboursement par votre assurance, sachez que le site hello-victimes.fr propose un accompagnement pour obtenir de votre assurance le remboursement auquel vous avez droit.

Quelles sont les assurances les plus souscrites

assurance auto

Conséquence directe de la loi, c’est l’assurance habitation qui est en France la plus souscrite. 85 % des Français assurent leur logement. L’assurance habitation est obligatoire pour un locataire. En revanche, elle n’est pas obligatoire pour un propriétaire, sauf si le logement est situé dans une copropriété. Dans ce cas, qu’il soit occupant du logement ou non, le propriétaire doit l’assurer au minimum en responsabilité civile, en plus de la garantie éventuelle souscrite par le locataire.

En deuxième position dans le classement, se trouve l’assurance automobile, également rendue obligatoire par la loi. Elle serait souscrite par 75 % des Français, toujours d’après le sondage. L’assurance automobile permet de se protéger soi-même, mais aussi de protéger les autres. Lorsque vous êtes impliqué dans un accident, il est très important de déterminer, au vu du code de la route et du comportement de chacun, le conducteur responsable. Il peut avoir grillé un feu rouge, ne pas avoir freiné assez vite, avoir pris un mauvais tournant ou ne pas avoir indiqué son intention de tourner… C’est l’assurance de la personne responsable de l’accident qui paiera les dégâts infligés aux autres usagers de la route.

Enfin, en troisième position des assurances les plus souscrites selon le sondage de YouGov, on retrouve l’assurance santé, souscrite à 59 %. Elle permet d’obtenir un remboursement complet ou partiel des consultations de professionnels de la santé « reconnus » (certains procédés de la médecine douce, comme les huiles essentielles ou les herbes aromatiques, ne sont par exemple pas remboursés), ainsi que le remboursement complémentaire des médicaments prescrits par un médecin et achetés en pharmacie.

Et pour l’avenir ?

Dans le futur, la confiance entre les particuliers et les assureurs risque de connaître des changements. Déjà aujourd’hui, de nombreux sites de comparateurs d’assurance proposent à ceux qui cherchent une compagnie en qui avoir confiance de passer en revue tout les contrats existants, à la recherche des offres les plus attractives pour leur contrat d’assurance habitation, automobile, etc.

Les startups qui émergent dans le milieu conduisent à changer le visage de l’assurance en France, ce qui, à terme, devrait amener les grandes entreprises à changer de manière de faire et à redorer leur blason afin de retrouver la confiance du public.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


louer-son-logement-sur-internet
petit-boulot-arrondir-ses-fins-de-mois
gestion-locative-immobilier