Achat immobilier : faut-il investir à Nantes ?

Le 13 février 2020

investir-a-nantes

SCPI-Eurion-Corum-300250

Avec plus de 300 000 habitants, Nantes est la 6ème commune la plus importante de France et la première du grand Ouest. Son emplacement idéal proche de la mer et son fort dynamisme économique attirent chaque année de nombreux investisseurs.

Nantes figure depuis plusieurs années dans le haut des classements des villes où il faut investir. Quels sont les points forts de cette ville ? Dans quels quartiers faut-il acheter un bien immobilier ? Nos conseils.

Avantages et qualité de vie de Nantes

immobilier-faut-il-investir-a-nantes

Nantes dispose de plusieurs points forts. Elle se démarque d’abord par sa forte croissance, synonyme de locataires potentiels et de valorisation du patrimoine. En effet, selon une étude de l’INSEE, la ville pourrait gagner près de 100 000 habitants d’ici 2030. Il faut dire qu’avec 40 000 entreprises et 7 000 emplois créés chaque année, la métropole offre de nombreuses opportunités de carrière.

Son environnement de qualité représente un autre atout important. La ville est particulièrement plébiscitée par les familles et les jeunes actifs pour ses multiples espaces verts et son réseau de transports en commun efficace.

Pour attirer les touristes, la métropole nantaise met en valeur ses centres d’attraction et notamment le Lieu Unique, les machines de l’île ou encore le musée Jules Verne. La ville, située à seulement 2h30 de la capitale est facilement accessible.

Enfin, le marché immobilier nantais est en plein essor. En achetant dans le neuf, les investisseurs peuvent espérer profiter de rendements avoisinant 2,5 % par an dans le centre-ville, 3,5 % par an dans les communes voisines comme Rezé et Saint-Herblain.

Marché immobilier du neuf et de l’ancien à Nantes

L’attractivité de la métropole nantaise ne dément pas et a des conséquences directes sur les prix immobiliers. Sur le marché immobilier de l’ancien, dans certains quartiers, les prix des appartements ont flambé de près de 17 % en seulement un an et ceux des maisons de 13 % en moyenne. Cette hausse des prix s’observe aussi dans les quartiers les moins attractifs. Le marché du neuf enregistre toutefois un ralentissement expliquant une tension sur l’ancien. En dehors de Nantes, les prix sont également à la hausse. La Chapelle-sur-Erdre (2 850 euros au mètre carré), Vertou (2 890 euros au mètre carré) et Sainte-Luce (2 820 euros) sont les trois communes affichant les prix dans l’ancien les plus élevés.

En 2020, les prix devraient continuer à augmenter en raison d’une offre de biens immobiliers insuffisante, surtout sur le marché du neuf.

L’investissement locatif à Nantes est-il une bonne idée ?

Plusieurs raisons peuvent inciter les investisseurs à acheter un bien immobilier à Nantes. D’abord, la ville occupe le 1er rang français concernant l’agroalimentaire. C’est également un lieu stratégique pour la filière bois, les matériaux et le 2ème pôle de l’aéronautique national. Ensuite, Nantes est une ville étudiante et représente la 7ème ville touristique française.

Ainsi, l’activité immobilière se porte bien à Nantes, notamment grâce à une forte progression démographique et à une création dynamique d’emplois, qui sont synonymes d’un besoin futur de logements neufs. Nantes étant située dans une zone B1 éligible au dispositif Pinel, il peut être judicieux de s’orienter vers un investissement locatif dans le neuf.

Les meilleurs quartiers de Nantes où investir dans l’immobilier

4 quartiers nantais apparaissent particulièrement intéressants pour investir :

Le centre-ville de Nantes

Le cœur de la ville de Nantes propose de nombreux commerces et services de proximité. Ce quartier, très bien desservi par les transports en commun, permet aux habitants de se déplacer facilement. Il héberge l’Hôtel de Ville, le Château des Ducs de Bretagne et plusieurs places (Place Royale, Place du Bouffay, Place de Bretagne). En 2019, le prix au mètre carré d’un appartement ancien en centre-ville s’établissait à 3 700 euros, contre 5 890 euros pour un appartement neuf, selon la Chambre des notaires de Loire-Atlantique.

L’île de Nantes

L’île de Beaulieu compte environ 13 000 habitants, notamment des étudiants et des jeunes familles. On y trouve plusieurs sites incontournables tels que le centre commercial de Beaulieu, le Palais des Sports ou encore l’Hôtel de Région. Des aménagements urbains sont en cours afin d’améliorer la qualité de vie des habitants de ce quartier. Côté prix, il faut compter 2 730 euros le mètre carré pour un appartement ancien et 4 100 euros le mètre carré pour un appartement neuf.

Dervallières – Zola

Ce quartier, essentiellement composé de cadres ou de jeunes familles, est le plus peuplé de Nantes. Il comporte de nombreux parcs, jardins et commerces. Le prix au mètre carré pour l’achat d’un appartement ancien dans ce secteur a atteint 3 230 euros en 2019, contre 4 500 euros pour un appartement neuf.

Hauts Pavés – Saint-Félix

Le quartier Hauts-Pavés – Saint-Félix est situé proche du centre-ville et non loin de l’Erdre. Il offre un cadre de vie idéal. Avec la présence de plusieurs écoles, d’un lycée professionnel et de la faculté des sciences, il accueille quotidiennement un grand nombre de jeunes susceptibles de louer un logement. Ce quartier fait néanmoins partie des plus chers : 3 550 euros le mètre carré pour un appartement ancien, 5 570 euros pour un appartement neuf.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


investir-immobilier-temps-de-crise
impots-calendrier-fiscal
meilleur-livret-epargne
confinement-temps-finances-personnelles