HABILLAGE_CAFE-DE-LA-BOURSE-2

Rejoignez +25 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir


Budget : les 7 choses que vous oubliez et qui ruinent vos efforts

Le 04 janvier 2018

choses-oubliez-inclure-budget

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Au moment d’élaborer son budget, la plupart des gens commencent par rassembler toutes leurs factures, puis, à partir de ces documents et de la somme d’argent consacrée à l’alimentation, déterminent quel montant doit être dévolu à quel type de dépense pour chaque mois. Et ils s’étonnent ensuite de ne jamais réussir à boucler le mois ! Et pour cause, il existe 7 autres catégories de dépense à prendre en compte et que l’on oublie souvent. Café de la Bourse vous présente dans cet article les éléments du budget à ne pas oublier pour mieux suivre ses dépenses et mieux les maîtriser.

Les repas pris à l’extérieur : une catégorie sous-estimée du budget

Si tout le monde pense bien à comptabiliser dans son budget ses courses du rayon alimentation, en revanche il est fréquent de ne pas prendre en compte les sommes dépensées au restaurant ou même les frais engendrés par les repas sur le lieu de travail. Or, il est particulièrement important de sous-catégoriser le plus possible votre budget alimentation pour mieux le contrôler.

En créant des sous-catégories distinctes courses-épicerie, sorties au restaurant et cantine de l’entreprise et/ou repas pris sur le pouce en semaine, vous saurez précisément, au sein de la catégorie alimentation, quel montant est dépensé pour quel usage. De quoi vous donner plus de contrôle et de motivation pour limiter vos dépenses dans ces catégories. En effet, si vous vous rendez compte que vous dépensez une centaine d’euros toutes les semaines pour vos déjeuners pris à l’extérieur, peut-être déciderez-vous d’aller plus souvent à la cantine ou de préparer vous-même votre lunch box.

Budget : les petites dépenses récurrentes doivent aussi être comptabilisées

Les petites dépenses, même minimes, si elles sont très régulières finissent par peser considérablement dans un budget. Comptabilisez donc le petit café pris au comptoir tous les jours, le magazine que vous achetez toutes les semaines, le film que vous achetez tous les week-ends sur iTunes, etc.

On pense trop souvent que les petites dépenses de moins de 5 euros n’ont pas à être comptabilisées dans son budget mais en s’accumulant elles représenteront plusieurs dizaines d’euros par mois et plusieurs centaines d’euros sur une année. Il n’est pas nécessaire de supprimer ce type de dépense, sauf si vous souhaitez les réduire pour pouvoir épargner plus mais il convient de les inclure dans votre budget afin que vous puissiez déterminer quelle somme elles représentent exactement chaque mois.

Les dépenses liées aux sorties : une catégorie du budget souvent sous-évaluée

Une soirée entre collègues dans un bar, une séance de cinéma avec des amis, un dîner au restaurant en amoureux entrent dans cette catégorie le plus souvent très largement sous-estimée. Deux conséquences en résultent : soit vous dépenserez trop par rapport à ce que vous avez prévu dans votre budget, soit vous vous sentirez frustrés de ne pas pouvoir faire ce dont vous avez envie. Faites donc attention à déterminer pour cette catégorie loisir une somme juste et réaliste au moment de construire votre budget.

Le shopping et dépense plaisir : l’anticipation est la clé

Si le shopping est pour vous une corvée et que vous voyez seulement l’aspect utilitaire des vêtements, vous pouvez sauter ce paragraphe. Si, en revanche, vous envisagez le shopping comme une activité récréative et que vous ne pouvez résister très longtemps à une paire de chaussures qui vous plaît, prenez garde à ne pas sous-évaluer le montant à allouer à ce poste de dépense, et surtout, à vous y tenir !

Vous pouvez bien sûr vous acheter un manteau hors de prix, mais seulement si vous avez suffisamment et si le montant correspond à votre budget du mois (et que vous n’achetez plus aucun vêtement pendant le mois en question). Si le manteau convoité est hors budget, pas de panique, des solutions existent. Vous pouvez en effet vous offrir le manteau de vos rêves en ayant suffisamment anticipé la dépense et en ayant économisé plusieurs mois pour vous l’acheter. Si ce n’est pas le cas, il vous faudra réduire drastiquement d’autres postes de dépenses, comme les sorties ou les vacances par exemple. Est-ce bien ce que vous vous voulez ?

Les dépenses obligatoires et exceptionnelles : un oubli peut être catastrophique

Un autre domaine qui pose problème à de nombreuses personnes : les paiements qui n’interviennent qu’une à deux fois dans l’année. Les oublis de ces dépenses dans le budget initial sont en effet fréquents. Il est alors parfois difficile de payer la facture lorsque vous la recevez. N’oubliez donc pas la taxe d’habitation et la taxe foncière si vous êtes redevable, mais aussi l’assurance de votre voiture ou encore l’assurance habitation par exemples. Pour budgétiser facilement cette catégorie, faites le total des frais payés l’an dernier et divisez-le par 12. Vous obtiendrez ainsi la somme à mettre de côté chaque mois pour pouvoir régler sans difficulté les factures à venir. Un moyen facile de planifier ces articles est d’additionner le total que vous avez payé l’année dernière et de le diviser par douze.

Pensez également à mettre en place une catégorie de dépenses exceptionnelles et très irrégulières comme les dépenses engendrées par le mariage d’un ami par exemple. Cela peut vous aider à établir un budget annuel cohérent et extrêmement adapté à votre profil qui vous aidera à atteindre vos objectifs financiers.

Le fonds d’urgence : un indispensable du budget

Pas de budget sans fonds d’urgence. Les sous que vous mettrez de côté chaque mois vous permettront de constituer un pécule qui servira à financer les urgences non prévues : remplacement de la chaudière, dépannage de voiture, serrurier, etc.

Ces dépenses bien qu’exceptionnelles représentent souvent des sommes astronomiques et même si votre assurance couvre une partie de ces accidents de la vie courante, ce n’est pas toujours le cas, et même s’ils le sont, il fait bien pouvoir être en mesure de sortir les sous en attendant le remboursement total ou partiel de sa compagnie d’assurance. Ce fonds d’urgence peut être conservé sur des placements liquide et sans risques comme les livrets.

Les cadeaux : des frais pas si anecdotiques

Même si vous êtes capables d’assumer les dépenses liées aux cadeaux d’anniversaire de vos proches ou les fameux cadeaux de Noël, vous devriez tout de même créer un poste de dépense spécifique dans votre budget. En économisant tous les mois, vous serez ainsi à même d’offrir des présents à vos proches de manière tout à fait indolore pour vos finances personnelles.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


image-assurance-vie

Comparateur crédit immobilier en ligne

Café du Patrimoine vous présente son comparatif des dernières offres de crédit immobilier des banques en ligne en mettant en lumière leurs caractéristiques, leurs avantages […]