L’assurance habitation : tout ce que vous devez savoir sur l’assurance maison

Le 03 mai 2017

investir-turbo-valeur-bourse

banniere-ass-vie_300-250

Quelles obligations ? Quels dommages couvre-t-elle ? Comment choisir ? Nous vous présentons également l’assurance habitation multirisques, contrat le plus complet.

L’assurance habitation concerne les propriétaires et les locataires

Un contrat d’assurance habitation peut être souscrit auprès de nombreux fournisseurs : banque, agent général d’assurances, courtier ou société d’assurances.

Locataires comme propriétaires sont concernés par l’assurance habitation car tous deux habitent un logement. Sachez toutefois que l’assurance habitation est obligatoire pour un locataire et non pour un propriétaire occupant son logement (sauf si le logement est situé dans une copropriété). Attention cependant, l’indemnisation de tous les préjudices que lui et son bien pourraient causer reste à sa charge.

L’assurance habitation du locataire

Le locataire, étant responsable des dommages qu’il peut causer à l’immeuble pendant le temps de la location, doit réparer les éventuels dégâts occasionnés. Pour ce faire, la loi l’oblige à souscrire une assurance habitation minimale, appelée garantie risques locatifs. L’assurance risques locatifs couvre les dégâts des eaux ainsi que les dommages résultant d’une explosion ou d’un incendie. Mais cette assurance couvre seulement les dégâts occasionnés à l’immeuble. Ne sont pas inclus dans cette assurance les dommages qui seraient causés aux voisins et qui doivent faire l’objet d’une autre garantie, appelée recours des voisins et des tiers, et qui est elle facultative. Elle est presque toujours proposée en même temps que la garantie risques locatifs. Attention cependant, vos propres biens ne sont pas couverts par ce type de contrats. Pour couvrir vos biens, il faudra souscrire à une assurance multirisques.

Il est indispensable de justifier de la souscription à une assurance habitation au moment de la signature du bail en joignant au dossier une attestation d’assurance habitation.

À noter : dans le cas d’une location saisonnière, d’une location de meublé, ou encore d’un logement de fonction, l’obligation de souscrire à une assurance risques locatifs ne s’applique pas.

L’assurance habitation du propriétaire

Un immeuble en copropriété doit être assuré collectivement. L’assurance de la copropriété doit couvrir l’ensemble des parties communes. De plus, chaque copropriétaire, qu’il soit occupant du logement ou non, doit l’assurer au minimum en responsabilité civile pour couvrir les dommages ayant pris naissance chez lui et causés à des voisins ou des tiers (comme un dégât des eaux par exemple) ou à ses locataires éventuels, dû à un défaut d’entretien ou à la vétusté de l’immeuble. Pour une protection optimum, le propriétaire occupant peut souscrire une assurance multi-risques pour son habitation.

Le propriétaire qui loue son bien vide et ne l’habite pas peut se contenter d’assurer sa responsabilité civile. Le propriétaire qui loue son bien en meublé peut lui laisser la charge de l’assurance à son locataire. Mais il est possible d’opter pour une couverture plus élevée. Par exemple, l’assurance « pour le compte de qui il appartiendra », qui couvre le locataire, permet d’assurer dans un seul contrat le logement, son contenu et ses responsabilités. Elle est particulièrement adaptée aux locations courte durée. Le propriétaire louant son logement en meublé peut aussi choisir d’assurer sa résidence à l’année via « l’abandon de recours », dans lequel il s’engage, avec son assureur, à ne pas faire de recours contre son locataire en cas d’incendie ou de dégâts des eaux. Ce type d’assurance figure dans le contrat de location. Attention, dans ce cas, la responsabilité du locataire vis-à-vis des voisins et des tiers n’est pas garantie. Cette solution d’assurance est souvent utilisée dans la location meublée de tourisme.

Le contrat d’assurance habitation multirisques

Pour bénéficier d’une couverture maximale, locataires comme propriétaires peuvent souscrire une assurance habitation multirisque, aussi désignée par l’acronyme MRH (Multi-Risques Habitation). Très complet, ce type de contrat permet de se protéger que l’on soit responsable ou victime du sinistre. De plus, il couvre les biens immobiliers, mobiliers et les objets de valeur.

Une assurance habitations multirisques couvre :

  • incendie,
  • explosion,
  • dégâts des eaux,
  • catastrophes naturelles (inondation, tremblement de terre, tempêtes…),
  • catastrophes technologiques,
  • attentats, émeutes et actes de terrorisme.

Cependant, très fréquemment vous sont proposées des garanties supplémentaire optionnelles telles que :

  • vol,
  • dommages de vos appareils électriques,
  • protection juridique (par exemple, prise en charge des frais de justice pour un conflit de voisinage ou un litige avec un plombier),
  • responsabilité civile scolaire,
  • responsabilité civile,
  • assistance à domicile (en cas de dommage corporel, l’assureur vous propose des services d’aide comme une aide ménagère ou une garde d’enfant),
  • protection juridique.

Conseils pour souscrire à une assurance habitation

Tarifs du contrat d’assurance habitation

Avant de souscrire un contrat d’assurance habitation, vérifiez le tarif du contrat en vous concentrant sur le détail des cotisations et la durée du contrat. Épluchez les plaquettes de présentation de différents fournisseurs pour faire jouer la concurrence ! De plus, de nombreux comparateurs existent, relativement précis, qui permettent de comparer les assureurs entre eux pour le type de bien que vous souhaitez assurer : appartement, maison, résidence secondaire ou principale, année de construction, emplacement, m2, nombre de pièces, garage éventuel, cheminée, piscine, rez-de-chaussée, étage intermédiaire ou dernier étage si immeuble, valeur des biens à assurer (mobilier et objets de valeur), etc.

À titre d’exemple, pour une résidence principale de 70 M2, 4 pièces, situé à Paris 10ème, en étage intermédiaire, avec une valeur de bien déclarée entre 15 000 et 30 000 euros,  All Secure du groupe Allianz propose un devis à 251 euros, soit 22€ par mois et des frais de dossier offerts, A comme Assur (une offre Crédit Mutuel) propose un devis à 280 euros, soit 23€ par mois plus 15€ de frais de dossier et Amaguiz du groupe Groupama propose un devis à 292 euros, soit 25€ par mois, frais de dossier inclus.

Couvertures et plafonds du contrat d’assurance habitation

Vérifiez bien que la couverture de votre contrat correspond à vos besoins. Si nécessaire, rajoutez des garanties optionnelles ou, au contraire, enlevez certaines garanties qui vous paraissent inutiles et alourdissent la facture. Par exemple, l’assurance responsabilité civile scolaire, si vous n’avez pas d’enfant scolarisé n’est pas indispensable, tout comme une protection juridique si vous en possédez déjà une avec votre carte bancaire. Soyez également attentifs aux franchises éventuelles spécifiées dans le contrat. Enfin, examinez avec attention les plafonds fixés par le contrat. La valeur des objets garantis est souvent plafonnée par le contrat. Vérifiez bien que la valeur de vos possessions personnelles ne dépasse pas considérablement ce qui est indiqué dans le contrat. Vous seriez alors très peu dédommagé. Mais faites aussi attention à ce que le montant indiqué dans le contrat ne soit pas très supérieur à ce que valent réellement votre mobilier et vos objets personnels, cela se traduirait pas un prix de votre contrat d’assurance trop élevé par rapport à vos besoins réels.

Tenez aussi compte du fait que plus vous multiplierez les contrats chez le même assureur, plus vous obtiendrez des prix intéressants et/ou pourrez être en mesure de négocier les tarifs à la baisse. Ainsi, il peut être judicieux d’assurer sa maison et sa ou ses  voiture(s) dans le même groupe ainsi que ses éventuelles résidences secondaires.

Modification et résiliation du contrat d’assurance habitation

Toute modification de votre situation qui entraînerait une modification des risques garantis par votre contrat doit être communiqué à votre assureur (changement de domicile, de situation familiale, de situation professionnelle, etc.).

À savoir : un contrat d’assurance est automatiquement reconduit, mais depuis le 1er janvier 2015, il est résiliable à tout moment, par lettre recommandée, au terme d’une année d’échéance sans aucune justification de votre part.

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


pret-relais-credit-court-terme
assurance habitation garanties obligatoires
crowdlending-pret-investir-epargne