10 astuces pour arrondir vos fins de mois

Le 15 mars 2016

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

Vous êtes nombreux à chercher des astuces pour compléter vos revenus, sans nuire à votre emploi. Voici 10 astuces qui vous permettront d’obtenir une rémunération complémentaire.

Obtenir une rémunération complémentaire chaque mois avec des solutions conso

Faire vos courses gratuitement grâce aux produits 100% remboursés

Gains mensuels estimés : 40€/mois ou plus. Temps mensuel estimé : 5h à 10h/mois*

Un moyen légal et simple de faire ses courses gratuitement? Ça existe! Les grandes marques accolent souvent sur un nouveau produit des slogans tels que “Ce produit 100% remboursé” ou “Satisfait ou remboursé”.

De plus en plus de sites internet peuvent vous aider à repérer les produits remboursés disponibles en rayons : radins.com, moins-depenser.com, gesti-odr.com ou encore achatgratuit.com.

Pour que votre remboursement soit effectif, il vous suffit de rédiger une lettre comportant votre adresse sur papier libre, le ticket de caisse original, le code barre, l’autocollant porteur de l’offre ainsi qu’un RIB. Les frais d’envois sont très souvent remboursés sur simple demande.

Inutile cependant, d’espérer acheter votre nouvelle trouvaille en 10 exemplaires. Un seul remboursement autorisé par même adresse, ou même RIB. Parfois, 5 lignes de satisfaction ou d’insatisfaction sont demandées. En manque d’inspiration? Consultez les forums qui fourmillent d’idées.

Quelques exemples de produits en rayon en ce moment : Semoule de Couscous Ferrero, Biscotte Heudeubert, Dosettes souples Carte noire, Lessive liquide Persil, Coloration Color Mask Schwarzkopf, Shampoing et après- shampoing Fructis de Garnier. Soit 29,81€ de produits gratuits sur cet exemple de panier.

Être critique gastronome, c’est possible! Devenez client mystère

Gains mensuels estimés : 5 à 10€/mois ou plus. Temps mensuel estimé : 10h/mois*

Devenez client mystère. Vous devrez vous rendre dans des enseignes type restauration rapide, supermarchés ou instituts de beauté pour remplir une mission. Vos frais sont entièrement couverts et le paiement de la mission oscille entre 7 et 15€.

Inscrivez-vous en quelques minutes pour des missions ponctuelles. Qualimetrie.fr et devenirclientmystere.com vous permettront de vous lancer dans cette activité.

Donnez votre avis et soyez récompensé : répondre à des sondages

Gains mensuels estimés : 5 à 10€/mois. Temps mensuel estimé: 2h/mois*

Répondez à des panels de consommateurs et vous serez récompensés en cash, bons d’achats et cadeaux.

Rendez-vous sur produits-a-tester.com ou ziggao.com/fr. Vous pouvez aussi recevoir des produits à tester gratuitement, pour lesquels vous donnez votre avis, comme par exemple sur le site sampleo.com.

Récupérer de l’argent sur vos achats en ligne grâce au Cashback

Gains mensuels estimés : 20€/mois ou plus. Temps mensuel estimé: moins d’1h/mois*

De nombreux sites de cashback établissent des partenariats avec de grands noms du e-commerce et négocient des réductions pour leurs inscrits.

Inscrivez-vous et faites vos achats en ligne, puis récupérez un pourcentage de votre dépense, en cash. Certains sites sont payants (7€ par an), quand d’autres sont entièrement gratuit! Quelques leaders du cashback en France : ebuyClub, Mailorama.fr ou encore Igraal.

Renouvelez les objets de votre maison : vendre d’occasion

Gains mensuels estimés : 15€/mois. Temps mensuel estimé: 1h/mois*

Tout se vend sur Internet. De nombreux sites simplifiés vous propose de mettre vos annonces en ligne. Leboncoin, connu de tous, vous permet de vendre tout et n’importe quoi au prix que vous jugerez juste. Un cyber vide-grenier en somme.

Amazon ou Priceminister sont aussi d’excellentes plateformes de vente en ligne. Plus de place dans votre bibliothèque? Faites le vide! Même les plus anciennes éditions d’un Balzac trouveront preneur. Ne soyez pas trop gourmand et regardez la concurrence afin d’établir un prix compétitif.

*Nous avons testé ces astuces pour nos lecteurs afin de fournir les estimations de gains réalisés et de temps passé évoquées dans cet article

Obtenir une rémunération complémentaire chaque mois avec des solutions liées à la location

Boostez le réseau pour financer vos vacances ou vos impôts

Accueillir sur son terrain, sa façade d’immeuble ou sa toiture terrasse des installations d’opérateurs de communications électroniques peut être une source de revenus non négligeable.

En effet, les opérateurs poursuivent constamment leur déploiement, que ce soit pour des besoins nouveaux d’emplacements ou des difficultés à renouveler un bail d’occupation existant. De plus, un opérateur va généralement chercher à conserver son emplacement le plus longtemps possible pour s’éviter des coûts. Les revenus fonciers sont donc sécurisés sur de nombreuses années. Ils oscillent entre 1 000 et 12 000€ par an. Pour en savoir plus, rendez-vous sur Immonetic.fr

Se lancer dans la publicité

Un panneau publicitaire sur votre bien immobilier peut rapporter gros. Attention cependant, la pose d’un panneau doit respecter une réglementation stricte, basée sur  le Code de l’environnement (réformé par la loi dite Grenelle II du 12 juillet 2010) d’une part, et d’éventuels règlements locaux de publicité (RLP) d’autre part.

En fonction de la visibilité du panneau et de la taille de de l’agglomération, vous pourrez obtenir une rente fixe ou variable de l’ordre de 500€ à 15 000€ par an. Un panneau « 4 par 3 »  à Paris intra-muros génère un revenu moyen de 7 000€ à 15 000€ par an. Mais dans une ville de 150.000 habitants, les prix atteindront 4 000€ à 5 000€. Dans une grande métropole comme  Lyon, le même panneau de 12 m2 dégagera de 1 000€ à 5 000€ par an en centre-ville.

Si vous voulez solliciter des afficheurs, sachez que les critères d’éligibilités sont nombreux : visibilité, rareté (les emplacements près des feux rouges sont privilégiés), et situation dans une zone de fort trafic piétons ou voitures.

Attention, nous vous rappelons que vous devez être propriétaire de votre bien immobilier pour pouvoir poser un panneau sur votre maison, dans votre jardin ou sur votre immeuble. Si vous ne l’êtes pas, vous pouvez toujours devenir propriétaire. À l’heure où l’on connaît des taux d’emprunt historiquement bas et qui ne devraient pas remonter dans l’immédiat, la période est très bonne pour les acquéreurs.

Profitez-en et retrouvez tous nos conseils pour bien choisir votre prêt immobilier !

Faites de votre maison ou de votre appartement une star de cinéma

Accueillir une équipe de tournage à domicile peut rapporter gros mais les critères de sélection sont draconiens préviennent les agences spécialisées telles que 20000lieux, Elux ou CineDecors.

Contrairement à ce que l’on pense, les producteurs cherchent beaucoup d’appartements de standing moyen. Parmi les autres biens recherchés: la villa avec piscine, le loft, le manoir, l’usine, le restaurant, la grange, la ferme mais aussi le château. La taille du bien est un critère majeur. Il faut en effet pouvoir accueillir une équipe de tournage et son matériel. La hauteur de plafond compte également : elle doit permettre aux preneurs de son d’évoluer sans difficultés et offrir assez de recul pour les prises de vue. Attention également au stationnement :  les véhicules de tournage doivent pouvoir se garer à proximité sans difficulté.

Le montant de la location est négocié en fonction de nombreux critères comme la rareté du décor ou encore les moyens de la production. Le prix d’une location pour une séance photo varie entre 800 et 1000 euros par jour et pour un tournage oscille généralement entre 1500 et 3000 euros par jour, voire plus si le lieu est vraiment unique en son genre. Le budget d’un tournage de cinéma n’est pas le même que celui d’un téléfilm, un documentaire ou une publicité.

Vous n’êtes pas propriétaire ? Pas de problèmes ! Sur des sites comme cast-things.com, vous pouvez aussi louer votre voiture, votre chien, votre chat, etc.

Et si vous souhaitez soutenir le cinéma sans pour autant prêter votre intérieur, pensez aux SOFICA (Société de Financement de l’Industrie Cinématographique et Audiovisuel), dispositif méconnu qui permet de soutenir financièrement le cinéma français et européen avec une défiscalisation à la clé.

Surfez sur le succès de Airbnb

L’économie collaborative a largement bouleversé le secteur de la location meublée saisonnière à travers l’émergence de plateformes de mise en relation entre particuliers pour louer un bien.

Airbnb est la plus connue mais elle n’est pas la seule. On pensera notamment à Le Collectionnist qui propose exclusivement des villas de luxe. L’essor de cette pratique est tel que l’État envisage d’encadrer ce segment de l’économie collaborative. D’ici là, vous pouvez louer votre bien très simplement et très rapidement !

Et si vous souhaitez louer votre bien en meublé à plus long terme, retrouvez tous nos conseils sur la location meublée

Misez sur le développement du coworking

Le plus vaste espace de coworking en France, c’est chez vous ! Ou plutôt chez les particuliers  et vous pouvez donc louer en partie ou en totalité votre bien à des travailleurs indépendants pendant les moments où vous ne l’occupez pas. C’est ce que propose Office Riders qui vise à faire converger les besoins des travailleurs nomades ou des entrepreneurs ayant des besoins immobiliers ponctuels avec ceux des propriétaires d’espaces inoccupés durant la journée.

La location d’un espace de coworking coûte environ 350€ par mois, une somme plutôt élevée pour des travailleurs indépendants, auto-entrepreneurs ou créateurs de start-up, par exemple. Même si les tarifs sont fixés par les propriétaires, Office Riders suggère des fourchettes de prix afin d’être positionnés à environ 50% du prix du marché.

Si vous disposez d’espaces sous-utilisés la journée ou si vous travaillez seul chez vous et vous aimeriez combler vos chaises vides, ce type de location peut être la solution ! Louez votre chez-vous la journée et transformez vos espaces vides en lieu de travail. E si vous voulez soutenir de jeunes startups sans pour autant voir votre salon envahi, pensez au crowdfunding !

Les informations de Cafedelabourse.com et de ses publications sont données à titre pédagogique. Elles ne constituent en aucun cas des recommandations d’investissement. Le lecteur se doit d’étudier les risques avant d’effectuer toute transaction. Il est seul responsable de ses décisions d’investissement.

#

Derniers Dossiers


meilleur-livret-epargne
faire-des-travaux-budget
achat-bateau
grenier-vendre-tresors-objets-gagner-argent