Livret Distingo sans risque à 4 % pendant 3 mois + 80 € offerts*
Quels travaux de rénovation pour valoriser votre maison ?

Quels travaux de rénovation pour valoriser votre maison ?

Rénover pour vendre sa maison au meilleur prix est un objectif important pour de nombreux propriétaires. Mais faire une rénovation ne se résume pas à une simple question de plus-value. Améliorer son confort et réduire ses dépenses énergétiques sont des motivations tout aussi importantes pour entreprendre des travaux de rénovation et profiter pleinement de son chez-soi.

Au-delà des petits aménagements décoratifs ou de l’amélioration de son Diagnostic de Performance Énergétique (DPE), des travaux de rénovation plus conséquents peuvent permettre de valoriser son bien immobilier et de gagner en qualité de vie. Découvrons dans cet article différentes options de rénovation de sa maison et comment les réaliser dans les meilleures conditions possibles.

Valoriser sa maison : les travaux qui font mouche

Le mieux est de commencer par effectuer les réparations nécessaires (même les plus petites) ou de peindre les murs et les plafonds par exemple. Cela permettra de donner un coup de frais à votre maison et de la rendre plus attrayante.

Mais vous pouvez aussi aller plus loin avec des travaux plus importants qui peuvent vous aider à valoriser votre patrimoine immobilier :

  • agrandir votre espace habitable avec l’ajout d’une dépendance ou d’une véranda, l’aménagement des combles ou la surélévation de votre maison ;
  • améliorer votre confort avec l’installation d’une nouvelle cuisine, d’une nouvelle salle de bain, de nouvelles fenêtres ou d’une climatisation ;
  • embellir votre extérieur avec l’aménagement de votre jardin, l’ajout d’une piscine ou d’un spa ou encore la construction d’un carport ou d’un garage ;
  • ou encore améliorer l’efficacité énergétique de votre maison via l’installation de panneaux solaires ou de thermostats intelligents par exemple.

Mais choisir un carport, une piscine, une véranda, un spa ou encore l’aménagement de votre jardin dépend de plusieurs facteurs à considérer lors de vos travaux de rénovation.

En plus de vos besoins et de vos préférences, vous devez tenir compte des caractéristiques de votre maison, des aspects techniques desdits travaux, de votre budget, ainsi que de l’impact réel de ces travaux sur la valeur de votre propriété et votre niveau de confort. Il faudra aussi bien évidemment tenir compte des réglementations.

Carport, piscine et véranda : respectez les normes et les réglementations

Avant de commencer vos travaux, pensez toujours à consulter les réglementations locales pour éviter les surprises (et les sanctions) et mieux anticiper les démarches administratives.

Carport : les règles à respecter pour une installation conforme

Avant de concrétiser votre projet de carport, il est important d’entamer des démarches administratives auprès du service d’urbanisme de votre mairie. Cette étape vous permettra d’obtenir des informations précises sur les taxes et les autorisations applicables à votre projet, ainsi que sur les réglementations à respecter en fonction du Plan Local d’Urbanisme (PLU) ou du Plan d’Occupation des Sols (POS) en vigueur.

La nature de votre projet, considéré comme une nouvelle construction ou une extension de votre bien, ainsi que les caractéristiques de votre carport, telles que sa taille et son mode d’installation (adossé à la maison ou indépendant), déterminent les obligations spécifiques à respecter et les démarches administratives à suivre (obtenir un permis de construire, faire une déclaration préalable de travaux, respecter d’autres autorisations…). De plus, la localisation de votre terrain peut jouer un rôle important. En effet, les réglementations peuvent être plus strictes dans les zones protégées par exemple.

Voici quelques règles générales :

  • Carport adossé d’une surface inférieure à 5 m² dans une maison non située en secteur sauvegardé : aucune démarche administrative n’est nécessaire.
  • Carport adossé d’une surface entre 5 m² et 20 m² : déclaration préalable de travaux en mairie pour obtenir un certificat ou une autorisation d’urbanisme.
  • Carport adossé d’une surface supérieure à 20 m² : demande de permis de construire obligatoire avant le début des travaux.

Piscine : les normes de sécurité à considérer

Les piscines extérieures sont encadrées par des réglementations qui diffèrent entre installation et construction. De plus, d’autres aspects sont à prendre en compte en fonction de la situation, ainsi que de la taille et des caractéristiques de votre piscine : piscine hors-sol, piscine avec son abri ou simple construction d’un abri sur une piscine existante.

Il faudra également prendre en considération les exigences de sécurité pour limiter les accidents qui peuvent apparaître dans le Code de la construction et de l’habitation. Par exemple, une piscine enterrée non close privative doit posséder au moins un dispositif de sécurité normalisé comme un abri, une alarme, une barrière ou une couverture pour éviter les risques de noyade.

Véranda : les démarches administratives à suivre

Avant de commencer vos travaux pour installer une véranda, vous devez tenir compte de son emprise au sol et de sa surface de plancher qui vont potentiellement influencer votre déclaration préalable de travaux en fonction de la surface de construction (si la surface de construction est sous les 20 m²) ou le permis de construire (si la surface de construction est supérieure à 20 m²).

Si votre construction se trouve dans une zone urbaine d’un PLU ou POS, alors le choix de l’autorisation d’urbanisme dépend de la taille de votre construction (5 m² ou moins, entre 5 m² et 40 m² et plus de 40 m²). Il faudra dans tous les cas respecter les règles du PLU. Ici aussi, les terrains situés dans des secteurs protégés pourraient avoir des règles spécifiques.

Comment valoriser au mieux son bien immobilier ?

Valoriser son bien immobilier est une démarche qui demande réflexion et stratégie. Choisissez les travaux qui ont un impact important sur la valeur de votre bien et votre niveau de confort. Privilégiez aussi des matériaux de qualité qui vont durer dans le temps et faites appel à des professionnels expérimentés.

Il est aussi important de se renseigner au préalable sur les aides financières dont vous pouvez profiter dans votre région en fonction des travaux que vous allez mettre en place. Enfin, respectez à la lettre les réglementations en vigueur pour éviter de potentielles sanctions, mais aussi pour profiter d’une sécurité optimale concernant vos potentielles nouvelles installations. Attention également à prendre en compte la durée des travaux et l’évolution potentielle de la réglementation entre-temps.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une  prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.