Travaux : 3 moyens de faire des économies et baisser la facture

Le 10 juillet 2019

calci patrimoine SCPI LF Europimmo pave 2019

faire-des-travaux-budget

Les travaux, même s’ils sont synonymes de chantiers au sens propre comme au figuré, de retard, de poussière et de tracas en tous genres, sont néanmoins indispensables pour entretenir un bien immobilier ou l’améliorer. Faire des travaux chez soi, de rénovation, réhabilitation, des travaux de réfection ou d’économies d’énergie demande également pas mal de temps mais a pour objectif d’améliorer votre cadre de vie et votre quotidien.

economies-travaux-maison

Outre ces désagréments, bien souvent, c’est la facture qui pose problème aux particuliers désireux de rénover leur logement ou d’embellir leur bien immobilier. Alors, comment réduire la note et être sûr qu’elle ne s’alourdisse pas au fur et à mesure de l’avancement du chantier ? Découvrez nos 3 astuces pour maîtriser son budget travaux.

Avoir recours à un courtier travaux pour ne pas perdre d’argent

Le courtage se développe dans de nombreux domaines et si l’on connaît déjà bien les courtiers immobiliers ou les courtiers en assurance, sachez que la formule se décline aussi pour les travaux. Le fonctionnement est le même, le courtier en travaux mettra à profit ses relations et partenariats pour vous proposer l’offre la plus adaptée au meilleur prix possible.

En effet, le courtier travaux possède également une véritable dimension conseil. Il vous accompagne dans votre projet en vous présentant les différentes options qui s’offrent à vous, sélectionne les meilleurs artisans selon ce que vous souhaitez : travaux de plomberie, réfection de toiture, rénovation de fenêtre en vitraux, etc. Il fera éventuellement appel à des artisans de haute volée ou habilités à travailler sur des monuments historiques si vous deviez compter avec cette contrainte.

Contrairement à un architecte, le courtier n’assure pas le suivi des travaux. Il sélectionne pour vous des professionnels du bâtiment de confiance, avec qui il entretient des relations privilégiées, au juste prix.

La Fédération française du courtage en travaux pourra vous aiguiller vers des courtiers de confiance. Vous pouvez aussi voir du côté des réseaux de courtiers en ligne Illicotravaux, Activtravaux ou encore La Maison des travaux qui proposent des devis sur leur site web.

Si vous êtes bien décidé à trouver par vous-même les entrepreneurs qui effectueront la rénovation de votre bien, pensez à vous adresser à plusieurs spécialistes et à comparer les devis pour ensuite faire jouer la concurrence et réduire ainsi le prix des travaux. Vous pouvez aussi demander à votre cercle de proches quels entrepreneurs de confiance ils pourraient vous recommander.

Compter sur la main d’œuvre issue de plateformes collaboratives pour alléger le coût des travaux

Vous avez un budget très serré et/ou des travaux peu importants ? Pour trouver facilement une main d’œuvre pas chère, vous pouvez avoir recours aux plateformes collaboratives mettant en relation bricoleurs et particuliers. On peut notamment citer Needhelp, Supermano ou Frizbiz.

Attention tout de même à l’expérience et aux compétences de la main d’œuvre : un bricoleur du dimanche pourra aisément faire vos travaux de peinture dans le salon et poser du papier peint dans votre entrée mais si vous souhaitez intervertir une salle de bain avec une cuisine et démolir des murs par la même occasion, soyez vigilant quant à l’expertise du profil que vous retiendrez. S’il s’agit de faire un chantier important pour mettre aux normes une habitation, mieux vaut éviter cette option. Sachez tout de même que de nombreux professionnels s’inscrivent sur ce type de sites pour arrondir leurs fins de mois. À vous de dénicher la perle rare. Les tarifs, relativement compétitifs, varient selon le type de travaux. Comptez environ 15 à 60 euros de l’heure. De quoi alléger considérablement le coût de la rénovation que vous projetez !

Penser à la défiscalisation et aux économies d’énergie grâce au crédit d’impôt

Vous pouvez déduire de vos impôts tous les travaux d’économie d’énergie. Le Crédit d’impôt pour la Transition Energétique (CITE), accessible aux propriétaires occupants comme aux locataires, vous permet de déduire de l’impôt sur le revenu 30 % des dépenses d’équipements et/ou de main d’œuvre pour certains travaux de rénovation énergétique.

Sachez aussi que vous pouvez bénéficier de l’éco-prêt à taux zéro, accessible aux propriétaires occupants ou bailleurs, sans conditions de ressources, pour financer vos travaux d’éco-rénovation. Isolation des combles, isolation thermique, installation de chauffage, remplacement des fenêtres, etc. Retrouvez tout le détail des travaux concernés par ces deux mesures dans notre article sur le financement des travaux.

Les travaux des biens destinés à l’investissement locatif peuvent également bénéficier de déductions d’impôts avantageuses pour le propriétaire. Vous pouvez en effet déduire de vos impôts les travaux d’entretien, de réparation et d’amélioration du confort payés par le bailleur, qu’ils soient effectués dans l’appartement ou dans les parties communes de la copropriété. Attention, si vous réalisez vous-même les travaux, seul le prix d’achat des matériaux est déductible.

Source images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


faire-des-travaux-budget
achat-bateau
grenier-vendre-tresors-objets-gagner-argent
succession-assurance-vie-patrimoine