Rejoignez +29 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Propriétaires : 5 raisons pour lesquelles vous ne trouvez pas de locataires

Le 16 mai 2018

banniere-ass-vie_300-250

5 raisons pas de locataires

anticiper-marche-analyse-technique-300250

Votre investissement locatif est vacant et n’arrive pas à attirer les locataires ? La situation peut être périlleuse financièrement, particulièrement si vous comptiez sur le versement des loyers pour rembourser vos mensualités de prêt. Elle est en tous les cas stressante et si elle dure trop longtemps nécessite une réelle implication de votre part pour régler le problème. Découvrez 5 raisons qui expliquent la situation et nos solutions pour y remédier.

Votre loyer est trop élevé

Dans l’immobilier, le paramètre principal reste le prix. Si votre logement est proposé à un prix correct, il sera loué.

En revanche, s’il est trop élevé au regard des prix pratiqués sur le marché, les locataires potentiels l’élimineront d’office de leur recherche et ne se déplaceront pas pour le voir. Les plus courageux qui auront fait le déplacement seront déçus, s’attendant à mieux pour la somme demandée.

Les solutions pour trouver un locataire en cas de loyer trop élevé 

Vous pouvez bien sûr ne rien faire, en attendant que le bien soit malgré tout loué pour la somme que vous avez fixé. Cependant, laisser son logement vacant en attendant qu’il trouve preneur au loyer que vous avez fixé peut comporter un sérieux manque à gagner. Si vous demandez 1 800€ de loyer pour votre bien que vous pourriez aisément louer à 1 500€, en ne louant pas le bien pendant 4 mois, cela représente une perte de 7 200€. Ce chiffre correspond à la différence de loyer perçu entre 1 800€ et 1 500 € pendant deux ans. Et rappelez-vous que même sans locataires, vous devrez régler taxe foncière, assurance et crédit immobilier si vous en avez un. La taxe d’habitation sera également à votre charge si vous n’avez aucun locataire au 1er janvier et que votre logement est pourvu de meubles. S’il est vide et donc inhabitable, il ne sera en revanche pas soumis à la taxe d’habitation. Cependant, dans certaines villes, vous devrez dans ce cas de figure vous acquitter de la taxe sur les logements vacants s’il est inoccupé depuis plus d’un an.

À noter : le propriétaire n’est pas redevable de la taxe d’habitation s’il a donné mandat à une agence pour louer le bien toute l’année en excluant toute possibilité de séjour de sa part.

L’option la plus avantageuse semble donc de baisser le prix.

Enfin, une troisième option est envisageable : maintenir la somme à laquelle vous pensiez mais, en contrepartie améliorer le bien avec des équipements supplémentaires, un réaménagement, voire une décoration plus léchée si vous proposez le bien en location meublée. Vous pouvez donc refaire la salle de bains vétuste et la remplacer par une belle douche à l’italienne, proposer une cuisine équipée avec plaques, four, réfrigérateur et lave-vaisselle ou encore délaisser le 100 % IKEA et acheter des meubles de standing. Même si cela peut être coûteux sur le court terme, il y a fort à parier que cela soit profitable sur le long terme et vous permette dans l’immédiat (mais aussi à l’avenir) de trouver plus facilement des locataires.

Vous ne ciblez pas le bon type de locataire

Vos très rares visiteurs ne correspondent pas au profil auquel vous pensiez ? Cela peut être dû à un mauvais câblage de votre part. Pour louer un appartement ou une maison, mieux vaut avoir une stratégie marketing bien rodée, savoir quelle est sa cible, et construire son offre (son annonce) en fonction.

La solution pour cibler le bon type de locataire 

Assurez-vous que vous mettez dans votre annonce (dans le titre et la description du bien) toutes les informations susceptibles d’intéresser votre cible. Si vous avez un grand appartement de 5 pièces dans un quartier animé très fréquenté par les jeunes, peut-être sera-t-il plus judicieux de tourner son annonce sous l’angle de la colocation. En revanche si vous possédez un grand appartement de 5 pièces avec une suite parentale idéalement placé au niveau des écoles et des commerces, l’angle appartement familial sera plus judicieux.

Votre annonce n’est pas assez attractive

Personne ne semble intéressé par votre offre et les visiteurs ne se pressent pas au portillon ? Cela est sans doute dû à une annonce pas assez vendeuse. Le locataire potentiel doit avant tout être séduit par votre annonce. Elle doit sortir du lot.

La solution pour rendre son annonce attractive 

Revoyez votre annonce et demandez-vous ce qui pourrait expliquer une telle situation. Tout d’abord, prêtez une attention particulière aux photos. Premier impératif : il faut donc des photos mais pas seulement. Des photos en haute définition, d’un intérieur rangé et baigné par le soleil sont idéales. Faites également attention au titre. Décrit-il bien votre appartement ou votre maison ? L’annonce donne-t-elle tous les renseignements qui comptent pour un locataire : étage, ascenseur ou non, charges, nombre de pièces, de m2, état général, équipements, localisation, moyens de transport situés à proximité, etc. Faites aussi attention à utiliser des adjectifs à connotation positive tels que « agréable », « spacieux », « lumineux », « calme », « confortable », « rénové ». Votre bien est mal agencé, un peu vieillot ? Utilisez les termes « atypique » et « pittoresque », qui renvoient une idée positive.

Consulter également notre article Comment louer son appartement ou louer sa maison

Vos locataires actuels découragent les éventuels intéressés

Les locataires actuels sont bruyants, désordonnés et pas très regardants en ce qui concerne la propreté ? C’est peut-être là l’explication de votre difficulté à trouver vos prochains locataires. En effet, le locataire actuel peut grandement influencer la façon dont le locataire potentiel voit les lieux.

Les solutions pour trouver de nouveaux locataires en dépit du caractère repoussant des occupants actuels 

Fixez des plages horaires de visite précises et régulières avec vos locataires actuels en leur demandant d’éviter le bruit (musique forte, chien qui aboie) et de veiller à présenter un bien propre au moment des visites.

Le locataire jouit cependant d’une grande liberté et n’est en aucun cas forcé de se conformer à vos demandes. S’il accepte que vous fassiez venir du personnel d’entretien à vos frais, peut-être cela est-il préférable dans la mesure où vous pourrez trouver des locataires plus facilement. Enfin, dernière solution : vous pouvez aussi attendre que le locataire soit parti pour effectuer les visites, d’autant qu’il est tenu de rendre le logement dans l’état où il l’a trouvé et que vous pouvez garder la caution en cas de non-conformité avec l’état des lieux et utiliser cet argent pour améliorer votre bien immobilier.

Votre bien présente des caractéristiques rédhibitoires pour de nombreuses personnes

Vous souhaitez louer votre maison de 90m2 répartis sur trois étages avec 2 volées d’escaliers ? Ou l’appartement que vous avez mis en location se situe au 6ème étage sans ascenseur ? Vous affichez 130m2 au compteur mais pour un 3 pièces ? La chambre principale est trop petite pour accueillir un lit King Size et seul un lit de 140 peut rentrer ? Votre bien comporte 5 chambres mais une seule salle de bain ?

Ces défauts peuvent expliquer votre difficulté à trouver des locataires, surtout s’ils s’accumulent.

Les solutions pour mettre en valeur son bien immobilier

La première solution qui vient à l’esprit, c’est de baisser le prix. De même qu’un agencement particulièrement bien fait permet de monter un peu le loyer, des défauts tels que ceux décrits ci-dessus devraient vous inciter à le baisser.

Mais vous pouvez aussi gommer les défauts éventuels en proposant par exemple votre appartement en meublé avec des meubles faits sur mesure qui s’adapteront parfaitement à l’espace ou en ayant recours aux services d’un architecte qui aménagera les pièces dans le but de les faire paraître plus grandes et sans aucune place perdue. Une salle d’eau peut tout à fait être créé dans un grand placard. Les solutions ne manquent pas pourvu que l’on ait bien identifié le problème et que l’on se donne les moyens d’y remédier !

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


PLF projet loi finances 2019
assurance vie fonds euros a privilegier
epargne-retraite-scpi