Location de bureau : tout savoir

Le 28 mai 2019

banniere-ass-vie_300-250

location bureau astuces

Si vous comptez lancer votre entreprise, surtout si elle relève du secteur privé, il est impératif de disposer d’un bureau. Étant donné la cherté de celui-ci et compte tenu de la situation économique pas très reluisante, la meilleure solution pour avoir un bureau, c’est de le louer. Vous devez savoir qu’il y a plusieurs éléments à prendre en compte lors de la location de bureau. Dans cet article, on vous dit tout ce qu’il y a à savoir.

Qu’appelle-t-on bureau ?

Le bureau, c’est le point névralgique de l’entreprise, là où le professionnel prend les décisions relatives à ses activités. En général, c’est un local meublé, mais qui ne sert pas de lieu de production, d’achalandage ou encore de vente de biens. Il est indispensable à toute entreprise professionnelle, surtout si celle-ci évolue dans le secteur privé. La location de bureau est la meilleure alternative pour s’équiper, compte tenu de la situation économique.

Quels genres de bureaux faut-il louer ?

location bureau
Le type de bureau qu’il vous faut louer dépendra majoritairement de la nature de l’activité que vous exercez. En effet, tout comme les maisons, il existe des locaux de bureaux de différentes surfaces : 50 m², 100 m², 500 m², 1000 m², etc. La location de bureau se fait en fonction de vos activités et aussi de la surface qui vous convient. Mais il faut noter que de toutes les catégories de bureau qui existent, les bureaux individuels sont les plus coûteux sur le marché. Vous en saurez plus sur 123immo.info.

Pour quels types de baux faut-il opter en matière de location de bureau ?

Il existe trois types de baux, s’agissant de la location de bureau :

  •  Le bail commercial : si votre entreprise mène des activités artisanales ou commerciales, c’est le bail qu’il vous faut. Néanmoins, si vous exercez un métier libéral, vous pouvez également y souscrire. Il suffit d’avoir l’accord de votre bailleur. C’est un bail longue durée dont vous pouvez profiter pendant 9 ans au moins. Il se renouvelle automatiquement tous les trois mois. Avec ce bail, vous pouvez procéder à un réaménagement au fur et à mesure que votre entreprise s’agrandit. En outre, les modalités de paiement sont étudiées. Aussi, vous bénéficiez d’une indemnité d’éviction dans le cas où le bail est résilié.
  • Le bail à courte durée : idéal pour les centres d’affaires ou encore les pépinières d’entreprises. Il est valable pour deux ans, non renouvelables. Ce bail offre plusieurs avantages ; par exemple, le loyer à payer est fixé de façon définitive lors de la signature du bail. Le bailleur ne peut pas décider de le réviser.
  • Le bail professionnel : contrairement au bail commercial et au bail à courte durée, ce bail permet la location de bureau pour 6 ans au moins. En outre, il est beaucoup plus souple que les deux autres, même s’il offre moins de protection.
    Il est donc important de s’assurer que le bail de location de bureau que vous vous apprêtez à signer convient à votre entreprise. Il faudra donc explorer toutes les possibilités. Cliquez ici pour en savoir plus.

Quelles sont les prescriptions à prendre en compte lors de la location de bureau ?

En matière de location de bureau, il faut savoir que l’organisation des locaux professionnels est régie par une multitude de textes et de règles. Les règles à prendre en compte en premier sont celles relatives à la sécurité lorsqu’il y a un incendie par exemple. Selon les textes, si votre local a une superficie de plus de 200 m², vous devez mettre en place un dispositif (naturel ou mécanique) pour chasser la fumée des lieux. Ces règles s’appliquent également aux locaux qui n’ont pas d’ouverture, mais aussi aux cadres souterrains d’une superficie de plus de 100 m². En outre, la mise en place d’un système d’alarme est obligatoire.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Investir-SCPI-placement-immobilier
assurance-vie-fonds-euros
assurance-accident-de-la-vie