Rejoignez +31 000 abonnés : Inscrivez-vous gratuitement, recevez en cadeau notre formation de 5 ebooks pour bien investir

En cochant cette case, j'accepte la politique de confidentialité de ce site

Hausse du carburant : 5 conseils pour réduire la facture en fin de mois

Le 16 novembre 2018

banniere-ass-vie_300-250

hausse-prix-carburant

Alors que les prix du carburant montent en flèche, il existe plusieurs moyens pour faire baisser sa facture d’essence ou de diesel : adopter l’éco-conduite, repérer les stations les moins chères, entretenir régulièrement son véhicule, etc.

L’explosion des prix du carburant provoque la colère des automobilistes. En intégrant quelques gestes simples à leur conduite habituelle, ces derniers pourraient toutefois économiser et gagner en sécurité. Nos astuces pour faire durer votre plein d’essence le plus longtemps possible.

1. Adopter une conduite douce et écologique

Malgré la série de mesures annoncées destinées à adoucir la flambée des prix du carburant dont fait partie la hausse du chèque énergie, les automobilistes ont tout intérêt à adopter une conduite souple et fluide pour réduire leur facture. Contrairement aux idées reçues, les freins représentent les plus gros consommateurs d’énergie d’une voiture. Il convient donc de s’en servir le moins possible en anticipant les ralentissements et les arrêts.

L’autre moyen d’économiser est de passer ses vitesses au bon moment. Le régime le plus économique se situe à 2.000 tours/min pour les voitures diesel, 2.500 tours/min pour les véhicules essence. Enfin, il est conseillé de rouler le plus possible à 70 km/h. En effet, c’est à cette vitesse que se situe l’optimum de sobriété. Aujourd’hui, peu de personnes s’intéressent à la consommation réelle qui revient à calculer le nombre de litres d’essence brûlés pendant la distance parcourue. Pourtant, cette donnée est indispensable pour mesurer les éventuels progrès en la matière.

2. Préférer le covoiturage ou l’autopartage pour vos trajets

Édouard Philippe a récemment fait part de son intention d’élargir aux petites cylindrées, le dispositif d’indemnités kilométriques pour les salariés réalisant plus de 20.000 kms par an. L’idée est de compenser la hausse de la fiscalité des carburants.

L’autopartage et le covoiturage peuvent être financièrement plus avantageux pour les automobilistes. Il existe des plateformes d’autopartage permettant de réserver une voiture par téléphone ou en ligne. Il s’agit d’une solution intéressante pour les automobilistes qui ont besoin d’un véhicule pour une courte durée. Le coût est relativement faible puisqu’il faut compter 40 à 50 euros pour l’inscription et un abonnement mensuel de 10 à 15 euros. Le prix d’utilisation varie selon le kilométrage et le temps de réservation. Ce service, proposé dans une vingtaine de villes françaises peut éviter de posséder deux véhicules ou même un seul.

Le covoiturage permet d’économiser grâce au partage des frais de déplacement. Mais c’est surtout un moyen de diminuer l’impact environnemental de chacun. Cette solution est idéale pour les courts trajets mais également pour les plus longues distances, comparativement au train ou à l’avion.

3. Choisir les stations essence les moins chères

Pour faire baisser la facture au moment de faire le plein de carburant, il suffit d’identifier les stations essence les moins chères. Plusieurs applications mobiles comme Gasoil Now, Essence & Co ou encore Zagaz vous géolocalisent et proposent une liste des stations les moins chères proches de chez vous. Il est possible de visualiser les stations trouvées autour de vous directement sur une carte. Les prix indiqués par les applications sont régulièrement mis à jour.

Début novembre, Emmanuel Macron a annoncé vouloir étendre à l’ensemble de la France la défiscalisation de l’aide au transport proposée par la région des Hauts-de-France. Cette aide d’un montant de 20 euros par mois profiterait aux salariés résidant à plus de 30 kms de leur lieu de travail et dont le salaire net est inférieur ou égal à deux fois le Smic.

4. Vérifier votre itinéraire routier pour anticiper les bouchons sur la route

Le fait de conduire en ville dans les embouteillages peut faire grimper votre consommation en carburant. Pour éviter cela, deux solutions : partir plus tôt ou utiliser une application mobile pour perdre moins de temps sur la route. Waze est l’application la plus connue. Elle vous fournit des recommandations pour éviter la circulation.

En cas d’arrêt prolongé, n’hésitez pas à couper le moteur. Si la voiture en est équipée, activez le système Stop&Start conçu pour gérer automatiquement ces arrêts en ville.

5. Entretenir votre véhicule à l’année

Une voiture bien entretenue évite les déperditions d’énergie. Il est donc conseillé de ne pas trop espacer les révisions et de vérifier le gonflage des pneus tous les deux mois. Effectivement, selon l’Ademe, un sous-gonflage de 0,3 bar entraîne 1,2 % de consommation supplémentaire, de 0,5 bar, 2,4 % de consommation en plus. Pensez également à nettoyer au moins une fois par an le filtre à air pour ne pas imposer un effort supplémentaire au moteur qui augmenterait sa consommation.

Le coût de l’entretien peut se révéler particulièrement élevé pour les voitures les plus anciennes. Le gouvernement souhaite instaurer une « super prime » à la conversion de 4 000 euros pour les 20 % des Français les plus modestes. Ainsi, un automobiliste propriétaire d’une 206 diesel depuis le milieu des années 2000 pourra, grâce à cette prime, s’acheter un véhicule, y compris d’occasion, pour réduire sa consommation en carburant et le coût d’entretien.

Ces astuces simples à mettre en place, alors que les prix du carburant augmentent, permettent aux automobilistes de réaliser d’importantes économies sur leur facture.

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


achat-voiture