Argent : 10 habitudes à prendre et à conserver

Le 10 août 2020

Il est tentant de penser que seules les personnes qui gagnent bien leur vie sont à l’abri des problèmes financiers. En réalité, le revenu compte peu quand il s’agit de bien gérer ses finances. Une personne avec des revenus confortables pourra rencontrer de sérieuses difficultés et une personne qui touche le revenu minimum pourra ne jamais basculer dans le rouge. Alors, quels facteurs entrent en compte ? Comment s’assurer de garder les voyants au vert et ne pas rencontrer de problèmes d’argent ? Découvrez 10 habitudes à prendre et à conserver pour maintenir son équilibre pécuniaire.

Adopter un style de vie en adéquation avec ses revenus


D’abord, il conviendra d’adapter son train de vie à ses revenus. Évidemment, si vous vivez au-dessus de vos moyens, vous irez au-devant de graves dangers, dont le plus immédiat et le plus sérieux est sans aucun doute le surendettement. Mais attention, si vous vivez d’une manière beaucoup trop frugale et vous privez constamment, cela est tout aussi dommageable car il y a de fortes chances que, tôt ou tard, vous finissiez par contrebalancer en dépensant trop. En revanche, si vous adoptez un style de vie tenable sur le long terme car adapté à vos revenus, tout en vous octroyant des petits plaisirs de temps en temps dans la limite du raisonnable, vous mettrez toutes les chances de votre côté.

Anticiper les dépenses

Pour ne pas être pris au dépourvu et ne pas afficher de découvert, voire même être contraint de prendre un crédit à la consommation, une solution existe : toujours anticiper ses dépenses. Parce qu’on ne peut pas tout prévoir, il est essentiel de se créer un fonds d’urgence ou épargne de précaution, placée sur un livret bancaire à capital garanti qui permet de garder intact ses sous et de pouvoir les récupérer à n’importe quel moment. Vous pourrez ainsi payer facture de plombier, garagiste, serrurier, etc. sans être dans le rouge. Pour les dépenses prévisibles, placez régulièrement de l’argent sur un support d’épargne que vous choisirez selon le montant dont vous avez besoin et l’horizon d’investissement dont vous bénéficiez.

Consulter également notre dossier Où placer son argent en 2020 ?

Être transparent

Soyez d’abord honnête avec vous-même. Ne dérogez pas à une règle que vous vous êtes fixé en vous disant que ce n’est pas très grave, que cela n’aura pas de conséquences et que vous vous rattraperez plus tard. Ensuite, soyez honnête avec votre conjoint. Ne dépensez pas d’argent dans son dos en vous disant que vous remettrez les comptes à l’équilibre plus tard et en croisant les doigts pour qu’il ne s’aperçoive de rien. Ce comportement pourrait avoir des conséquences sur vos finances mais aussi et surtout sur votre couple.

Ne pas assimiler dépense à plaisir

Il existe de nombreuses façons de s’amuser ou passer un moment agréable qui n’impliquent pas de dépenser des mille et des cents. Le confinement aura peut-être mis en exergue ce point. On éprouve souvent une plus grande satisfaction à passer son après-midi à faire une balade en forêt ou autour d’un goûter avec sa famille qu’à avoir dévalisé les magasins. Ce qui n’a pas de prix ne coûte rien.

Éviter les achats compulsifs




Les achats compulsifs sont rarement des sous bien dépensés. Pour éviter de retrouver dans votre dressing et vos placards des tonnes de vêtements, ustensiles de cuisine, gadgets électroniques et objets déco dont vous ne vous servirez jamais (enfin si, ça a duré une soirée), avant d’acheter quelque chose, demandez-vous quelle en sera l’utilité. Aucune ? Parce qu’on a bien le droit de sa faire plaisir aussi de temps en temps, reportez un achat non utile à la semaine suivante. Si vous en avez encore vraiment envie 7 jours plus tard, alors vous pouvez vous l’offrir (si vous avez les économies pour cela).

Chercher les bonnes affaires

Pour ce qui est des achats conséquents (voiture, mobilier, etc.), négociez les prix et essayez d’obtenir une remise. Vous pouvez aussi attendre les soldes et offres promotionnelles. Essayez aussi d’obtenir le tarif le plus attractif lorsque vous embauchez des entrepreneurs (maçon, jardinier, peintre, etc.) ou une aide-ménagère par exemple. Faites jouer la concurrence et multipliez les devis pour obtenir le meilleur rapport qualité-prix.

Placer les rentrées d’argent inhabituelles

Bonus, primes, 13ème mois, sont autant de rentrées d’argent exceptionnelles qui peuvent faire la différence. Plutôt que de les dépenser immédiatement, pourquoi ne pas placer ces sous pour financer vos projets de long terme et donner un coup de pouce à vos objectifs d’investissement.

Investir son épargne




Épargner constitue la première étape indispensable à la réalisation de ses objectifs financiers. Cependant, si vous cous contenter de mettre de l’argent de côté sur votre compte courant et/ou quelques placements à capital garanti, vous n’irez pas bien loin. La clé de la réussite, c’est l’investissement. À vous ensuite de sélectionner les marchés et placements les plus adaptés à votre profil de risque et votre profil d’investisseur. Prenez soin également de bien diversifier votre portefeuille qui doit certes être composé de liquidités mais aussi d’investissements sur les marchés actions, obligations, immobilier, voire placements alternatifs comme l’or par exemple.

Privilégier les placements défiscalisant et aux frais limités

Avant de vous laisser séduire par des rendements que vous jugez terriblement attractifs, déduisez les frais et impôts que vous aurez à payer. Vous réviserez peut-être votre jugement. D’ailleurs, dans cette optique, il peut être intéressant d’envisager des placements fiscalement avantageux comme la location meublée pour un investissement immobilier locatif, les investissements en groupement foncier forestier (GFF) ou groupement foncier viticole (GFV), etc. Veillez aussi à privilégier les enveloppes fiscalement avantageuses comme le PEA ou l’assurance vie par exemple.

Se faire accompagner

Enfin, parce qu’après tout vous n’avez pas la science infuse, que vous n’avez pas forcément le goût, les compétences et le temps de vous occuper réellement de l’état de vos finances, n’hésitez pas à demander de l’aide et à vous faire accompagner. Vous pouvez vous tourner vers votre conseiller bancaire ou même un conseiller en gestion de patrimoine mais vous pouvez aussi tout bonnement faire confiance à des outils numériques comme une appli de budget, un agrégateur de comptes ou un robo advisor pour vous aider au quotidien à gérer au mieux vos finances et vos investissements.

Découvrir notre dossier Comment devenir rentier ?

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Immobilier
Impôts
Impôts impot-taxe-habitation-taxe-fonciere
Famille