Livret épargne Distingo sans risque 3% pendant 3 mois + 40€ offerts*
Bilan patrimonial : pourquoi et comment le faire ?

Bilan patrimonial : pourquoi et comment le faire ?




La gestion de patrimoine n’est plus uniquement réservée aux grandes fortunes, ces fameux « high net worth individuals » dans le jargon des banquiers privés. Désormais, ces services sont bien plus accessibles. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Pourquoi y avoir recours ? De quoi est constitué un bilan patrimonial ? Combien ça coûte ? Découvrez dans cet article tout ce qu’il faut savoir sur le bilan patrimonial avant d’en réaliser un.

À qui s’adresse le bilan patrimonial ?

Le bilan patrimonial est un audit complet de votre patrimoine assorti d’une analyse de votre profil d’investisseur (profil de risque, projets et objectifs d’investissement, horizon de placement) qui aboutit à des propositions de placement et stratégies patrimoniales.

Il s’adresse à tous les particuliers qui disposent de revenus et/ou d’un patrimoine leur permettant une certaine capacité d’épargne et de placement qui souhaitent mener à bien un ou plusieurs projets (achat d’un bien immobilier, financement des études des enfants, préparation de la retraite, etc.). Il est donc peu recommandé au jeune actif qui vient tout juste de mettre les pieds sur le marché du travail et ne dispose que d’un capital très restreint et de faibles revenus. Attention tout de même à le réaliser assez vite pour préparer sereinement vos projets de long-terme.

Qu’est-ce qu’un bilan patrimonial ?

Contrairement à certaines idées reçues, la gestion de patrimoine ne se limite pas à la gestion financière. Le champ d’action des conseillers en gestion de patrimoine est très vaste, couvrant le civil, le juridique, le fiscal et le financier. Ainsi, pour répondre aux attentes du client, le conseiller doit établir un bilan patrimonial dès le début de la relation.

Ce bilan patrimonial est un inventaire du patrimoine du client, regroupant le patrimoine immobilier (résidence principale, éventuelle(s) résidence(s) secondaires, investissements(s) locatif(s)), le patrimoine financier (liquidités, valeurs mobilières, c’est-à-dire la somme des encours détenus sur différents placement et supports d’investissement) mais aussi éventuellement le patrimoine professionnel (société, locaux commerciaux, etc.).

Le bilan patrimonial est un véritable état des lieux de votre patrimoine mais aussi un tour d’horizon complet de votre situation familiale et fiscale, préambule indispensable à tout conseil patrimonial.

Les étapes essentielles à l’étude de votre patrimoine

bilan-patrimonial-gestion-argent

Avant de rencontrer le professionnel qui établira votre bilan patrimonial, il est conseillé de préparer son entrevue en rassemblant les différents documents qui permettront de réaliser le fameux bilan. Vous aurez notamment besoin de :

  • vos avis d’imposition des dernières années ;
  • vos relevés de comptes en banque ;
  • une estimation de vos biens immobiliers ;
  • le montant précis des mensualités de crédits restant à rembourser ;
  • les encours détenus sur vos placements type livrets bancaires, assurance vie ;
  • les encours détenus sur compte titres, compte PEA, et/ou montant des valeurs mobilières détenues en direct.

Vous devrez également préparer un récapitulatif de votre situation familiale (célibataire, marié, divorcé, etc.) et le cas échéant, votre situation matrimoniale (quel contrat de mariage), le nombre d’enfants et donc de parts fiscales. Il conviendra d’ailleurs de bien noter quelle est votre tranche marginale d’imposition et les impôts et taxes auxquels vous êtes assujettis (impôt sur le revenu, IFI, taxe d’habitation). Vous devrez aussi dresser un rapide état des lieux de votre situation professionnelle (salarié, indépendant, chef d’entreprise, dividendes et stock-options, etc.). Enfin, avant de rencontrer le professionnel qui réalisera votre bilan patrimonial, il peut être opportun de réfléchir à vos objectifs d’investissement. Vous pourrez toutefois les affiner avec lui.

Composition d’un audit patrimonial

Comme tout bilan, un bilan patrimonial est composé des actifs et des passifs.

Les actifs regroupent les biens immobiliers, qu’ils soient d’usage (résidence principale et éventuelle(s) résidence(s) secondaire(s)), les investissement(s) immobilier(s) locatif(s) s’il y a lieu et les biens immobiliers professionnels éventuels. On y ajoutera également les placements financiers, qu’ils s’agissent de liquidités, d’actifs financiers ou de placements de type assurance et capitalisation. On pourra alors, au terme de cette première partie du bilan, évaluer les revenus du patrimoine.

Le passif est la somme des emprunts privés (crédit immobilier, crédit conso, etc.) et des emprunts professionnels (financement de fonds de commerces ou de parts sociales d’un office notarial ou d’une pharmacie par exemple).

À noter : des éléments hors bilan peuvent également être identifiés comme des stock options par exemple ou une assurance-décès. Il s’agit d’un patrimoine qui ne deviendra effectif que plus tard (la levée éventuelle des stock-options, le décès du souscripteur, etc.).

Intérêts et avantages d’un audit patrimonial

Le bilan patrimonial permet au conseiller en gestion de patrimoine d’avoir une vision globale de la situation familiale du client, de connaître l’état de son patrimoine ainsi que ses sources de revenu. Il permet également au conseiller de mieux cerner les objectifs du client en termes de rentabilité souhaitée, de tolérance au risque et d’horizon de placement.

Il faut avant tout distinguer le bilan patrimonial réalisé dans l’unique but de répondre aux réglementations légales, du bilan patrimonial qui analyse en détail les problématiques patrimoniales du client pour lui proposer des solutions quasi sur mesure.

Dans le premier cas, le professionnel se limitera à l’audit patrimonial, c’est-à-dire à la réalisation du document détaillant les actifs, les passifs et les éléments hors bilan. Dans le deuxième cas, le professionnel interrogera son client sur ses projets de vie et ses objectifs d’investissement afin de lui soumettre des préconisations lui permettant de les réaliser.

En effet, une fois le bilan patrimonial réalisé, il est courant que le gestionnaire de patrimoine fasse des propositions de structuration ou de restructuration de patrimoine et oriente le client vers certains produits financiers en fonction de ses besoins spécifiques. Les stratégies de gestion financière vont aussi découler de cette étude du patrimoine globale.

Qui peut réaliser un bilan patrimonial ?

Il existe des sites web proposant de réaliser vous-même en ligne votre propre bilan de patrimoine. Cela va sans dire qu’il s’agit uniquement d’un audit patrimonial et que vous ne pourrez bien évidemment pas avoir recours à l’expertise et surtout aux conseils d’un professionnel de la gestion de patrimoine.

Pour réaliser un bilan patrimonial complet, assorti de conseils personnalisés, la meilleure solution est encore de faire appel aux services d’un conseiller en gestion de patrimoine dont c’est le cœur de métier.

Notez également que des sociétés d’assurance ou des établissements bancaires peuvent aussi vous proposer un bilan patrimonial.

Combien coûte un bilan patrimonial pour un particulier ?

La plupart des sites web proposant de réaliser en ligne un audit patrimonial sont gratuits. En revanche, pour obtenir un bilan patrimonial complet, il faut vous adresser à un professionnel expert dans ce domaine, le bilan patrimonial pourra alors être payant.

La facture ne sera pas forcément si importante. En effet, certains conseillers en gestion de patrimoine ne facturent pas ce service et se rémunèrent seulement en cas de souscription. En fait, deux possibilités existent :

  • vous ne souhaitez pas poursuivre avec ce conseiller en gestion de patrimoine et le conseiller vous facture les honoraires pour le bilan patrimonial ;
  • vous décidez de continuer avec ce conseiller en gestion de patrimoine et de ce fait il ne vous facture pas le bilan patrimonial et se rémunère sur les commissions versées par les fournisseurs des placements recommandés lors du bilan patrimonial et auxquels vous avez souscrits par son intermédiaire.

Si vous êtes client de la banque ou de la société d’assurance qui vous propose un bilan patrimonial, ce dernier peut être effectué gratuitement ou bien, là encore, s’avérer payant si vous décidez de ne pas donner suite aux propositions de placement qui vous ont été faites.

Le rôle du conseiller en gestion de patrimoine (CGP)

Le conseiller en gestion de patrimoine est un professionnel polyvalent dont les compétences en finance, immobilier, droit et assurance, lui permettent de conseiller ses clients en matière d’investissement. De ce fait, il est plébiscité par les particuliers désireux de valoriser leur patrimoine pour sa qualité de conseil, mais aussi pour sa disponibilité et son indépendance.

Il est toujours recommandé, au moment de choisir un placement, d’avoir recours à un conseiller en gestion de patrimoine ou un service de conseil patrimonial puisque le conseiller patrimonial aura pour objectif de vous aider à choisir les produits sur lesquels investir. Mais attention, le bilan patrimonial est avant tout un moyen pour le client de juger les compétences du conseiller sur toutes les problématiques transversales liées à la gestion de patrimoine. Un véritable conseiller en gestion de patrimoine ne doit pas uniquement proposer un produit de défiscalisation ou vendre un contrat d’assurance-vie mais bien vous accompagner dans la construction et la gestion de votre patrimoine.

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.