Retraite : quels placements financiers privilégier en 2020 ?

Le 23 janvier 2020

retraite-placements-financiers-a-choisir

En ce début d’année 2020 agité par la réforme initiée par le gouvernement avec la Loi PACTE, il est plus que jamais nécessaire d’anticiper la préparation de votre retraite et de réfléchir aux investissements qu’il est opportun de mettre en place.

Que ce soit dans le but de vous créer des revenus complémentaires à un horizon moyen-long terme ou simplement de placer un capital afin de le faire fructifier jusqu’à votre départ en retraite, il existe de nombreuses solutions d’investissements financières et immobilières qui s’offrent à vous.

Comment bien préparer sa retraite grâce à l’investissement ?

Les solutions financières pour répondre à l’objectif d’aménagement de sa retraite sont multiples.

preparer-sa-retraite-investir-placements-financiers

Plan d’Epargne Retraite (PER ) : le petit nouveau pour anticiper la retraite

Le Plan d’Epargne Retraite vous permet de vous constituer une épargne retraite soit individuellement avec le PER individuel, soit par le biais de votre entreprise avec les PER collectif et PER catégoriel.

Le PER individuel est ouvert à tous et peut être souscrit de façon facultative. Vous pouvez l’alimenter par des versements volontaires libres ou programmés (conseillé dans une stratégie de capitalisation à moyen-long terme). Le PER collectif est ouvert à l’ensemble des salariés de l’entreprise et destiné à recevoir des sommes issues de l’épargne salariale (équivalent de l’actuel PERCO). Le PER obligatoire ou catégoriel est réservé à certains salariés (cadres) et alimenté par des cotisations obligatoires versées par l’employeur et les salariés (équivalent de l’actuel article 83).

Ce support d’épargne est composé de trois compartiments pouvant être alimentés à partir de différentes sources (versements volontaires, transferts, participation et intéressement, cotisations obligatoires du salarié et de l’employeur etc.). Si vous possédez déjà un « ancien » produit d’épargne retraite (PERP, Madelin, PERCO, article 83 etc.), vous avez ainsi la possibilité de transférer votre épargne vers un PER si vous le souhaitez.

À votre départ en retraite, vous pourrez ensuite choisir de sortir en capital, en capital fractionné ou en rente viagère, selon les possibilités offertes par chaque compartiment.

Les PER sont équivalents dans leur fonctionnement durant la vie du placement : les sommes que vous versez sont investies sur divers supports (OPC, ETF, Fonds, Titres vifs, OPCI, SCI, SCPI etc.) et vous pouvez choisir une gestion libre ou pilotée.

À la sortie, il est plus intéressant de sortir en capital fractionné de façon régulière afin de laisser le PER continuer à capitaliser tout en récupérant un complément de revenus peu fiscalisés, d’autant plus si vous avez choisi de ne pas utiliser l’avantage fiscal à l’entrée.

Assurance vie : faire fructifier votre argent en activité pour en bénéficier notamment à la retraite

L’assurance-vie vous permet de placer un capital et de le faire fructifier pendant votre vie, avec la flexibilité de pouvoir faire des rachats sur votre contrat à tout moment, et particulièrement à la retraite si vous avez besoin de revenus complémentaires peu fiscalisés. Il est important de bien déterminer au départ l’allocation de votre contrat de façon à ce qu’elle soit adaptée à vos objectifs et au niveau de risque que vous souhaitez prendre.

PEA (Plan Épargne en Actions) : un placement financier intéressant pour préparer la retraite

Le Plan d’Epargne en Actions vous permet d’acquérir et de gérer un portefeuille d’actions françaises et européennes avec un plafond de versements de 150 000€.

Ce placement présente un avantage en cas de retrait ou de clôture après 5 ans de détention : l’exonération totale d’impôt sur le revenu (IR) sur les gains (plus-values et dividendes), sauf pour les titres non cotés. Seuls les prélèvements sociaux (PS) de 17,2 % sont dus. L’investissement sur des supports actions est recommandé à moyen-long terme, ce qui en fait un placement intéressant dans le cas d’une préparation anticipée de votre retraite (10 ans minimum).

À la retraite, vous pourrez effectuer des retraits partiels réguliers ou un retrait total sur votre PEA, sous la forme d’un capital ou d’une rente viagère, sans que celui-ci soit clôturé.

CTO (Compte Titres Ordinaire) : investir dans des actions sur du long terme

Un compte titres ordinaire vous permet de détenir un portefeuille d’actions françaises et étrangères. Le principe de détention dans la durée reste le même que pour un PEA, c’est la fiscalité applicable à la sortie qui sera différente. En effet, vous serez imposé à la Flat tax de 30% (12,8% d’IR et 17,2% de PS) sur les plus-values réalisées et les revenus mobiliers de vos capitaux (dividendes, coupons).

Investir dans l’immobilier pour préparer sa retraite

Réaliser un investissement en immobilier peut également être un moyen de s’assurer des revenus futurs ou la valorisation d’un capital.

LMNP : investir dans de l’immobilier locatif direct meublé pour une retraite complémentaire

Investir en immobilier locatif meublé (LMNP) vous permet de vous créer des revenus complémentaires faiblement imposés grâce à la déduction des amortissements, des travaux et des frais d’acquisition. Il convient par ailleurs de déterminer la meilleure stratégie d’acquisition pour vous que ce soit dans l’ancien ou le neuf, ou encore en location longue classique ou saisonnière.

Parts de SCPI de rendement : percevoir un loyer sans en gérer le patrimoine

Les SCPI vous permettent d’acquérir des parts d’une société détenant un ensemble d’actifs immobiliers et d’en percevoir les loyers, sans aucune gestion de votre part.

Nous recommandons de privilégier les SCPI dont les actifs sont situés en Europe, telles que les SCPI LF Europimmo, Novapierre Allemagne 2, Eurovalys, Elialys et Neo, ou à l’international, comme Corum XL. Cela vous permet ainsi de diversifier géographiquement votre patrimoine et de recevoir des revenus nets de fiscalité étrangère, puisqu’ils seront imposés dans le lieu de situation de l’immeuble et prélevés à la source, évitant ainsi la fiscalité des revenus fonciers en France

Immobilier en nue-propriété : investir dans un bien immobilier en direct ou dans une SCPI

Vous pouvez aussi investir en nue-propriété, que ce soit en immobilier direct (bien immobilier) ou indirect (SCPI), afin de profiter d’une décote à l’acquisition en contrepartie de l’abandon temporaire de l’usufruit (c’est-à-dire la possibilité d’avoir l’usage du bien et d’en tirer les fruits). La valeur de votre bien bénéficiera d’une revalorisation mécanique au moment où l’usufruit prendra fin et que vous récupérerez la pleine propriété du bien.

Pour les SCPI, si vous n’avez pas besoin de revenus complémentaires aujourd’hui mais souhaitez en percevoir à votre départ en retraite, une acquisition en nue-propriété vous permet d’acheter un nombre de parts plus élevé et donc de toucher plus de revenus une fois la pleine propriété récupérée. Cette solution est assez modulable en fonction de votre horizon de départ à la retraite puisqu’on peut choisir le nombre d’année de démembrement entre 5 et 15 ans.

Afin d’élaborer votre stratégie retraite et de déterminer les solutions d’investissement les plus adaptées à votre situation patrimoniale et qui répondront le mieux à vos objectifs, il peut être judicieux de consulter un conseiller en gestion de patrimoine qui pourra faire un audit de la situation avec vous et vous conseiller dans vos projets d’investissement.

Calci Patrimoine

  • Anthony-Calci-patrimoine
  • Pour bénéficier de conseils personnalisés par Anthony de Calci Patrimoine

Anthony Calci

Source des images : Freepik

Toutes nos informations sont, par nature, génériques. Elles ne tiennent pas compte de votre situation personnelle et ne constituent en aucune façon des recommandations personnalisées en vue de la réalisation de transactions et ne peuvent être assimilées à une prestation de conseil en investissement financier, ni à une incitation quelconque à acheter ou vendre des instruments financiers. Le lecteur est seul responsable de l’utilisation de l’information fournie, sans qu’aucun recours contre la société éditrice de Cafedelabourse.com ne soit possible. La responsabilité de la société éditrice de Cafedelabourse.com ne pourra en aucun cas être engagée en cas d’erreur, d’omission ou d’investissement inopportun.

#

Derniers Dossiers


Placements
Immobilier
Placements meilleur-livret-epargne
Placements