Dernière ligne droite pour défiscaliser votre impôt sur le revenu 2008

Le 15 décembre 2008

investir-turbo-valeur-bourse

banniere-ass-vie_300-250

La fin d’année approche et il ne vous reste plus que quelques semaines pour profiter des différents dispositifs de défiscalisation proposés par l’Etat, afin de bénéficier de réductions d’impôt sur le revenu.

Phoenix Finance profite de cette période pour proposer à ses lecteurs une sélection des meilleurs FCPI (Fonds Communs de Placement dans l’Innovation) et FIP (Fonds d’Investissements de Proximité) existants sur la place et permettant de bénéficier, sous certaines conditions, d’une réduction d’impôts sur le revenu égale à 25% du versement réalisé avant le 31 Décembre 2008. De plus, Phoenix Finance peut faire bénéficier à ceux qui le demande de conditions de souscriptions parmi les plus avantageuses.

Il existe plusieurs moyens de réduire son imposition sur le revenu tel que les SOFICA (sociétés pour le financement de l’industrie cinématographique et audiovisuelle), les SCPI par exemple mais nous avons décidé de faire un point sur les Fonds d’Investissements de Proximité (FIP) et les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation (FCPI) à l’occasion de cette newsletter du mois de Décembre 2008.

Nous allons commencer tout d’abord par une présentation des FIP et des FCPI :

En préambule,nous vous rappelons que les FIP et FCPI s’adressent à une clientèle avertie des risques liés aux investissements dans des sociétés non cotées, mais souhaitant bénéficier d’une réduction d’impôt tout en diversifiant son patrimoine.

Qu’est-ce qu’un FIP ?

Créés en 2003 par la loi Dutreil, les Fonds d’Investissement de Proximité sont des fonds dont l’actif est composé au minimum de 60% de PME françaises non cotées issues de 3 régions limitrophes et dont 10% au moins doivent être des entreprises « jeunes » créées depuis moins de 5 ans.

Ces PME doivent : employer moins de 250 personnes ; réaliser un chiffre d’affaires inférieur à 50 M€ et afficher un total bilan n’excédant pas 43 M€.

Le solde de l’actif du FIP (40% environ) est investi librement par la société de gestion soit dans sur des placements monétaires, des actions, des obligations, etc.

Les FIP bénéficient d’avantages fiscaux significatifs afin de drainer une partie de l’épargne des ménages des français dans des sociétés innovantes et aider ainsi le dynamisme économique national.

Qu’est-ce qu’un FCPI ?

Créés par la loi de Finances de 1997, les Fonds Communs de Placement dans l’Innovation sont des OPCVM disposant d’importants avantages fiscaux pour les mêmes raisons que les FIP.

Les règles de gestion des FCPI imposent notamment d’investir au moins 60% de l’actif du fonds dans des sociétés non cotées issues de l’Union Européenne disposant d’un caractère innovant. Cependant, depuis la Loi de Finances 2005, 1/3 de ces entreprises peuvent être cotées dès lors que leur capitalisation boursière est inférieure à 150 millions d’euro. Le solde de l’actif du fonds, environ 40%, est investi librement.

Concernant le caractère innovant, et à titre indicatif, l’innovation peut concerner des entreprises de toutes tailles et de tout secteur d’activité. On trouve donc des entreprises issues des secteurs technologiques, des sciences de la vie, mais aussi parmi les plus traditionnels (industrie alimentaire, métiers de la distribution, des services, l’environnement, …).

Quelles différences entre un FIP et un FCPI ?

FIP et FCPI ont plusieurs points communs au premier rang desquels figure l’avantage fiscal et la possibilité d’investir à tous les stades de développement des entreprises faisant l’objet d’une prise de participation. La différence principale réside dans le timing d’investissement au niveau du cycle d’exploitation des entreprises.

Les FCPI sont investis dans de jeunes sociétés présentant un risque plus grand mais également des perspectives de gains plus élevés en cas de découverte de pépites.

Pour les FIP, l’investissement se fait généralement dans des entreprises plus matures dans une optique de capital-développement ou en transmission d’entreprises de sociétés mûres en croissance.

Fiscalité des FIP & FCPI

La souscription de parts de FCPI ou de FIP ouvre droit à une réduction d’impôt sur le revenu égale à 25 % des sommes versées, prises dans la limite annuelle de 12 000 € pour une personne seule et de 24 000 € pour un couple marié ou pacsé soumis à imposition commune. Ce qui offre une réduction maximale de respectivement 3000 et 6000€ avec l’obligation de conserver leurs parts pendant 5 ans minimum.

Ces plafonds s’appliquent séparément sur les FCPI et sur les FIP. La réduction d’impôt maximale est par conséquent de 12 000€ pour un couple qui investirait 24 000€ en FCPI et 24 000€ en FIP.

Le deuxième avantage fiscal réside dans l’exonération des revenus et des plus values (à l’exception des prélèvements sociaux).

La durée de vie des FIP et FCPI est généralement de 8 ans.

Samuel You
Phoenix Finance
01 44 01 57 90

Samuel-You

Samuel You

Conseiller Patrimonial - - Site internet

Phoenix Finance est spécialisée dans le conseil et les services financiers à forte valeur ajoutée.

Phoenix Finance dispose du statut de Conseiller en Investissements Financiers (CIF), référencé auprès de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF) et membre de l’Association Nationale des Conseils Financiers (ANACOFI).

Les activités de la société se découpent en 3 axes complémentaires : le conseil en investissement financier, le conseil en gestion de patrimoine et le conseil pour les affaires et la gestion auprès de PME/PMI.

Au sein de Phoenix Finance, le CIF recouvre majoritairement : la transmission d’ordres de Bourse, de manière exclusive avec la société de Bourse Dubus, la gestion de portefeuille sous mandat, l’analyse fondamentale ou technique de portefeuille titre ou de valeurs, et le coaching et la formation sur la Bourse et les marchés financiers.

#

Derniers Dossiers


pret-relais-credit-court-terme
assurance habitation garanties obligatoires
crowdlending-pret-investir-epargne